Précédent
Index du Forum Autres forums Covid-19 COVID-19 chronique - Covid-long - P...
Sujet: [url=t61911] 

COVID-19 chronique - Covid-long - Post-Covid - convalescence

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 6
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet COVID-19 chronique - Covid-long - Post-Covid - convalescence Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

MessageCOVID-19 chronique - Covid-long - Post-Covid - convalescence

 
Posté le: 08. Nov 2020, 13:03
Répondre en citant

Beaucoup souffrent de symptômes persistant des semaines, voire des mois.
Voici une très courte émission à ce sujet :

https://www.franceculture.fr/emissi.....des-symptomes-persistantsLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Citation:
Radiographie du coronavirus : que sait-on des symptômes persistants ? [...] tout le monde n'a pas encore récupéré de la première vague...


Mais dans la majorité des cas il y a de l'optimisme, selon le médecin interrogé, bien qu'il y ait des inconnues.

Je compléterai par des articles de chercheurs que j'ai repérés (j'ai un petit souci technique et je galère au clavier).


Dernière édition par bobette le 01. Nov 2021, 12:39; édité 4 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette COVID-19 chronique - Covid-long - Post-Covid - convalescence
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

Messagece qu'on sait : formes "longue durée", séquelles

 
Posté le: 21. Nov 2020, 13:28
Répondre en citant

L'article est en anglais, mais le texte est compréhensible avec un traducteur automatique en ligne.
L'article est une synthèse et donc est relativement court, et pour ceux qui veulent approfondir, vous y trouverez les liens vers les études les plus intéressantes.
Il mentionne certaines études en cours aux USA, mais il y en a d'autres ailleurs, y compris en France. Idem pour les centres qui se spécialisent dans le traitement, il y en a en France et ailleurs.

https://www.cdc.gov/coronavirus/201.....l-care/late-sequelae.htmlLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Citation:
des symptômes persistants sont signalés parmi les survivants du COVID-19, y compris les personnes qui souffrent initialement d'une maladie aiguë légère. Ces symptômes persistants posent de nouveaux défis
[...] la prévalence, le type, la durée et la gravité des symptômes persistants après la résolution de l'infection aiguë par le SRAS-CoV-2, ainsi que les facteurs de risque associés à leur développement, sont actuellement à l'étude.

Alors que les patients plus âgés peuvent avoir un risque accru de maladie grave, les jeunes survivants, y compris ceux en bonne forme physique avant l'infection par le SRAS-CoV-2, ont également signalé des symptômes des mois après une maladie aiguë (1, 2, 11) . Des recherches sont en cours pour différencier les symptômes d'une évolution prolongée de la maladie COVID-19 des séquelles suivant la résolution de l'infection aiguë par le SRAS-CoV-2, parvenir à un consensus sur la période à laquelle définir les phases post-aiguë et à long terme du COVID- 19, et distinguer les effets sur la santé exclusivement liés à l'infection par le SRAS-CoV-2 des conséquences des procédures et des traitements nécessaires pour soigner les personnes atteintes d'une maladie grave de toute étiologie.
[...]
Probablement, les séquelles persistantes du COVID-19 représentent plusieurs syndromes résultant de processus physiopathologiques distincts le long du spectre de la maladie.
[...]
Les symptômes les plus fréquemment rapportés sont la fatigue, la dyspnée, la toux, l'arthralgie et les douleurs thoraciques. Les autres symptômes rapportés comprennent les troubles cognitifs, la dépression, la myalgie, les maux de tête, la fièvre et les palpitations. Des complications plus graves semblent moins fréquentes mais ont été signalées. Ces complications comprennent:

Cardiovasculaire: inflammation myocardique, dysfonctionnement ventriculaire
Respiratoire: anomalies de la fonction pulmonaire
Rénal: lésion rénale aiguë
Dermatologique: éruption cutanée, alopécie
Neurologique: dysfonctionnement olfactif et gustatif, dérégulation du sommeil, altération de la cognition, troubles de la mémoire
Psychiatrique: dépression, anxiété, changements d'humeur
[list=]s[/list]
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette ce qu'on sait : formes "longue durée", séquelles
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

Messageorage cytokinique

 (p539709)
Posté le: 04. Déc 2020, 21:52
Répondre en citant

Un long article (en anglais) destiné aux professionnels, mais quelques schémas etc sont compréhensibles...fait le point au sujet de "Cytokine Storm" - "Orage cytokinique".

