Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Crise du Levothyrox Levothyrox : HAS, transparence...
Sujet: [url=t60369] 

Levothyrox : HAS, transparence...

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Levothyrox : HAS, transparence... Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
kihors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.03.18
Messages: 1848
Basedow - Thyroïdect...
Bordeaux
féminin
Message:

Message

 (p517228)
Posté le: 26. Oct 2019, 15:05
Répondre en citant

Aviez-vous lu cette transcription ? Réunion du comité de transparence au moment de l'inscription des dosages intermédiaires du Lévothyrox, y sont évoquées les questions du défaut d'information, des impuretés, d'une intolérance... (et un nom est occulté par le labo). Des questions toujours sans réponse.

https://www.has-sante.fr/plugins/Mo.....t/doXiti.jsp?id=c_2972516Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: ki
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 46436
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p517467)
Posté le: 30. Oct 2019, 16:22
Répondre en citant

Bonjour Ki,

merci beaucoup pour ce lien, super intéressant (et édifiant) !

On y voit les contributions (pas forcément très adaptées...) de certaines associations - qui voulaient utiliser cette occasion pour continuer la lutte contre la NF dans sa totalité, alors que ce n'était pas le sujet ici - il s'agissait juste d'autoriser 3 dosages intermédiaires, qui existent déjà dans plusieurs autres spécialités et qui, pour les patients qui supportent bien le Levothyrox, représentent une amélioration.

Et on voit surtout l'argumentation (notamment de Mr Thierry, de France Assos Santé - c'est lui qui m'avait accompagnée lors de mon audition par le CEPS dans le cadre du dossier de remboursement du TCaps, et qui est toujours de bon conseil !) concernant le défaut d'information, les impuretés ...

Rien n'a été résolu, depuis... mais c'est très intéressant de lire cette discussion, au moins on voit que ces questions ont été évoquées (et, nous l'espérons, continueront à l'être !)

J'en profite pour mettre le lien vers un nouvel article de l'UPGCS dans le cadre du feuilleton juridique autour du défaut d'information, qui vient d'être publié (je l'ai également ajouté dans le message situé un peu plus haut) :

2ème épisode de la saga juridique Levothyrox: la primauté de l'Humain

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
kihors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.03.18
Messages: 1848
Basedow - Thyroïdect...
Bordeaux
féminin
Message:

Message

 (p517515)
Posté le: 30. Oct 2019, 23:39
Répondre en citant

Bonsoir Beate,

Au sujet de la transcription:
Alors que les questions subsistent quant aux effets indésirables, impuretés, intolérances,
alors que ces dosages intermédiaires n’ont jamais été accordés à l’AF et que les patients ont depuis longtemps su s’en passer,
il était devenu soudainement URGENT de les accorder à la NF. Étrange non?

N’était-ce pas faire le jeu de Merck ? Piper les dés, fausser les cartes en créant les conditions de l’amélioration mensongère dont le labo et l'ansm pourront enfin se prévaloir ?

M. le Pr. Thierry connaît-il l’identité de la personne que le labo a souhaité occulter sur la transcription ?
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: ki
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 46436
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p517523)
Posté le: 31. Oct 2019, 10:03
Répondre en citant

Bonjour Ki,

Il n’y avait bien sûr pas d’urgence particulière à avoir des dosages intermédiaires du Levothyrox NF... mais on peut comprendre que le laboratoire ait demandé l’AMM pour ces 3 dosages, dans une logique commerciale, vu que les dosages intermédiaires existaient déjà chez certaines spécialités « concurrentes » arrivées depuis la crise.

Et puis, du point de vue du laboratoire, « il n’y a PAS de problème » avec la nouvelle formule Confused

Ce sont deux choses différentes, le problème général concernant la NF (tests de bioéquivalence insuffisants, défaut d’information, réglementation nécessitant d’être serieusement modifiée, enquête sur les causes de certains effets indésirables... espérons qu’un jour, on arrivera à avancer dans tout cela ??) et l’etoffement des gammes existantes (que ce soit pour le Levothyrox ou pour d’autres spécialités... actuellement, on attend impatiemment l’arrivée des 8 dosages supplémentaires du Thyrofix, par exemple...)

