Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Basedow Basedow et la vie professionnelle
Sujet: [url=t34909] 

Basedow et la vie professionnelle

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Basedow et la vie professionnelle Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
eliakimhors ligne
Inscrit le: 06.06.11
Messages: 22
Basedow diagnostique...
Loiret
masculin
Message:

MessageBasedow et la vie professionnelle

 (p290685)
Posté le: 06. Juin 2011, 17:38
Répondre en citant

Bonjour à tous et à toutes.

Je viens de voir ce site (et son forum) aujourd'hui. Plutôt riche et instructif ce site peut vraiment être d'une grande utilité (et d'un grand réconfort aussi).
Merci donc à ses créateurs et participants.

Pour ma part j'ai été diagnostiqué maladie de Basedow depuis janvier 2011. Cela faisait plusieurs mois que je trainais les symptômes de l'hyperthyroidie.

Mais ma question pour ce sujet concerne notre rapport au travail.
Tant que j'étais en hyperthyroidie on va dire que cela n'a pas influencé mon travail proprement dit. Bien sûr lorsque j'ai été diagnostiqué et que les symptômes étaient à leur maximum, je me suis arrêté.
Mais je peux dire que ma souffrance n'a pas eu de conséquence sur la qualité de mon travail.
Mes collègues me disaient bien que j'avais maigris, que je ne semblais pas au mieux de ma forme mais rien sur le travail.

Depuis deux mois je suis en Hypothyroidie. En plus du Thyrozol (20gr) je prend du Lévothyrox 75ug.

Alors que je pensais que ca serait moins grave et plus supportable que l'hyperthyroidie, je me retrouve dans un état que je n'ai jamais connu : ralentissement à tous les niveaux !
Lorsque je me réveille le matin c'est affreux : maux de tête, sensation d'oreilles bouchées, yeux piquant et un peu douloureux, fatigue plus ou moins importante, sensation de vertige,nausées et mon cerveau (je veux dire mes capacité purement cognitives) travaille au minimum syndical.


Cela pour dire que, du coup, mon travail s'en ressent un peu.
Pas plus sur le contenu de mon travail (mes collègue perçoivent quand même que je suis moins réactif) mais sur le fait que je sois dans l'obligation d'être en arrêt maladie assez régulièrement.
Je travaille une semaine ou deux et puis, fatigué, mal dans mon corps, je m'arrête de quelques jours à plus d'une semaine.

Pour le coup mon rapport au travail s'en trouve changé.
Tout d'abord je me demande si je n'exagère pas un peu. Je me dis que, peut être j'en profite pour me reposer un peu.
Et puis au travail, je vois bien que je dois travailler autrement, ménager mes forces, prendre du recul.
Je travaille dans un foyer pour personnes handicapées et donc je dois être relativement disponible et en possession de mes moyens psychique et physique. Ce n'est malheureusement pas le cas ces dernières semaines.

Heureusement j'ai des collègue qui ne me le reprochent pas et qui savent que j'ai des soucis de thyroide sans savoir ce que c'est vraiment.


Tout ca pour savoir si beaucoup d'entre vous sont obligé de jongler entre des périodes ou la maladie est plutôt supportable et des moments ou l'arrêt de travail est nécessaire. Comment cela se passe t'il ?
Comment réagit votre médecin généraliste ? (en ce qui me concerne, c'est mon médecin généraliste qui m'arrête quand ca ne va pas et bien qu'elle m'arrête sans me poser de question, j'ai l'impression qu'elle se demande si je n'abuse pas, mais bon là c'est vraiment une sensation pas objective).

Et avec vos collègues, vos supérieurs hiérarchiques, les relations changent elles ? Comment vivez vous, professionnellement, cette maladie ou, tout du moins, ses symptômes ?

Merci encore et désolé pour ce pavé Wink
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: eliakim Basedow et la vie professionnelle
marie21
Message:

Message

 (p290688)
Posté le: 06. Juin 2011, 18:01
Répondre en citant

Bonjour et bienvenue

tu dis que tu es tombée en hypothyroïdie, on a régulé ton traitement ? Pour les symptomes que tu décris effectivement ce n'est pas facile à vivre.