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMra2026131Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

On en a beaucoup parlé dans la presse à propos de COVID sans y comprendre grand'chose.

Les auteurs expliquent l'objet et l'objectif de leur étude, l'orage cytokinique se manifestant dans diverses pathologies :

Citation:
[...]
La tempête de cytokines et le syndrome de libération de cytokines sont des syndromes inflammatoires systémiques mettant la vie en danger, impliquant des niveaux élevés de cytokines circulantes et une hyperactivation des cellules immunitaires qui peuvent être déclenchées par diverses thérapies, agents pathogènes, cancers, maladies auto-immunes et troubles monogéniques.
[...]
Aucune définition unique de la tempête de cytokines ou du syndrome de libération des cytokines n'est largement acceptée, et il y a désaccord sur la façon dont ces troubles diffèrent d'une réponse inflammatoire appropriée.
[...]
Bien que la tempête de cytokines soit facile à identifier dans les troubles avec des niveaux élevés de cytokines en l'absence d'agents pathogènes, la ligne entre une réponse normale et une réponse dérégulée à une infection grave est floue, d'autant plus que certaines cytokines peuvent être à la fois utiles pour contrôler une infection et nocives. à l'hôte. L'interdépendance de ces médiateurs inflammatoires complique encore la distinction entre une réponse normale et une réponse dérégulée.

Il est important pour le clinicien de reconnaître la tempête de cytokines car elle a des implications pronostiques et thérapeutiques. Dans cette revue, nous proposons une définition unificatrice de la tempête de cytokines; discuter des caractéristiques physiopathologiques, de la présentation clinique et de la gestion du syndrome; et donner un aperçu des causes iatrogènes, induites par des agents pathogènes, induites par des néoplasies et monogéniques. Notre objectif est de fournir aux médecins un cadre conceptuel, une définition unificatrice et des outils essentiels de stadification, d'évaluation et de traitement pour gérer la tempête de cytokines.
[...]


et :
Citation:
Sommaire :
Un léger dysfonctionnement des organes secondaires au cours d'une réponse inflammatoire est acceptable sur le plan évolutif s'il permet à l'hôte de surmonter l'infection et de survivre. Si la réponse inflammatoire provoque un dysfonctionnement excessif des organes qui met en danger la survie de l'hôte et la capacité de reproduction (en l'absence d'assistance ventilatoire et de dialyse), alors elle est pathologique. Il existe des mécanismes de régulation étendus qui modulent la réponse immunitaire et empêchent la tempête de cytokines. Néanmoins, le trouble peut toujours survenir en raison de causes iatrogènes, d'agents pathogènes, de cancers, d'auto-immunité et de mécanismes auto-inflammatoires. La distinction entre les réponses inflammatoires protectrices et la tempête de cytokines pathologiques a des implications importantes pour le traitement et est assez difficile. Aucune définition unificatrice de la tempête de cytokines n'existe, et il y a beaucoup de désaccord sur ce que devrait être la définition et si des conditions spécifiques telles que Covid-19 devraient être incluses dans le spectre des troubles de la tempête de cytokines. Nous proposons une définition unificatrice de la tempête de cytokines basée sur les critères suivants: taux élevés de cytokines circulantes, symptômes inflammatoires systémiques aigus et dysfonctionnement des organes secondaires au-delà de ce qui pourrait être attribué à une réponse normale à un pathogène, si un pathogène est présent. Les approches thérapeutiques ciblées de la tempête de cytokines associée à la maladie de Castleman multicentrique idiopathique, à la thérapie par cellules HLH ou CAR T ont transformé des conditions mortelles en états souvent réversibles. Compte tenu des progrès dans le profilage «multi-omique» et la modulation thérapeutique du système immunitaire, ainsi que des efforts concertés pour travailler à travers le parapluie de la tempête de cytokines, nous nous attendons à voir des améliorations continues des résultats.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette orage cytokinique
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

MessageLong Covid: problème de santé publique important

 (p539711)
Posté le: 04. Déc 2020, 22:49
Répondre en citant

Un point de vue qui compte, celui du Pr Fauci :
https://www.nytimes.com/2020/12/04/.....=tw-nytimes&smtyp=curLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Citation:
Lors d'une réunion de deux jours jeudi et vendredi, le premier atelier du gouvernement fédéral consacré au Covid-19 à long terme, des responsables de la santé publique, des chercheurs médicaux et des patients ont déclaré que la maladie devait être reconnue comme un syndrome, donner un nom et être prise au sérieux par médecins.