Les dosages intermédiaires (88, 112, 138) ne sont certes pas « vitaux », cela fait des années que les patients français « bricolent » avec des demis de 25 ou en alternant... mais vu que cela comporte quand-même un certain risque d’erreur, notamment chez les personnes âgées, et comme ces dosages EXISTENT, depuis fort longtemps, à l’étranger, il n’y avait aucune raison pour que les Français ne puissent pas en profiter eux aussi !

Or, si VST ne s’était pas battue « becs et ongles » au comité de suivi, on ne les aurait pas eus (notre vice-présidente et moi avons vraiment dû insister !), là position des autorités étant « les Français ont l’habitude de couper les comprimés »... or, pourquoi n’aurait-on pas profité de la fin du monopole et de l’arrivée de nouvelles spécialités pour profiter AUSSI des dosages intermédiaires, puisqu’ils existent ? Ça simplifie quand-même (un peu) la vie !

Pareil pour les boites de 3 mois... elles aussi, les patients les demandaient depuis des années, mais sans la crise du Levothyrox on ne les aurait jamais eues (Merck avait demandé l’AMM depuis longtemps, mais l’ANSM refusait, mettant en avance un prétendu « risque létal »).

Je pense que le fait que plusieurs spécialités (Tcaps, Levothyrox et Thyrofix) existent (ou existeront bientôt) en 12 ou 13 dosages différents est positif pour les patients, et que Merck ait demandé cette AMM pour ses dosages intermédiaires (qui existaient déjà à l’étranger) ne me choque pas particulièrement - je ne pense pas que des patients passeront « exprès » au Levothyrox à cause des dosages intermédiaires (qui n’existent pas dans le L-Thyroxin Henning) ? Mais pour ceux qui sont DÉJÀ sous Levothyrox et qui le supportent (et il y en a quand-meme un certain nombre), cela peut faciliter un peu la vie, c’est déjà ça.

En tout cas, lire la transcription et les échanges est très intéressant ! Pour le nom du représentant du laboratoire, pas sûr qu’on puisse nous le dire, les participants de ces réunions de la HAS signent un accord de confidentialité (nous aussi d’ailleurs, quand nous y participons !), mais je pense qu’il n’y ait rien de très surprenant à ce qu’un laboratoire préfère ne pas mettre les noms de ses différents collaborateurs dans ce genre de document public ? Je poserai la question à l’occasion !

Bises !
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
kihors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.03.18
Messages: 1848
Basedow - Thyroïdect...
Bordeaux
féminin
Message:

Message

 (p517565)
Posté le: 31. Oct 2019, 22:46
Répondre en citant

La question n’est pas de comprendre la logique commerciale de Merck. Elle est évidente.

La question est de savoir pourquoi nos autorités, qui avaient toujours décidé d’offrir à Merck ce monopole, qui avaient en revanche toujours refusé d’offrir aux patients les dosages intermédiaires, les grands conditionnements (et des alternatives), pourquoi nos autorités s’empressent subitement d’offrir à Merck deux arguments commerciaux de taille face à ses tout nouveaux concurrents. Ça fait beaucoup de cadeaux à Merck non ?

Quant au nom que le laboratoire a souhaité occulter, je crois que vous faites erreur. On peut lire « pour la HAS » sur la transcription. Il ne s’agit ni d’un « représentant » du laboratoire, ni d’un de ses « collaborateurs », mais d’un membre de la HAS aux côtés de Mesdames d’Andon et Tranche citées aussi.

