Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Hashimoto SOS, au bout du rouleau / Symptômes...
Sujet: [url=t61658] 

SOS, au bout du rouleau / Symptômes Hashimoto non résolus

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet SOS, au bout du rouleau / Symptômes Hashimoto non résolus Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Masoushkahors ligne
Inscrit le: 07.09.20
Messages: 19
Message:

MessageSOS, au bout du rouleau / Symptômes Hashimoto non résolus

 
Posté le: 07. Sep 2020, 20:37
Répondre en citant

Bonjour à tous,

tout d'abord merci à ce forum et à cette association pour leurs existences. Je n'ai jamais été active mais je l'ai consulté des dizaines de fois.

Je me décide à créer un sujet aujourd'hui car je suis désemparée. Je n'arrive pas à voir de la lumière au bout du tunnel.

Je vais essayer d'être synthétique dans mon parcours, qui a été une longue errance médicale comme pas mal d'entre nous j'ai l'impression.

J'ai la maladie d'Hashimoto depuis 2006 (à 25 ans). Je n'ai été suivie que par une généraliste à cette époque, qui était très humaine mais qui ne connaissait pas grand chose sur le sujet. Lorsqu'on a décelé un problème à ma thyroïde lors d'un banal contrôle sanguin, j'avais des symptômes assez prononcés (vertiges, maux de crâne étranges, confusion mentale, douleurs dans les muscles au niveau de la nuque et du dos surtout, cœur qui bat lentement, maux de ventre, etc...). Ma TSH était alors à peine au dessus de la norme (avec anticorps bien au dessus de la norme). Le reste était OK.

Ma généraliste m'a envoyé à ce moment là faire une batterie d'examens, de radios, une prise de sang assez poussée, etc...), ne suspectant aucunement l'hypothyroïdie comme source des symptômes. Elle m'a mise rapidement sous Levothyrox (50).
Ces symptômes ont perduré deux bonnes années sans qu'on ne trouve rien. Je ne me souviens plus trop si ma TSH a été contrôlée ou non régulièrement, mon dosage est resté le même. En ce qui concerne Hashimoto, elle ne prononcera jamais le nom. J'ai fait des recherche par moi-même mais ne creuse pas plus que ça à ce moment là (je n'avais pas les symptômes les plus courants...).

Mon état s'améliore par la suite, petit à petit (je dirais au bout de 2 ans). Je ne pense pas à ce moment là à consulter un endocrinologue et continue d'être suivie par ma généraliste. Il y a des hauts, des bas, mais dans l'ensemble, c'est correct.

Puis vers 2010, si ma mémoire en bonne, arrive sur le marché un générique du Levothyrox. Je le prends sans vraiment y prêter attention (c'est mon mari qui avait récupéré la substitution à la pharmacie). Mon état se dégrade rapidement en une dizaine de jours... et les symptômes de 2006 font à nouveau leur apparition. Je réfléchis à ce qui a changé dans ma vie dernièrement et là, après quelques recherches je tombe sur ce forum et commence à tout connecter...

Je repasse au Levothyrox de Merck et ma santé s'améliore rapidement, les symptômes disparaissent à nouveau. Ma généraliste ne voit toujours pas trop le lien...
A partir de ce moment là, les années qui suivent sont plutôt OK, avec toujours quelques hauts et quelques bas. Je ne pense toujours pas à consulter de spécialistes, la situation est plutôt correcte. De mémoire, ma TSH stagne autour de 2.5-3 (sur norme labo de 4,5 max). Les T3 et T4 ne sont évidemment pas contrôlés...

En 2015, je décide de me mettre un bon coup de fouet et je me met au sport, je perd du poids, j'arrête de fumer, etc... Et je vis alors 2 belles années dans une forme olympienne. Je me rend compte en fait que depuis 2006, je ne me suis jamais sentie totalement bien. Là je constate une vraie différence. J'ajoute ici que je reste toujours au même dosage (50) et qu'après un déménagement , je suis maintenant suivie par une autre généraliste (qui est là juste pour me faire mes ordonnances de Levothyrox, sans plus d'échanges). Je regrette de ne pas avoir fait un contrôle TSH, T3, T4 pour vérifier les taux quand je me sentais vraiment bien.