Pour le rapport avec le travail, j'ai eu "les mêmes soucis" basedow et ablation totale depuis deux ans, il me semblait au début qu'effectivement j'étais mieux en hyperthyroidie et plus efficace que même sous néomercazole

L'hypothyroidie joue sur la concentration et généralement tu es fatiguée, donc des difficultés à travailler.

Pour des arrrêts de travail : j'en ai eu avant l'opération pas énormement mais celà m'est arrivée, je travaillais à temps partiel (ce n'était pas un choix) donc je pouvais aussi me reposer par rapport à un temps plein. Tu as l'air de te culpabiliser de ces arrêts tu sais les pathologies thyroidiennes sont fatiguantes physiquement et psychologiquement donc ce n'est pas toujours un luxe de s'arrêter, après je dirai que ce n'est pas forcément bien vu que ce soit par l'employeur ou des collégues. Donc pas toujours facile à vivre je pense personnellement que la maladie n'a pas arrangé un contexte et m'a couté ma place bon sans regret parce que ce n'était pas le job de l'année...
D'autre je pense vont venir témoigner pour te dire comment ils ont fait
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: marie21
eliakimhors ligne
Inscrit le: 06.06.11
Messages: 22
Basedow diagnostique...
Loiret
masculin
Message:

Message

 (p290856)
Posté le: 08. Juin 2011, 11:17
Répondre en citant

Merci Marie pour ta réponse

Citation:
on a régulé ton traitement ?


C'est à dire ? Il n'est toujours pas équilibré ?
L'hyoptyroidie est dû au traitement (thyrozol) pas assez compensé par le Levothyrox (75ug) je pense.
Mais bon j'avoue que pour l'instant je fais aveuglément confiance à l'endocrinologue qui, en plus d'avoir l'air plutôt sympathique, semble compétente.
Après je ne suis pas sûr d'avoir bien compris ce que tu entendais par "régulé".


Pour ce qui concerne la vie professionnelle, tout en sachant qu'il n'y a pas matière à culpabiliser, j'avoue que, quelquefois, je me pose la question.
Mon entourage comprend qu'a moitié ce qui se passe et l'hypothyoridie est plus vicieuse car moins de signes cliniques facilement observable ; bien qu'en définitive la vie s'en trouve beaucoup plus chamboulé au quotidien ... et dans le travail.

Donc il est vrai qu'il m'arrive de me demander si , non pas que j'abuse mon médecin ou mon entourage, mais si je ne m'abuse pas moi même un peu.
Mais bon en réalité je sais bien que non. Ces interrogations étaient surtout présentes au début mais ensuite avec la répétition de ces symptômes je me suis dis qu'il se passait bien quelque chose de réel. Même si, évidement, le psychologique joue son rôle.

Tu penses que si tu avais occupé un emploi à plein temps tu aurais pû tenir ? Tu travaillais dans quel domaine ? Car il est vrai que d'un métier à un autres cette maladie peut plus ou moins handicaper la vie professionnelle.

En tout cas merci pour ta réponse
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: eliakim
marie21
Message:

Message

 (p291081)
Posté le: 10. Juin 2011, 23:14
Répondre en citant

bonsoir,

ce que j'entends par réguler tu dis tomber un hypo donc on t'a baissé ou augmenté un médicament pour que tu reviennes à une "norme"
Dans le domaine psychologique : difficile à dire que tu t'abuses toi même en ramenant tout à la maladie, je ne suis pas sure parce que pour avoir vécu l'hypo j'ai pas rêvé, les gens me parlaient je ne comprenais pas ou je regardais un film ou lisais je comprenais pas.... A moins d'avoir pris un gros coup de vieux j'avais une baisse de QI Wink
plus cette fatigue je dormais tout le temps....
Alors je ne pense pas que tu t'écoutes particulièrement de plus je ne sais pas si tu as cela mais j'avais une hypersensibilité au .
Je travaillais dans le secrétariat, au début je cumulais (époque oblige) deux temps partiels 30 heures et 16 heures, j'ai fait celà pendant un an avec des semaines par moment de 50 heures.... j'ai tenu un an et puis après j'en ai arrêté un.
Pour le dernier travail, il y avait un contexte particulier le secrétariat est devenu un tel déversoir de ce que veulent pas faire les autres, le tout au dernier moment et dans une super ambiance (je plaisante), plus problème conjugaux franchement avec le recul je me demande même comment j'ai pu tenir une telle pression
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: marie21
Vanina2
50+
Message:

MessageBasedow et travail

 (p504835)
Posté le: 11. Fév 2019, 13:22
Répondre en citant

Bonjour moi aussi la maladie me cause des soucis au boulot. Ils connaissent ma maladie mais ne se doutent pas des symptomes. Je suis taxée de depressive parano folle et j en passe..... j ai basedow depuis environ 18 mois je suis épuisée plus de tonus maux de ventre de tete oubli de choses crampes bref j ai bossé comme ca depuis pas mal de temps et la je suis arretee pour 15 jours. Pour mon taf je suis presente donc en bonne santé ca se limite a ca pour eux!
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Vanina2 Basedow et travail
Laurence 64hors ligne
Inscrit le: 19.06.18
Messages: 3
Message:

Message

 (p504850)
Posté le: 11. Fév 2019, 16:10
Répondre en citant

Bonjour,

Je vis la même expérience. J'ai Basedow depuis 9 mois. Les premiers symptômes étaient très sévères car mes taux T4 et T3 4 fois au dessus de la moyenne. J'ai été arrêté 1 mois. Puis j'ai repris à plein temps en juillet mais trop tôt. J'étais épuisée et malgré le thyrozol mes taux ont augmenté de nouveau : nouvel arrêt de 15 jours. Puis je suis allée voir la médecine du travail qui a préconisé un mi temps thérapeutique que je suis depuis. C'est beaucoup plus confortable pour moi, efficace parce que je retrouve tout doucement des dosages normaux. Mais assez peu compris par mes collègues qui ne me "voient pas" malade. On a l'impression de ne pas être légitime, de frauder sur une maladie qui n'existe pas. Je ressens une injustice et c'est loin d'être facile à vivre.
Laurence
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Laurence 64
Vanina2
50+
Message:

MessageBasedow et travail

 (p504852)
Posté le: 11. Fév 2019, 16:28
Répondre en citant

En fait c est ce que je compte faire un mi temps therapeutique. J ai rendez vous mercredi avec le medecin du travail. On se bat contre une maladie impalpable et invisible pour les autres et ils ne comprennent pas tous les problèmes que l on a à gerer. Merci a vous
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Vanina2 Basedow et travail
wynnie
Avatar

Hypo / thyroide atro...
féminin
50+
Message:

Message

 (p504870)
Posté le: 11. Fév 2019, 21:24
Répondre en citant

Bonjour vanina

Tu as des résultats récents tsh t3 t4 à nous communiquer ? N'oublie pas les valeurs de référence mini et maxi du labo s'il te plaît pour chaque résultat

Quel traitement prends tu actuellement ?

_________________
Wynnie

le forum vous est utile? Pensez à adhérer à l'association qui finance le fonctionnement du forum, tous les infos ici : Lien à l'intérieur du forumfmember.php
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: wynnie
Vanina2
50+
Message:

Message

 (p504885)
Posté le: 12. Fév 2019, 13:51
Répondre en citant

Bonjour Wynnie alors c est un peu compliqué j espère que vous comprendrez mes explications. Cette maladie a été découverte en juin 2016 mais ça faisait quelques mois déjà que je tremlais, maigrissais,coeur à 130, faiblesse musculaire..... mon généraliste m a fait faire des analyses et le 7 juin 2016 TSH à 0.008.
Il m a orienté vers une endocrino. Comme mes yeux me faisaient souffrir elle à soupçonné immediatement basedow et avec les analyses suivantes il s est avéré que c etait bien ça.
Donc traitement Thyrosol 15mg/j et L-Thyroxin 100. Je lui disais que mes yeux me faisaient mal elle me repondait que ça allait passer avec le traitement pour la thyroide. J ai attendu encore 3 mois ( comme une crétine ) et je suis allee chez un ophtalmo qui a levé les bras au ciel en voyant l etat de mes yeux. Scanner des orbites exophtalmie grade 1 j ai de la chance de ce côté là. Diplopie horizontale en 2016 mais qui ne se manifeste aujourd hui qu en cas de fatigue extrême.
Ensuite traitement repris le travail au bout de 2 mois. A temps plein sur mon poste hyper stressant.. Aucune proposition de changement rien. Tout allait à peu près bien malgré a fatigue ma vue double mon stress mais j ai fait face.
Jusqu en juin 2018 ou en voyant mes analyses TSH 0,046 mon endocrino a décidé de passer le L-Thyroxin a la dose de 75 a la place de 100.
L enfer sur terre à commencé à peine 10 jours après ce changement.
Perte de cheveux, prise de poids, anxiété affreuse,ballonements, crampes, fatigue indescriptible......
Comme je me sentait trop mal j ai refait des analyses à l avance et le 17 septembre ma TSH etait à 0.535. Je suis allée voir mon généraliste qui m a dit d alterner le L-Thyroxin 1 jour a 75 et 1 jour a 100.
15 jours plus tard avec ces analyses visite chez l endocrino à qui j ai tout raconté fatigue, kilos, cheveux, perte memoire bref tout.
Alors son discours a été celui ci : Votre thyroide fonctionne comme celle d une personne non malade, les kilos c est l age, les cheveux c est programmé depuis 4 mois ( pourquoi 4 et pas 3 ou 6)?? Et j entend bien que vous etes fatiguée faites vous arreter!! Donc j en ai deduit que les personnes non malades perdent leurs cheveux grossissent et sont fatigués lol.
Et elle a rajouté que elle n aurait pas modifié le traitement et que puisque c etait fait par le generaliste j avais qu à continuer mais que ça lui plaisait pas trop.
Bien démoralisée par son discours je suis rentrée chez moi et meme avec l alternance des cachets j etais toujours aussi mal.
Alors fin novembre je crois tellement je pouvais plus rien faire j ai arrêté le L_Thyroxin 75 en alternance je ne le prend plus qu 1 fois par semaine et les 6 autres jours a 100.
J ai entre temps trouvé un autre endocrino et avec les dernieres analyses faites le 4 fevrier ma TSH est à 0.202
Ma T3 est à 2,7 ng/l et l autre resultat pour T3 est à 4,2 pmol/l
Ma T4 est à 11,1 ng/l et l autre resultat pour T4 est à 14,3 pmol/l
Mon nouvel endocrino est pas trop mecontent il veut me revoir debut mai il m a laissé a 1 cachet 75 par selaine et 6 cachets à 100. Et il m a represcrit des analyses.
Mais voilà j arrive pas à etre mieux physyquement et surtout moralement j ai tenu au taf de juin jusqu à dimanche dernier ou j ai du aller en urgence voir un docteur qui a tout compris tout de suite m a arrêtée immediatement pour 15 jours et m a conseillé la medecine du travail pour mi temps ou autre et aussi d aller en parler a un psy.
Au moment ou j ecris je suis tres fatiguée et j arrive plus à reprendre le dessus.
Merci d avoir lu mon roman jusq au bout.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Vanina2
Vanina2
50+
Message:

Message

 (p504886)
Posté le: 12. Fév 2019, 14:05
Répondre en citant

Désolée Wynnie manque de concentration les valeurs du labo sont pour la
T3 de 2,5 à 3,9 autre resultat T3 de 3,85 à 6
T4 de 5 à 13 autre resultat T4 de 6,4 à 16,7

Merci de pouvoir en parler c est difficile de faire face
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Vanina2

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: Basedow et la vie professionnelle
Sujet: 

Basedow et la vie professionnelle

dans le forum: 

Répondre au sujet Basedow et la vie professionnelle Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Basedow Basedow et la vie professionnelle


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com