«C'est un phénomène vraiment très réel et assez étendu», a déclaré le Dr Anthony S. Fauci, le plus grand spécialiste des maladies infectieuses du pays, lors de la conférence de jeudi.

Bien que le nombre de personnes touchées soit encore inconnu, a-t-il déclaré, si les symptômes à long terme affectent ne serait-ce qu'une petite proportion des millions de personnes infectées par le coronavirus, cela «représentera un problème de santé publique important».

De tels symptômes - allant des problèmes respiratoires aux problèmes cardiaques en passant par les problèmes cognitifs et psychologiques - affectent déjà un nombre incalculable de personnes dans le monde. Même pour les personnes qui n'étaient jamais assez malades pour être hospitalisées, les conséquences peuvent être longues et épuisantes avec un mélange complexe et durable de symptômes.



Dernière édition par bobette le 06. Déc 2020, 00:22; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette Long Covid: problème de santé publique important
kihors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.03.18
Messages: 3450
Basedow - Thyroïdect...
Bordeaux
féminin
Message:

Message

 (p539712)
Posté le: 05. Déc 2020, 08:06
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : bobette
Répondre en citant

Bonjour Bobette,

A propos du Covid long en France, le centre hospitalier de Tourcoing coordonne une étude sur le «Covid long», qui pourrait à terme inclure 1.000 patients dans toute la France, afin de tenter d'identifier les causes de la persistance de symptômes chez certains malades, parfois des mois après la phase aiguë de la maladie.
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/.....re-le-covid-long-20201204Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Quant au fameux "orage de cytokines", présenté au début de l'épidémie comme responsable des formes graves de la Covid-19, il n'aurait concerné qu'une faible proportion de cas. Une nouvelle étude vient confirmer que la plupart des personnes âgées sévèrement malades auraient plutôt souffert d'un affaiblissement de leur système immunitaire.
https://www.pourquoidocteur.fr/Arti.....e-qu-un-orage-cytokiniqueLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Bon weekend
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: ki
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

Message

 (p539735)
Posté le: 06. Déc 2020, 00:26
Répondre en citant

Merci ki, pour ces précisions.
L'article sur l'orage cyto que je mentionne ne s'intéresse pas particulièrement au Covid...
J'espère que le site "pourquoidocteur" est plus exact sur ce point que, de mémoire, il ne l'a été sur nos soucis de thyro et de lévo.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette
kihors ligne
Avatar

Inscrit le: 09.03.18
Messages: 3450
Basedow - Thyroïdect...
Bordeaux
féminin
Message:

Message

 (p539736)
Posté le: 06. Déc 2020, 09:55
Répondre en citant

bobette a écrit:
J'espère que le site "pourquoidocteur" est plus exact sur ce point que, de mémoire, il ne l'a été sur nos soucis de thyro et de lévo.


Ah bon ? Je croyais au contraire qu'il avait su tirer quelque leçon de la crise Lévothyrox, tandis que l'ansm (et son désormais médecin-conseil national) s'étonnent encore que des patients puissent aller très mal malgré une TSH normale.
Je cite d'ailleurs souvent sur le forum cet article "pourquoi docteur":

Citation:
La Thyroxine-libre mieux que la TSH
Nouvel élément dans la perspective des problèmes actuels avec le Levothyrox en France, l'étude montre également qu'il faut plutôt mesurer le taux de Thyroxine-libre, en même temps que celui de la thyréostimuline (TSH), car cette dernière, si elle est utile chez les malades qui ont des taux irréguliers d'hormones thyroïdiennes, n’a aucun intérêt dans la plage de risque normale. Ceci confirme les résultats une autre étude.
https://www.pourquoidocteur.fr/Arti.....0%C3%A0%20des%20accidentsLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre


Ca n'explique pas toute la crise (n'ayant pas eu de déséquilibre moi-même) mais il serait grand temps oui de prendre ce "nouvel élément" en considération. La T4 plutôt que la TSH et, un jour qui sait, un bilan complet TSH T3 T4 et Wynnie sera exaucée
Wink

Bon dimanche
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: ki
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

Messageautoimmunité aberrante et COVID LONG

 (p539956)
Posté le: 13. Déc 2020, 20:21
Répondre en citant

Vulgarisation d'une étude qualifiée de potentiel "game-changer" par des scientifiques :

