Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Basedow Basedow et dépression
Sujet: [url=t64121] 

Basedow et dépression

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Basedow et dépression Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
MonkeyDJeremhors ligne
Inscrit le: 05.08.22
Messages: 2
Message:

MessageBasedow et dépression

 (p551930)
Posté le: 05. Aoû 2022, 13:09
Répondre en citant

Bonjour, je me présente Jeremy, j'ai 33 ans et je suis atteint de la maladie de Basdow depuis environ 2 ans. Fin 2019 ou début 2020 je ne sais plus exactement on m'a diagnosticé cette satanée maladie..

J'ai suivi un 1er traitement d'eviron 18 mois et j'ai étais épargné environ 6 mois je dirais jusqu'à ce que suite à un contrôle la spécialiste m'appel pour m'indiquer une rechute... Moi qui pensais être tranquille, je pense que cette nouvelle a été dur à accepter mentalement. En effet la specialiste m'a expliqué que sois je repartais sur un traitement comme la 1er fois pour tenter ma chance, sois je prenais l'iode radioactive..

Je pense que je me suis replié sur ce qui me paraissais être la solution de facilité au 1er abord : repartir sur le traitement. Sauf que petit à petit je suis tombé en dépression : j'ai commencé a refuser les invitations de mes collègues pour faire des soirées, j’ai mêmes dû esquiver les fêtes de Noël car je ne me sentais pas de faire semblant d'allez bien ( et puis la route, les questions des proches, etc...) une source de stress plus qu'autre chose pour moi. Ensuite au mois d'Avril j'ai arrêté mon job car je n'arrivais plus a tenir avec mon état de fatigue actuel.

J'avais un métier assez stressant : conseiller bancaire (objectif commerciaux, 800 clients à gérer et un connard de chef qui mettait tout le temps la pression et foutait une ambiance de merde dans l'équipe). Bref ca faisais un moment que je disais que j'allais arrêter mais là c’était le trop plein pour moi...

Sauf que je crois que celà a été encore pire du moment ou j'ai arrêté. J'ai subis des crises d'angoisses importantes, des insomnies, je n'en pouvais plus. Cela était une période très sombre et je dois admettre que j'ai pensé au pire. J'ai réussi a relevé la tête ( j'ai eu beaucoup de soutiens se ma copine qui m'a beaucoup aidé, j'ai quand même cette chance). Le truck c'est que j'étais quand même en stress car en plein déménagement :nous avons acheté une maison et les travaux ont durée 1 an environ, à l'heure actuelle nous y sommes enfin (je ne sais même pas si je suis vraiment content au fond mais bref).

J'avais repris un boulot entre temps dans le tourisme il y a 1 mois et demi mais j'ai fais la période d'essais de 15jours et j'ai arrêté. J'avais vraiment du mal a faire mes nuits et donc a tenir la journée. J'en avais marre aussi des anciens clients et leurs réflexions : a vous êtes la maintenant, vous nous avez lâché, c'est dommage, on vous regrette etc..

Bref je ne supportais pas grand chose a vrai dire. Les nouveaux collèges étaient très sympa mais pareil : moi je rêvais de travailler en banque, alors tu as acheté une maison ici,... Autant de questions qui me saoulé.

Voilà aujourd'hui j'en suis là : je suis chez moi dans cette maison dont je ne sais même pas si je la veux. Je ne vois plus personne a part mon chat et ma copine ( que des fois je ne supporte plus trop, normal en ne voyant qu'elle à force, je me demande des fois si je devrais la quitter ...), des jours ou je n'ose même pas sortir de chez moi tellement je ne veux voir personne. Je suis stressé de rien du tout, je ne fais plus de gros trajets en voiture. Après mes mauvaises expériences je ne vois pas comment je vais reprendre un boulot. Des fois je me dis que le mieux serais de me barrer et refaire ma vie ailleurs... Mais d'un côté j'ai même pas la foie de bouger.. Et puis bien sûr j'ai oublié de spécifier que je prends des anti dépresseurs, et que le traitement qui me ferais vraiment sortir la tête de l'eau n'avait pas encore été trouvé..

Je me demande si je devrais encore prendre ces antidepresseur d’allers. Déjà que j'ai le levothyrox et le thyrozol, a force ca fais beaucoup de médicaments... La j'en ai vraiment ras le bol et j'ai du mal a envisager un avenir positif, un avenir tout court même... Je pense au pire car j'ai du mal a voir une solution mais en même temps j'ai envie d'y arriver. C'est vraiment très dur et j'ai peur de devenir dingue à force. Je me demande donc si je ne devrais pas envisager l'opération où l'iode pour allez mieux ?

Y a t'il des personnes qui sont allez bien mieux une fois cela fais ?

