Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Hashimoto Hypo / pas hypo ?
Sujet: [url=t63303] 

Hypo / pas hypo ?

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Hypo / pas hypo ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Pierre49hors ligne
Inscrit le: 23.10.19
Messages: 418
Carcinome papillaire...
Paris
masculin
50+
Message:

MessageHypo / pas hypo ?

 (p548240)
Posté le: 19. Nov 2021, 00:33
Répondre en citant

Bonjour,

petite question pour les spécialistes de l'hyothyroidie :
avec des T4L à 1,05 (norme 1-1,6)
et une TSH à 2,58 (norme 0,5-4,2),
peux-t-on avoir des symptômes d'hypo ?

Ce n'est pas pour moi qui n'ait plus de thyroide...

Cela vaut-il le coup de vérifier ses anti-TPO dans ce cas ? Je n'ai pas non plus la valeur des T3.

Pierre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Pierre49 Hypo / pas hypo ?
kihors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.03.18
Messages: 3450
Basedow - Thyroïdect...
Bordeaux
féminin
Message:

MessageRe: Hypo / pas hypo ?

 (p548244)
Posté le: 19. Nov 2021, 08:53
Répondre en citant

Pierre49 a écrit:
avec des T4L à 1,05 (norme 1-1,6)
et une TSH à 2,58 (norme 0,5-4,2),
peux-t-on avoir des symptômes d'hypo ?


Tout à fait, thyroïde ou pas, le confort thyroïdien se situe bien souvent entre la moitié et les deux tiers de la norme T4, soit avec ces normes-là entre 1,3 et 1,4.

Le problème est de trouver un endocrino qui voudra bien considérer que des valeurs dans la norme peuvent être améliorées. Nombre d'entre eux attendent malheureusement une TSH élevée pour traiter voire même pour diagnostiquer la présence d'anti-TPO qui signent Hashimoto. Cet examen me semble oui tout indiqué.

Bonne journée Pierre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: ki Re: Hypo / pas hypo ?
Pierre49hors ligne
Inscrit le: 23.10.19
Messages: 418
Carcinome papillaire...
Paris
masculin
50+
Message:

Message

 (p548256)
Posté le: 19. Nov 2021, 17:09
Répondre en citant

Ok, merci pour l'avis Ki.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Pierre49
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4441
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

Messagediagnostiquer une hypo

 (p548265)
Posté le: 20. Nov 2021, 03:33
Répondre en citant

La T4 est ras des pâquerettes quand même. ki a raison.
Mais chaque organisme a son mode de fonctionnement, même certaines anomalies apparentes ne sont pas forcément pathologiques (m'a dit mon doc thyro cette semaine).

Dans le cas que tu évoques, brut de décoffrage... ben ... il faudrait en savoir plus sur le contexte.
Et il peut y avoir des inflammations de la thyroïde pas auto-immunes et ponctuelles (thyroïdite subaiguë de Quervain, maladie inflammatoire aiguë de la thyroïde due à un virus etc, et ça se soigne comme tel), alors le ressenti et la durée de ces symptômes sont peut-être un indice...
Si la personne va mal, il faut commencer par le début. Un bilan clinique ("la clinique, toujours la clinique !") et sanguin plus complet permettrait en effet de défricher, même si ça ne suffira pas forcément à aboutir immédiatement à un diagnostic. Il faudra alors persévérer dans les investigations.

Le problème que nous rencontrons, nous les hypo, c'est que ça ressemble à tant d'autres choses que souvent le parcours est une longue errance avant qu'un médecin ne songe à la thyroïde : de la fatigue chronique au burn out ou à la dépression.
Et c'est sans doute parfois le cas, dépression etc plutôt qu'hypo.