" 'Autoantibodies' may be driving severe Covid cases, study shows -
Scientists find aberrant immune system in patients with virus could also be cause of ‘long Covid’ "
" Les 'autoanticorps' peuvent être à l'origine de cas graves de Covid, selon une étude - Les scientifiques trouvent que le système immunitaire aberrant chez les patients infectés par le virus pourrait également être la cause d'un 'long-Covid' "

https://www.theguardian.com/science.....e-covid-cases-study-showsLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Et je pense que ça doit être l'étude en question :
https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.12.10.20247205v3Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
et à ce sujet le fil tw d'un des auteurs : https://twitter.com/VirusesImmunity/status/1337574470878449665Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Attention cependant de ne pas trop extrapoler pour l'instant !
ça travaille dur dans le monde scientifique et ça débat dur dur entre eux sur la portée et l'importance à donner à cette nouvelle donne ! sont pas tous d'accord et l'article de base n'a pas encore été révisé par les pairs !


Dernière édition par bobette le 21. Déc 2020, 17:26; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette autoimmunité aberrante et COVID LONG
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

MessageWebinaire sur le Covid-long

 (p540072)
Posté le: 17. Déc 2020, 20:36
Répondre en citant

...Webinaire sur le covid-long, malheureusement en anglais et destiné aux médecins qui prennent en charge ces malades :

https://elearning.rcgp.org.uk/mod/page/view.php?id=11665Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre


Citation:
Gestion des effets à long terme du COVID-19

En septembre 2020, 67% des membres qui ont répondu à une enquête du RCGP ont déclaré qu'ils soignaient des patients présentant des symptômes du COVID-19 pendant plus de 12 semaines, dont beaucoup n'ont jamais été admis à l'hôpital et n'ont jamais été testés pour le COVID-19. Si vous avez un patient comme celui-ci, ce webinaire est pour vous. Nous entendons l'équipe de ZOE ap, le point de vue des patients sur leurs symptômes et ce dont ils ont besoin de leur médecin généraliste; et avec 81% des membres interrogés demandant plus de conseils cliniques pour aider, nous donnons également une mise à jour sur les nouvelles lignes directrices NICE / SIGN / RCGP pour la gestion des effets à long terme du COVID-19.

Objectifs d'apprentissage:

-Comprenez ce dont un patient présentant des symptômes persistants du COVID-19 a besoin de la part de son équipe de médecins généralistes.
-Soyez au courant des preuves actuelles du ZOE ap sur l'épidémiologie des effets à long terme du COVID-19.
-Comprendre et être conscient du développement des directives NICE / SIGN / RCGP «Gestion des effets à long terme du COVID-19».
-Tenez compte de la sécurité des patients présentant des symptômes persistants du COVID-19 dans la communauté.


(traduction automatique)
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette Webinaire sur le Covid-long
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

MessagePatients covid-long : Prise en charge de qualité variable

 
Posté le: 21. Déc 2020, 17:31
Répondre en citant

Une nouvelle étude anglaise :
"Persistent symptoms after Covid-19: qualitative study of 114 “long Covid” patients and draft quality principles for services"
"Symptômes persistants après Covid-19: étude qualitative de 114 patients «longs Covid» et projet de principes de qualité pour les services"

https://bmchealthservres.biomedcent.....0.1186/s12913-020-06001-yLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Citation:
L'analyse a révélé une maladie déroutante avec des symptômes nombreux, variés et souvent récurrents-rémittents et un pronostic incertain; un lourd sentiment de perte et de stigmatisation; difficulté à accéder aux services et à y naviguer; difficulté à être pris au sérieux et à obtenir un diagnostic; soins disjoints et cloisonnés (y compris incapacité d'accéder à des services spécialisés); la variation des normes (par exemple, des critères incohérents pour voir, enquêter et orienter les patients); qualité variable de la relation thérapeutique (certains participants se sentaient bien soutenus tandis que d'autres se sentaient «fobbed off»); et les événements critiques possibles (par ex. g. détérioration après l’impossibilité d’accéder aux services). Les aspects émotionnellement significatifs des expériences des participants ont éclairé les idées pour améliorer les services.


ça à des airs de déjà-vu dans notre affaire du Lévo.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette Patients covid-long : Prise en charge de qualité variable
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

MessageLigne directrice pour le Covid-long

 (p540245)
Posté le: 28. Déc 2020, 20:08
Répondre en citant

Un article d'opinion sur le guide UK "NICE* guideline on long covid"
https://www.bmj.com/content/371/bmj.m4938Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

En gros : c'est mieux que rien mais ce n'est vraiment pas encore au point.