J'espère trouver la force d'y arriver.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: MonkeyDJerem Basedow et dépression
juju75hors ligne
Inscrit le: 04.08.14
Messages: 19
Hashimoto
PARIS
masculin
Message:

Message

 (p551933)
Posté le: 05. Aoû 2022, 13:32
Répondre en citant

Bonjour,
J'ai Hashimoto mais je sais que Basedow est difficile à vivre. Il faut que tu gardes en tête que cette dépression, ces angoisses sont sans doute en grande partie liées à la maladie et qu'un jour tu iras mieux.
Il faut t'accrocher.
J'ai rencontré une amie que je n'avais pas vue depuis très longtemps et ô surprise je lui ai annoncé que j'avais Hashimoto, et elle m'a dit avoir Basedow !
Elle m'a dit un peu comme toi, que les deux premières années avaient été très dures et que depuis son opération, elle revivait.
Je ne dis pas ça pour encourager l'opération, je ne suis pas médecin, mais juste pour que tu saches que des personnes ont connu l'état dans lequel tu es et vont très bien aujourd'hui, avec un traitement adapté ou suite à l'ablation de la thyroide. Bon courage !
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: juju75
Aliettehors ligne
Inscrit le: 01.05.11
Messages: 548
Thyroidectomie sub t...
féminin
Message:

Message

 (p551945)
Posté le: 06. Aoû 2022, 16:01
Répondre en citant

Bonjour,

Je me permets de mettre tes résultats ici pour permettre aux experts de te venir en aide :

monkeyDJerem a écrit:
Au niveau de mes résultats :

Thyroxine libre (T4L) ............................ 11,10 ng/L (9.3 à 17)
14,29 pmol/L (12 à 22)
T.S.H. ultra-sensible ............................. 4,970 µU/mL (0.270 à 4.200)

J'étais à sur du Thyrozol 20 et Levothyrox 137 et elle m'a dis de passer à 162.5 ( un de 150 + un demi de 50 ).

Si elle te demande de prendre 162,5, je pense que c'est 150 + un demi de 25 ?
Attendons les conseils de "Pro" Wink
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Aliette
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48178
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p551964)
Posté le: 08. Aoû 2022, 17:19
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : MonkeyDJerem
Répondre en citant

Bonjour Jeremy et bienvenu !

Basedow peut faire très mal, pas seulement physiquement, mais aussi côté moral ! En phase "hyper", on s'énerve vite, on a tendance à "brûler les ponts", à prendre des décisions intempestives "tout ou rien", à se fâcher avec son entourage... en phase hypo, quand la thyroïde est un peu trop ralentie par le traitement, on est triste, sans énergie et sans envie, on peut avoir un "syndrome dépressif" qui ressemble comme 2 gouttes d'eau à une véritable dépression (mais qui est uniquement dû au manque d'hormones)...

Ce n'est vraiment pas facile à gérer (et le fait d'avoir récidivé quelques mois après avoir pensé été guéri ajoute encore à la frustration). Et c'est aussi très dur pour l'entourage !

Ton traitement est du style "block and replace", on met la thyroïde totalement à l'arrêt par une forte dose de Thyrozol (un peu comme une "opération temporaire"), et on la remplace entièrement par le Levothyrox pendant environ 18 mois - avec l'espoir que les anticorps, croyant que la thyroïde a disparu, vont diminuer et disparaitre.

Ca marche dans environ 50% des cas - et chez ceux qui récidivent, on peut faire un 2ème traitement, de nouveau avec environ 1 chance sur 2 d'obtenir une guérison définitive. Et si ça ne marche vraiment pas et que les anticorps ne disparaissent pas, il y a aussi les solutions "définitives", opération ou iode radioactif - mais tu n'en es pas là ! Actuellement, le traitement semble bien fonctionner, puisqu'il t'a mis en hypo !

Tes anticorps sont à combien ? A combien étaient-ils au moment du premier diagnostic ? Et au moment où tu as arrêté le traitement ?

Quel poids fais-tu ? En effet, avec une T4 en bas de la norme et une TSH aussi haute, tu es en hypo, et il faudra augmenter le Levothyrox, à 150 ou à 162,5 (perso, je pense que je commencerais par du 150 - cela fait combien de temps que tu es sous 137 ?) Sinon, oui, 162,5 c'est 150 plus 1/2 de 25 (ou une alternance entre 150 et 175).

Bon courage, accroche-toi, ça va certainement bientôt aller mieux !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
MonkeyDJeremhors ligne
Inscrit le: 05.08.22
Messages: 2
Message:

Message

 (p551971)
Posté le: 09. Aoû 2022, 17:51
Répondre en citant

Bonjour et merci pour vos réponses !

Tes anticorps sont à combien ?

Alors en ce qui concerne les anticorps je suppose que c'est cette ligne :

Ac anti récepteur de la TSH ................... < 1.1 UI/L le 13 Juin (inf à 1.75) 1,29 le 27/09/2021

A combien étaient-ils au moment du premier diagnostic ?

-je ne sais pas il faut que je regarde si je retrouve mes anciens résultats

Et au moment où tu as arrêté le traitement ?

Idem


Quel poids fais-tu ?

Je fais 66 kg

Sinon, oui c'est bien du 162,5 ( c'est 150 plus 1/2 de 25 ).

Je devais être à 137 depuis les anciens résultats du 13 juin.

Demain j'ai rdv avec la spécialiste, j’espère trouver la force d'y allez... Je vous dirais ou ça en est !!

J'ai demandé aussi si je pouvais éventuellement changé de traitement comme j'ai lu qu'il y avait pas mal d'effets secondaires avec la nouvelle formules. La spécialiste n'a pas répondu, je verrais bien ce qu'elle dit.

Sinon y a t'il des aliments naturel, des huiles ou quelque chose comme ça pour aider ma thyroïde sans perturber le traitement via médicaments ?

Merci encore du soutient.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: MonkeyDJerem

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: Basedow et dépression
Sujet: 

Basedow et dépression

dans le forum: 

Répondre au sujet Basedow et dépression Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Basedow Basedow et dépression


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com