D'autant que les valeurs de référence des bilans sanguins font passer à côté les cas limites ou particuliers.
Moi je n'ai pas d'anticorps spécifiques (eh oui, ça arrive !), et dans le cadre de mon diagnostic d'une autre maladie auto-immune et avec des anticorps non spécifiques, l'un des profs m'a dit que ça peut être lié, mais sans pouvoir l'affirmer.
Mes médecins ont parfois pensé à la thyro, à cause des symptômes, mais j'étais dans les "normes" tsh/t4, même si ça fluctuait pas mal.
Puis un nième bilan, la tsh s'est avérée enfin anormale de peu (les bilans suivants étaient à nouveau "normaux").
Comme ma mère avait également un souci de thyro, on m'a fait une échographie quasi par lassitude et parce que je refusais un nième envoi vers le psy. Et c'est l'écho qui a permis de poser le diagnostic : ma thyro avait bien un aspect de type Hashimoto etc etc

Ok j'exagère, ce que je dis crée une ambiance négative, mais je voulais faire une réponse exhaustive étant donné le peu d'éléments dont tu nous fais part. Vraisemblablement, un petit bilan sanguin complémentaire suffira à poser le diagnostic.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette diagnostiquer une hypo
Pierre49hors ligne
Inscrit le: 23.10.19
Messages: 418
Carcinome papillaire...
Paris
masculin
50+
Message:

Message

 (p548279)
Posté le: 21. Nov 2021, 18:12
Répondre en citant

Merci pour ces informations Bobette.

La formule sanguine est normale, seuls les polynucléaires basophiles sont 50% au-dessus de la norme, ce qui je crois peut aussi être un signe d'hypo.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Pierre49
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 47963
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p548280)
Posté le: 21. Nov 2021, 18:32
Répondre en citant

Bonjour Pierre,

la plupart des médecins vont dire "c'est encore dans les normes..." et recommander de recontrôler dans quelques mois. Car ça peut être un petit coup de fatigue passager (pas facile de savoir si la fatigue est due à un léger ralentissement de la thyroïde, ou si le ralentissement est consécutif à un souci passager, par exemple une infection (ou même le vaccin, apparemment il y a des gens qui voient leurs taux bouger dans les semaines qui suivent - donc, ne pas faire ce genre de contrôle trop rapidement après un vaccin ou après un épisode infectieux).

Ca dépend aussi de l'âge de la personne (c'est un homme ou une femme ?)

Généralement, quand il y a eu un seul contrôle un peu "limite", et les symptômes qui pourraient en effet correspondre à un début d'hypothyroïdie, on conseille de re-contrôler 2-3 mois après, pour voir s'il y a une évolution, dans un sens ou dans un autre. Et en effet, s'il y a une suspicion d'Hashimoto (p.ex. s'il y a d'autres maladies autoimmunes dans la famille), on pourra alors en profiter - si les symptômes continuent - de vérifier les anti-TPO.

Mais le problème, c'est que les symptômes peuvent également être dus à beaucoup d'autres choses... la plupart des symptômes de l'hypo ne sont pas spécifiques du tout, et pas "mesurables" (comment mesurer une fatigue, une déprime, une douleur musculaire ?), ce qui rend cette maladie aussi difficile à dépister et à soigner... il faut croire le patient, le suivre au long cours...

Donc, avec des T4 quand-même très bas dans la norme et une TSH relativement haute (officiellement, la norme va à plus de 4, mais chez une personne jeune, on considère qu'elle peut manquer d'hormones à partir de 2,5 environ - plus on est agé, plus la thyroïde peut avoir besoin de stimulation pour fonctionner correctement, donc l'âge est un facteur à prendre en considération), et puis surtout avec des symptômes, il faudra en tout cas rester vigilant, recontrôler dans quelques semaines et voir à ce moment-là.

D'autant plus que trouver un endocrino (alors qu'il y en a moins de 3.000 en France, dont beaucoup sont beaucoup plus spécialisés diabète et nutrition que thyroïde) va sans doute s'avérer compliqué... tant qu'on n'est pas encore sûr qu'il y a vraiment un souci thyroïdien, je pense que le médecin traitant pourra suffire.

Eventuellement, si c'est un coup de fatigue passager, des apports en vitamines et minéraux, notamment sélénium, vit. D, zinc, iode, pourront être utiles.

Il y a quelques articles dans la FAQ, sur l'hypothyroïdie, sur le "set-point personnel" etc.

A bientôt !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Pierre49hors ligne
Inscrit le: 23.10.19
Messages: 418
Carcinome papillaire...
Paris
masculin
50+
Message:

Message

 (p548317)
Posté le: 24. Nov 2021, 00:39
Répondre en citant

Merci Beate pour ces infos !
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Pierre49

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: Hypo / pas hypo ?
Sujet: 

Hypo / pas hypo ?

dans le forum: 

Répondre au sujet Hypo / pas hypo ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Hashimoto Hypo / pas hypo ?


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com