Puis, vers décembre 2017/janvier 2018, je sens que, petit à petit, les symptômes reviennent (avec d'autres symptômes que je ne connais pas). Cela se passe au compte-goutte, à vitesse réduite, sur plusieurs mois. Je ne pense pas à remettre en cause la nouvelle formule du Levothyrox, la transition pendant l'été 2017 s'était bien passée, les mois suivants aussi (mais sans contrôle sanguin Rolling Eyes). Rebelote, mon médecin m'envoie faire des tas d'examen. Elle ne considère pas une seule seconde la piste thyroïdienne, ma TSH est dans les normes labo... (autour de 2,5/3...)

Je décide à ce moment là de prendre rendez-vous avec une endocrinologue à Paris. Je l'a choisis un peu au hasard (erreur). Elle me dit que mes symptômes ne sont en aucun cas liés à la nouvelle formule (car ça serait selon elle manifesté très rapidement) et ne sont tout bonnement pas lié à ma thyroïde. Tout est dans les normes labo (no comment Rolling Eyes ). Elle m'oriente vers un spécialiste en médecine interne. J'obtiens un rendez-vous en décembre 2018. Il m'écoute longuement, regarde toutes mes prises de sang et la pile d'examens que j'ai passé depuis 2006. Sa conclusion est, sans le dire franchement et directement, que c'est psychosomatique. Il me conseille de me tourner vers les médecines alternatives et de faire du yoga... Je fond en larmes quand je sors de son cabinet.

Nous arrivons en 2019, je me laisse envahir par ces symptômes qui me pourrissent la vie. J'essaie de continuer ma routine sportive mais ça devient compliqué. Je commence à broyer du noir, à force de passer des journée en dents de scie. Lors d'un rendez-vous pour un renouvellement d'ordonnance, je tombe sur une généraliste qui remplace mon médecin. Elle me pose quelques questions mais je suis à ce moment là fatiguer de raconter mes symptômes, las de ne trouver aucune réponse et aucune écoute sérieuse. Quand elle voit que je suis très fatiguée, elle me libère du rendez-vous en me disant sur un ton compatissant "ce n'est effectivement pas simple de se doser correctement...".
Je décide alors de retourner la voir, me disant qu'elle sera peut-être d'accord pour travailler avec moi cette piste. Même si, à force d'entendre tous les médecins renier cette piste, je commence à ne plus y croire.

Elle est alors très à l'écoute et décide de réajuster mon traitement. Elle me dit qu'on ne s'appuiera maintenant que sur mon ressenti, tout en contrôlant tout de même avec prise de sang. Elle ne regarde que la TSH mais ça fait un bien fou de tomber enfin sur un médecin qui ne renient pas mes symptômes.
Je suis alors à 3.5-4 de TSH (norme labo de 4.5 max). On augmente le dosage par petit palier avec prise de sang toutes les 6 semaines... Ça va un peu mieux... Puis ça ne va pas à nouveau... C'est chaotique. Elle me pousse alors à aller consulter une autre endocrinologue.
Cette fois-ci, je trouve via ce forum. Je tombe sur une endocrinologue qui a l'air topissime. Selon elle, aucun doute que c'est la nouvelle formule qui ne me va pas du tout. Pour la première fois, j'entends un médecin me confirmer que mes symptômes sont liés à un mauvais dosage...

Elle me propose de passer sous L-Thyroxine Henning ou Tcap. Je choisis le Tcap.
Cela fait maintenant 2 mois que je suis sous Tcap 75. J'ai senti une petite amélioration au début mais ça ne va pas beaucoup mieux. Je dois allée faire une prise sang maintenant mais c'est un peu compliqué avec le COVID, les labos sont pris d'assaut (je fais tout pour la faire cette semaine). Elle ne contrôle que la TSH.