*Le National Institute for Health and Care Excellence (NICE), le Scottish Intercollegiate Guidelines Network et le Royal College of General Practitioners ont développé une directive rapide pour gérer les effets à long terme du covid-19

Voir aussi les commentaires et la bibliographie sous l'article, ainsi que les autres articles en lien.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette Ligne directrice pour le Covid-long
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

MessageReprendre une activité physique après COVID

 (p540531)
Posté le: 09. Jan 2021, 20:49
Répondre en citant

"Retrouver une activité physique après le covid-19"
"Returning to physical activity after covid-19"


https://www.bmj.com/content/372/bmj.m4721Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Citation:
Utile à retenir
- Stratifier les risques des patients avant de recommander un retour à l'activité physique chez les personnes qui ont eu la covid-19. Les patients présentant des symptômes persistants ou ayant une covid-19 sévère ou des antécédents suggérant une atteinte cardiaque doivent faire l'objet d'une évaluation clinique plus approfondie.
- Ne reprenez l'exercice qu'après au moins sept jours sans symptômes et commencez par au moins deux semaines d'effort minimal
- Utilisez l'auto-surveillance quotidienne pour suivre les progrès, y compris quand demander de l'aide supplémentaire


L'article propose également une liste de références pour approfondir le thème.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette Reprendre une activité physique après COVID
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

MessagePrise en charge des patients

 (p540870)
Posté le: 22. Jan 2021, 13:01
Répondre en citant

"Développer des services pour un COVID long: les leçons d'une étude sur les soignants blessés"
"Developing services for long COVID: lessons from a study of wounded healers"


Encore une recherche anglaise sur le Covid-long, à travers l'expérience de soignants malades (peut-être que l'on les entend mieux que les patients lambda)

Abstract :

Citation:
On pense que des symptômes persistants durant plus de 3 semaines affectent 10 à 20% des patients après une infection par le SRAS-CoV-2. [...]
Dans cette étude, des entretiens narratifs et des groupes de discussion sont utilisés pour explorer l'expérience vécue de 43 professionnels de la santé avec un COVID long. Ces personnes voient le système de santé à la fois du point de vue professionnel et du point de vue du patient, ce qui représente une importante richesse d'expertise pour éclairer la conception des services.

Nous présentons un ensemble de normes de qualité co-conçues, mettant en évidence l'équité et la facilité d'accès, le fardeau minimal des soins aux patients, la responsabilité clinique, une approche multidisciplinaire et fondée sur des preuves et la participation des patients; et nous les appliquons pour proposer un modèle de parcours de soins potentiel qui pourrait être adapté et traduit pour améliorer la prise en charge des patients à long COVID.


Quelques extraits :

Citation:
Les participants ont signalé une constellation de symptômes atypiques persistants qui ne correspondaient pas à un modèle attendu basé sur leurs connaissances professionnelles préexistantes.
[...]
"À la semaine 7, on m'a proposé un test d'anticorps au travail, qui est revenu négatif. Ce jour-là était vraiment mauvais. Je pensais que je devenais fou; Je ne connaissais personne d'autre qui mettait autant de temps à aller mieux et je ne comprenais pas pourquoi. Avais-je autre chose? Peu probable pour un consultant du service des urgences pendant une pandémie, mais pas impossible. Pourquoi n'ai-je pas d'anticorps, est-ce que quelqu'un croirait que j'avais COVID? Quelques jours plus tard, des collègues et des articles sur les réseaux sociaux ont commencé à décrire des personnes présentant des symptômes comme les miens et j'ai commencé à avoir l'impression que je n'étais pas seule."
Groupes de soutien et communautés de pratique
Les participants ont fréquemment exprimé à quel point ils trouvaient utiles les longs groupes de soutien des médias sociaux COVID. Celles-ci offraient un moyen de partager des informations liées à la santé et permettaient de développer des lignes d'esprit patientes et professionnelles. Parallèlement à ces avantages pratiques, les groupes ont offert un sentiment d'identité et d'appartenance partagés, permettant une rétrospective des expériences, le développement de récits et, à bien des égards, devenir des «communautés de pratique»
[...]
Il y avait aussi beaucoup de colère et de frustration, en particulier à propos de l'accès aux soins ou aux réponses qu'ils avaient reçues d'un «système» peu aimable et sans compassion. Cela était particulièrement frappant lorsqu'il était vécu «de l'autre côté» en tant que patient.