Merci de poser la question au Pr. Thierry au cas où cela cacherait, sait-on jamais, un autre conflit d’intérêt.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: ki
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 46436
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p517603)
Posté le: 01. Nov 2019, 16:03
Répondre en citant

Bonjour Ki,

j'essayerai de poser la question à Mr Thierry, à l'occasion.

En fait, il y a DEUX noms occultés !

Au chapitre 1, on lit d'abord que Mme d'Andon, "pour la HAS", dit que X (nom occulté assez court) va présenter le dossier.

Et ensuite, quelques lignes plus tard, un autre intervenant (au nom beaucoup plus long), "pour la HAS". Cet intervenant intervient plusieurs fois.

C'est en effet surprenant, si les occultations sont "de la responsabilité du laboratoire" (pourquoi, d'ailleurs ? C'est une publication de la HAS ?), que ce soit le nom d'une personne de la HAS qui soit occulté ? Mais je viens de regarder les transcriptions concernant les AUTRES médicaments dont la CT a discuté ce jour-là, c'est pareil partout, la même inscription "Occultations sous la responsabilité du laboratoire" et certains noms occultés... bizarre cette coutume ?

Voyons si on arrivera à en savoir plus (même si cela ne va pas forcément nous aider à résoudre les nombreuses questions encore ouvertes... mais juste pour comprendre !)

Je viens d'ailleurs de retrouver l'ordre du jour et le compte-rendu de cette réunion du CT du 21 novembre 2018, qui liste les noms de TOUS les participants (ne reste plus qu'à deviner QUELS sont les noms occultés ??)

https://www.has-sante.fr/jcms/c_2884230/en/commission-de-la-transparence-reunion-du-21-novembre-2018

Beate

https://www.has-sante.fr/jcms/c_412.....ission-de-la-transparenceLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
https://www.has-sante.fr/upload/doc.....version_07112012_vf_f.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
kihors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.03.18
Messages: 1848
Basedow - Thyroïdect...
Bordeaux
féminin
Message:

Message

 (p517666)
Posté le: 02. Nov 2019, 12:38
Répondre en citant

Plutôt que d'éplucher toutes les déclarations publiques d'intérêts de la HAS (que certains n'ont apparemment pas publiées), il serait plus simple de demander au Pr. Thierry qui et pourquoi un garant de la transparence devient carrément invisible "dans un but de protection du secret industriel et commercial" (cf. Avertissement de la Commission de transparence en début de transcription).
 
Inutile de rappeler qu'en justice, le secret des affaires fut voté et invoqué pour l'affaire Lévothyrox. Ce qui pourrait rejoindre le lot de cadeaux à Merck.

Enfin, à propos de cadeau empoisonné, merci de rappeler "à l'occasion" au Pr. Thierry de ne pas minimiser. "Ce qui peut (lui) apparaître mineur en termes d'effets secondaires" (sic) ou hors-sujet en termes d'impuretés ou d'intolérances, est put@!# très éprouvant pour les patients qu'il s'est engagé à représenter devant nos autorités de santé et très inquiétant quant à l'abandon du principe de précaution.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: ki
kihors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.03.18
Messages: 1848
Basedow - Thyroïdect...
Bordeaux
féminin
Message:

Messagede la transparence

 (p518460)
Posté le: 12. Nov 2019, 11:07
Répondre en citant

"A la veille du début de la lecture au Sénat du projet de loi de financements de la sécurité sociale pour 2020, une coalition inédite composée de 70 organisations et personnalités demande à Edouard Philippe et Agnès Buzyn la transparence dans les politiques du médicament."

"Comment peut-on encore entretenir l'opacité sur les pratiques de l'industrie pharmaceutique ?"

https://blogs.mediapart.fr/edition/.....e-la-transparence-dans-leLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: ki de la transparence

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: Levothyrox : HAS, transparence...
Sujet: 

Levothyrox : HAS, transparence...

dans le forum: 

Répondre au sujet Levothyrox : HAS, transparence... Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You can post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Crise du Levothyrox Levothyrox : HAS, transparence...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com