Voilà ou j'en suis, j'imagine qu'il va falloir que je travaille avec elle le dosage du Tcap. Ça ne va pas trop bien. J'ai lâché le sport, j'ai repris du poids, j'ai beaucoup de mal à assurer professionnellement, c'est un combat chaque jour.
J'écris ce message aujourd'hui pour me créer un vrai suivi ici et avoir éventuellement des conseils, je n'en peux plus d'être comme ça depuis tout ce temps... C'est invivable. A l'instant même ou je vous écris, je souffre physiquement... et moralement. Crying or Very sad Je ne peux plus mener une vie normale, je me suis coupée de toute vie sociale me sentant incomprise et me sens terriblement seule. J'ai lâché tous mes projets. J

Mes questions

1/ En ce qui concerne les symptômes, les nouveautés depuis 2/3 ans sont: estomac qui gonfle, difficulté à respirer correctement puis douleurs inter-costales et dans le haut du dos avec vertiges et confusion (toujours la même séquence). Est-ce que quelqu'un connait cela ?
Je précise que je suivi par une gastro-entérologue qui na rien décelé via coloscopie et fibroscopie... et qui met ça maintenant sur le compte de la thyroïde Rolling Eyes Dans les épisodes ou je me sens mieux (ou je me sens "normale"), tout disparaît.

2/ Voici mes résultats de prise de sang qui datent de l'année dernière (j'étais déjà dans les choux), est-ce que vous déceler une anomalie par rapport aux T3/T4 ? Est-ce une piste alors à creuser ? Dans ce cas je demande au labo de les mesurer à mes frais lors de ma prochaine prise de sang imminente.

Mai 2018

T4: 10.30 pg/ml (7 à 14,80)

T3: 2.21 pg/ml (1.88 à 3.18)

TSH: 4.52 uUI/ml (0.35 à 4.94)

Septembre 2019

T4: 10.50 pg/ml (7 à 14,80)
13.51 pmol/l (9.01 à 19.05)

T3: 2.53 pg/ml (1.88 à 3.18)
3.89 pmol/l (2.89 à 4.88)

TSH: 3.87 uUI/ml (0.35 à 4.94)

Je vous remercie beaucoup de m'avoir lu. Je serais contente d'échanger avec vous sur n'importe quel aspect.... Cette nouvelle endocrinologue a l'air très bien mais je commence à désespérer de m'en sortir un jour... Crying or Very sad
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Masoushka SOS, au bout du rouleau / Symptômes Hashimoto non résolus
Brittanyhors ligne
Inscrit le: 23.12.16
Messages: 301
Thyroidite auto-immu...
féminin
Message:

Message

 (p537406)
Posté le: 07. Sep 2020, 23:18
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Masoushka
Répondre en citant

Bonjour,

je réponds vite fait.
1) oui, j'ai eu les même symptomes que toi. (ilssont thrs présents mais moindres).

2) ta TSH est bcp trop haute. à priori, tes T3 et T4 ne sont pas trop mauvais en comparaison de ta tsh.
augmente ton dosage pour avoir une tsh à 1, et après, il faudra voir comment tu te sens.
donc, déjà, voit pour passer à 88mcg et dosage tsh 6 à 8 semaines plus tard.

à tout hasard, j'ai essayé le tcaps et je le digérais tres mal. j'avais l'abdomen tres tres gonflé. bon, c'est aussi lié à la maladie mais ça a bcp diminué qd je suis revenue à l'eutirox.
pour le moment, continue avec le tcaps, vu qu'à priori, il n'y a pas de raisons que tu ne le supportes pas bien.

bah, courage, et insiste bien pour avoir une tsh proche de 1 Smile

bonne soirée Smile
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Brittany
Masoushkahors ligne
Inscrit le: 07.09.20
Messages: 19
Message:

Message

 (p537414)
Posté le: 08. Sep 2020, 14:30
Répondre en citant

Hello Brittany,

Un grand merci pour ta réponse ! Very Happy

Je suis rassurée d'entendre que ces symptômes ne sont pas inconnus... Smile

J'ai bien noté pour la TSH proche de 1. C'est quand même dingue que peu de médecins et même de spécialistes en parlent Rolling Eyes

En ce qui concerne le Tcap, pour ma part, ça se passe plutôt bien je crois, mon estomac gonflait aussi avec le levothyrox. Bizarrement je sentais que les symptômes des deux derniers mois étaient plus liés au dosage qu'au Tcap.