Et le résumé des principales conclusions:
Citation:
Cette étude qualitative de 43 travailleurs de la santé britanniques atteints de COVID long met en évidence la grande incertitude vécue par les patients et les professionnels de santé autour d'une nouvelle condition, aggravée par des biais de confirmation préexistants et une absence de lignes directrices ou de parcours de soins. L'application des cadres de maladie existants, l'utilisation de réseaux professionnels et le développement de "mentalités" de professionnels et patients et de communautés de pratique étaient autant de tentatives pour minimiser cette incertitude, tandis que les relations thérapeutiques offrant une continuité et un suivi de soutien ont le mieux permis aux individus de faire face à la tension de l'inconnu. . 17

Les défis personnels et professionnels d'un long COVID ont été exacerbés par les frustrations et l'insensibilité que les participants ont vécues lors de leurs rencontres avec le système de santé. Compte tenu de leur statut à la fois de professionnels et de patients, ils se sont sentis responsables de contribuer à l'amélioration des services et ont plaidé pour des services et des initiatives de recherche holistiques, multidisciplinaires et multisystémiques.


La traduction automatique me semble un peu insatisfaisante...
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette Prise en charge des patients
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

MessageUne histoire de rétablissement complet

 (p540946)
Posté le: 26. Jan 2021, 10:38
Répondre en citant

"Paul Garner: sur sa convalescence après un long Covid"
"Paul Garner: on his recovery from long covid"

https://blogs.bmj.com/bmj/2021/01/2.....recovery-from-long-covid/Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Lien trouvé sur le compte twt d'un médecin, avec ce commentaire :

Citation:
Long Covid prend de nombreuses formes. Certains (avec des lésions cardiaques ou une fièvre persistante) ne devraient pas faire de sport. Pour d'autres, nous ne savons pas. Voici une histoire du rétablissement complet d'une personne avec un exercice gradué (oui, une anecdote, mais mérite considération).
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette Une histoire de rétablissement complet
bobettehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.03.09
Messages: 4445
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

MessageQuand les patients font le boulot...

 (p540981)
Posté le: 27. Jan 2021, 21:12
Répondre en citant

Trouvé sur le compte twt d'un médecin anglais le lien vers cette "courte communication" :

"Comment et pourquoi les patients ont fabriqué Long Covid"
"How and why patients made Long Covid"


Citation:
Points forts
• Les patients ont rendu visible la persistance et l'hétérogénéité des symptômes du COVID-19.
• Les patients présentant des symptômes à long terme («long-courriers») ont fabriqué Long Covid.
• Long Covid remet en question les premières hypothèses cliniques et gouvernementales sur Covid.
• Les connaissances ont été transmises des patients par les médias aux canaux officiels de la santé et des politiques.
• L'expertise et les connaissances des patients devraient être intégrées à la base de données probantes sur la pandémie.


et l'abstract :

Citation:
Les patients ont collectivement fabriqué Long Covid - et le terme apparenté «Long-courrier Covid» - dans les premiers mois de la pandémie. Les patients, dont beaucoup souffraient d'une maladie initialement `` légère '', ont utilisé divers types de preuves et de plaidoyer pour démontrer une évolution plus longue et plus complexe de la maladie que celle exposée dans les rapports initiaux de Wuhan. Long Covid prétend être la première maladie créée par le fait que des patients se retrouvent sur Twitter: elle est passée des patients, via divers médias, aux canaux cliniques et politiques formels en quelques mois seulement. Cette cartographie initiale de Long Covid - par deux patients atteints de cette maladie - se concentre sur des acteurs au Royaume-Uni et aux États-Unis et montre comment les patients ont rassemblé l'autorité épistémique. Les connaissances des patients doivent être intégrées dans la façon dont le COVID-19 est conceptualisé, étudié et traité.


(traduction automatique)
https://www.sciencedirect.com/scien.....cle/pii/S0277953620306456Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette Quand les patients font le boulot...
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Page 1 sur 6
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
imprimer le sujet: COVID-19 chronique - Covid-long - Post-Covid - convalescence
Sujet: 

COVID-19 chronique - Covid-long - Post-Covid - convalescence

dans le forum: 

Répondre au sujet COVID-19 chronique - Covid-long - Post-Covid - convalescence Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You can post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Autres forums Covid-19 COVID-19 chronique - Covid-long - P...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com