Et pour cause...
J'ai pu me rendre ce matin dans un labo qui ne faisait pas les tests PCR (donc peu d'attente) et j'ai reçu les résultats dans la foulée cette après-midi. Je comprend maintenant pourquoi je me sens de moins en moins bien:

TSH : 5,449 mUI/L (0,35 à 4,94)
T4 : 12,3 pmol/L (9,à à 19,0)

(j'ai aussi le taux de TSH avant le changement pour le Tcap : j'étais à 3,438)

Je suis passée fin juin du Levothyrox 62,5 à Tcap 75. Mon endodrino va donc probablement augmenter la dose... Il me semblait que le Tcap était pourtant un peu plus fort que le levothyrox. Si jamais quelqu'un a un retour là-dessus, je prend aussi ! Smile

J'espère que je ne suis pas trop loin de trouver le bon dosage, je reprend un tout petit peu espoir....
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Masoushka
Brittanyhors ligne
Inscrit le: 23.12.16
Messages: 301
Thyroidite auto-immu...
féminin
Message:

Message

 (p537424)
Posté le: 08. Sep 2020, 21:14
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : T3LOW
Répondre en citant

Avec Hashimoto, l'état de la thyroide s'aggrave avec le temps. Confused

je ne sais pas trop comment tu réagis aux augmentations, mais si tu es à 5,5 avec du 75mcg, tu auras sans doute besoin de plus de 88mcg, pê 100mcg.
franchement, ne traine pas.
plus on reste longtemps en hypo, plus c'est long à remonter.

ps: oui, l'hypo fait gonfler l'abdomen et ralentit ++ la digestion. en tout cas pour moi.

pps: non le tcaps n'est pas + fort...juste que certains l'assimilent mieux que d'autres formules comme le levo, par ex.

bon courage Smile
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Brittany
Masoushkahors ligne
Inscrit le: 07.09.20
Messages: 19
Message:

Message

 (p537434)
Posté le: 09. Sep 2020, 10:50
Répondre en citant

Hello Brittany,

Merci encore pour tes retours !

En ce qui concerne les augmentations de dosage, ça ne s'est pas toujours bien passé. Mais il faut aussi dire que je n'ai jamais eu un suivi éclairé par un professionnel, j'espère arriver enfin quelque part avec cette endocrino qui a l'air très bien.

Je l'ai contactée immédiatement mais elle n'est pas à son cabinet avant fin de la semaine, j'espère que je vais avoir une nouvelle ordonnance rapidement, c'est dur là...
Je suis quelque part rassurée de pouvoir faire à nouveau un lien avec mon état général et mes symptômes.
C'est toujours la même histoire, après 15 ans je doute encore à chaque fois que mon état se dégrade. Même si il y a presque à chaque fois un ressenti qui est assez similaire, la pluralité des symptômes provoquent toujours une inquiétude de passer à côté d'autre chose... L'arbre qui cache la forêt.

Je me suis très mal exprimée à propos du Tcap, merci pour ta rectification !

Et encore une fois, je suis rassurée par cette histoire d'abdomen qui gonfle. J'ai eu des vertiges hier au bureau avec un ventre bien gonflé, tous mes collègues me regardaient la bouche ouverte en se demandant pourquoi je n'annonçais pas ma grossesse alors que je donne l'impression d'en être au 6ème mois
Shocked Laughing
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Masoushka
Masoushkahors ligne
Inscrit le: 07.09.20
Messages: 19
Message:

Message

 (p538346)
Posté le: 08. Oct 2020, 17:05
Répondre en citant

Bonjour à tous,

voici la suite. Je suis passée au Tcaps 88 depuis 1 mois (juste après mon dernier message).
Pas d'amélioration nette les 3 premières semaines mais on va quand même dire que ça allait tout doucement un tout petit mieux. Certains symptômes disparaissaient certains jours et je vais bien mieux moralement.
Puis il y a eu un mieux assez prononcé pendant 3/4 jours fin de semaine dernière, j'ai eu l'impression de retrouver toutes mes capacités!
Et depuis 2 jours, la grosse cata, pire qu'avant (gros vertiges, douleurs, cérébralement je suis un flan, fatiguée mais je met un temps fou à m'endormir,... la totale). La seule chose qui va à peu près correctement, c'est le moral.
Bref, j'ai du mal à comprendre ces montagnes russes.

Je dois faire la PDS de contrôle prescrite par mon endocrino dans 2/3 semaines.
Cependant mon MG m'a fait faire un bilan sanguin complet cette semaine qui comprend tsh, t4, t3,... le voici. Ça vaut ce que ça vaut, je n'ai que 4 semaines de traitement à 88 à ce stade:

TSH 4,419 (0,35 à 4,94)
T4 : 11,6 pmol/L (9,à à 19,0)
T3: 3,3 pmol/L (2,43 à 6,01)

Mes anciennes valeurs début septembre après 8 semaines sous TCAPS 75
TSH : 5,449 mUI/L (0,35 à 4,94)
T4 : 12,3 pmol/L (9,à à 19,0)
Pas fait la T3


Je précise que le reste du bilan sanguin hors thyroïde est normal.

La TSH a un peu baissé. Par contre j'ai l'impression d'être dans les choux pour la t4 et la t3, non ? Rolling Eyes
En lisant les bons conseils de Winnie sur d'autres sujets, je comprend que c'est cela qui peut créer les symptômes...
Bref, je ne comprend pas trop... On a augmenté le TCAPS, pourquoi les T4 baissent ? (et par répercussion les T3 donc?) Rolling Eyes J'essaie de comprendre mais j'ai du mal. Sad
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Masoushka
wynniehors ligne
Avatar

Inscrit le: 26.11.07
Messages: 31006
Hypo / thyroide atro...
féminin
60+
Message:

Message

 (p538347)
Posté le: 08. Oct 2020, 17:57
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Masoushka
Répondre en citant

Bonsoir
Hashimoto détruit progressivement la thyroide et à 88 tu n'es sans doute pas encore au remplacement complet (très variable d'une personne à l'autre)
Il faut que ton médecin te passe au 100
Bon courage

_________________
Wynnie

le forum vous est utile? Pensez à adhérer à l'association qui finance le fonctionnement du forum, tous les infos ici : Lien à l'intérieur du forumfmember.php
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: wynnie
Masoushkahors ligne
Inscrit le: 07.09.20
Messages: 19
Message:

Message

 (p538356)
Posté le: 08. Oct 2020, 19:47
Répondre en citant

Merci Wynnie pour ta réponse !
J'espère que ça ira mieux avec une nouvelle augmentation de dosage et que je ne vais pas perdre mon temps avec le Tcaps Sad Allez, on y croit...
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Masoushka
Masoushkahors ligne
Inscrit le: 07.09.20
Messages: 19
Message:

Message

 (p539563)
Posté le: 26. Nov 2020, 15:16
Répondre en citant

Bonjour à tous ! Very Happy

Je reviens donner quelques nouvelles, je n'ai pas encore trouvé le bon dosage.
C'est toujours et encore les montagnes russes.

Suite à mon dernier message, je suis passée au Tcaps 100. J'attaque ma 4-ème semaine à ce dosage. Il y a eu un mieux les 3 premières semaines et d'un coup, il y a quelques jours, mon état s'est à nouveau dégradé. Ça fait maintenant 5 jours que je ne vais vraiment pas bien, toujours avec les mêmes symptômes.
Je ne comprend pas pourquoi... Je ne change absolument rien à mes habitudes alimentaires, à ma prise de Tcaps le matin, pourquoi un tel chamboulement ?

Ma dernière prise de sang, avant le passage au dosage 100:

TSH = 4.213 (0,35 à 4,94)
T4 : 12,9 pmol/L (9,à à 19,0)
T3: 3,6 pmol/L (2,43 à 6,01)

On augmente les dosages, ça bouge vraiment trèèèès doucement.

Je dois refaire une prise de sang dans 2 semaines.
Si je ne me sens pas bien d'ici là, mon endocrinologue pense me donner du cynomel en complément au lieu de continuer à augmenter le dosage de Tcaps.
Ça me fait un peu peur, peut-être (sûrement?) à tord ? Rolling Eyes

Je ne sais plus trop quoi penser de tout ça, si jamais mon récit vous parle ou si vous souhaitez me faire part de vos commentaires, je suis tout ouïe.

Belle journée et prenez soin de vous.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Masoushka
Masoushkahors ligne
Inscrit le: 07.09.20
Messages: 19
Message:

Message

 (p542713)
Posté le: 29. Mar 2021, 17:29
Répondre en citant

Bonjour à tous,

J'ai vraiment besoin d'aide, je suis encore plus perdue.

Depuis mon dernier message, je suis passée au TCAPS 125. C'était début janvier.
Ma TSH est bien descendu, elle est enfin à nouveau dans les clous.
Pourtant, après un mieux pendant 10 jours (j'ai bien senti le chamboulement entre le TCAPS 100 et le 125), c'est à nouveau la catastrophe niveau symptômes. J'ai l'impression d'être encore plus en hypo depuis plus d'une semaine...:
- grosse fatigue
- sensation "d'étranglement"
- douleurs musculaires typique d'Hashimoto aux épaules et aux cervicales
etc...

Voici les dernières prises de sang:

Avant la passage à 100 en Novembre
TSH = 4.213 (0,35 à 4,94)
T4 : 12,9 pmol/L (9,à à 19,0)
T3: 3,6 pmol/L (2,43 à 6,01)

Avant la passage à 125 en Décembre
TSH = 4,072 mUI/L (0,35 à 4,94)
T4 : 13,6 p pmol/L (9,à à 19,0)
Pas fait la T3

Au bout de 6 semaines à 125
TSH = 0,454 (0,35 à 4,94)
T4 : 14,2 pmol/L (9,à à 19,0)
T3: 3,9 pmol/L (2,43 à 6,01)

Ce matin, au bout de quasiment 12 semaines à 125
TSH = 0,679 (0,35 à 4,94)
T4 : 13,6 pmol/L (9,à à 19,0)
T3: 3,5 pmol/L (2,43 à 6,01)

Ça fait donc à peu près 10 jours que je me sens à nouveau mal et je ne comprend pas trop à la vue de la prise de sang... Sad
Quelle piste prendre ? Est-ce qu'il faut que je patiente encore sous ce dosage, c'est peut-être mon corps qui met du temps à s'habituer au TCAPS ?

J'ai fais tester ma vitamine D aussi:
25 OH VITAMINE D (D2/D3) ............... 28 ng/ml
Valeurs souhaitables entre 30 et 60 ng/mL
Carence pour un taux inférieur à 10 ng/mL


J'avais 27 ng/ml en mai dernier, je prend 4 gouttes de ZymaD quotidiennement depuis mais ça n'a pas fait grand chose visiblement.... Une piste ? Confused

Est-ce qu'il y a un problème de conversion des T4 en T3 (qui sont peut-être trop faibles) ?
wynnie et les pros du forum, avez-vous un avis ? Crying or Very sad
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Masoushka
T3LOWhors ligne
Inscrit le: 09.09.20
Messages: 97
Atrophie thyroide
Guadeloupe
féminin
40+
Message:

Message

 (p543279)
Posté le: 14. Avr 2021, 20:20
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Masoushka
Répondre en citant

Masoushka a écrit:


J'ai fais tester ma vitamine D aussi:
25 OH VITAMINE D (D2/D3) ............... 28 ng/ml
Valeurs souhaitables entre 30 et 60 ng/mL
Carence pour un taux inférieur à 10 ng/mL


J'avais 27 ng/ml en mai dernier, je prend 4 gouttes de ZymaD quotidiennement depuis mais ça n'a pas fait grand chose visiblement.... Une piste ? Confused


Je ne peux pas te répondre sur le reste car je ne suis pas assez "pro", mais tu dois remonter ton taux de vitamine D, car là tu es en dessous du taux conseillé en France QUI EST DÉJÀ SCANDALEUSEMENT BAS.
4 gouttes de Zyma D c'est pour les bébés Wink , on conseille une goutte pour 4kg de poids corporel.
Personnellement, pour remonter on m'a carrément prescrit une UVdose (pour remonter fortement le taux), puis au bout de 15j, 1 goutte de ZymaD pour 4 kg.
Je peux t'assurer qu'avec tout ça, pris en continue depuis 4 mois, je ne dépasse pas les 45 ng/ml, tu ne risques donc pas le surdosage.
Une mauvaise vitamine D conditionne beaucoup de choses, résous ce problème avant de te pencher sur le reste, si tu peux. C'est facile, plus facile que d'équilibrer ta thyroïde. Very Happy
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: T3LOW
nikkyhors ligne
Inscrit le: 05.09.17
Messages: 22
Message:

Message

 (p543378)
Posté le: 19. Avr 2021, 14:44
Merci. Ce message m'a été utile ! ont dit : Masoushka, T3LOW
Répondre en citant

Bonjour
La seule réponse personnelle que je peux apporter à Hashimoto , que j'ai depuis mon enfance, la voici: Il y a un lien indéniable entre intestin et Hashimoto. Le meilleur remède à Hashimoto c'est notre nourriture. Difficulté à respirer, surtout le soir en me couchant, s'est réglé en abandonnant tout gluten et à 80% le lactose de vache, remplacé par lait de brebis, délicieux par ailleurs. Le ventre gonflé a disparu depuis que je prends des probiotiques. J'ai récupéré mon transit intestinal et depuis je dors mieux. Car des soucis de transit vous créent de l'insomnie. Du Zinc, de la vitamine D et du selenium sont les secours indispensables de ma vie. je rajoute depuis un complément alimentaire formidable que vous pouvez commander en pharmacie qui s'appelle Nathyroid, formule fabriquée par une pharmacienne elle même touchée par hashimoto. Son laboratoire s'appelle Papillon, vous le trouverez sur internet.
Cela a pris du temps avant que je trouve le bon dosage, mais je suis en forme depuis que je frise l'hyper. Je suis à 1,75 en règle générale même si cela peut chuter je ne sais pas pourquoi à plus de 3. J'ai pris pour règle de me battre avec mon endocrino pour rester à un dosage où je suis bien et non au dosage où il faudrait être. Il faut écouter son corps, c'est essentiel, suivre ses injonctions. Essayer de comprendre pourquoi après tel repas ou tel médicament je ne me sens pas bien. J'ai des sortes de névralgies et des douleurs musculaires à répétition. Après maints contrôles ou l'on ne me diagnostiquait rien, j'ai décidé d'ignorer tous ses symptômes et je fais de l'exercice régulièrement. Le calme revient, votre cerveau relativise et la vie devient belle.
En esperant que mon expérience vous serve.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: nikky
Masoushkahors ligne
Inscrit le: 07.09.20
Messages: 19
Message:

Message

 (p543601)
Posté le: 27. Avr 2021, 15:54
Répondre en citant

T3LOW a écrit:

Je ne peux pas te répondre sur le reste car je ne suis pas assez "pro", mais tu dois remonter ton taux de vitamine D, car là tu es en dessous du taux conseillé en France QUI EST DÉJÀ SCANDALEUSEMENT BAS.
4 gouttes de Zyma D c'est pour les bébés Wink , on conseille une goutte pour 4kg de poids corporel.
Personnellement, pour remonter on m'a carrément prescrit une UVdose (pour remonter fortement le taux), puis au bout de 15j, 1 goutte de ZymaD pour 4 kg.
Je peux t'assurer qu'avec tout ça, pris en continue depuis 4 mois, je ne dépasse pas les 45 ng/ml, tu ne risques donc pas le surdosage.
Une mauvaise vitamine D conditionne beaucoup de choses, résous ce problème avant de te pencher sur le reste, si tu peux. C'est facile, plus facile que d'équilibrer ta thyroïde. Very Happy



Bonjour T3LOW,

un grand merci pour ce partage, tu m'apprends 2 choses primordiales:
1/ Je ne savais pas que les normes labo pour la vitamine D étaient sous-évaluées en France, je pensais donc ne pas être vraiment carencée... Je note donc qu'il faut que je vise bien plus haut.
2/ J'ai lu pas mal de sujets sur le ZymaD et étant donné que je tatônne toute seule, je suis restée sur la préconisation de mon médecin il y a plus d'un an de 3 gouttes par jour, ayant peur de me retrouver en surdosage... Mais effectivement, c'est la dose qui est donnée aux nourrissons ! Razz Je suis passée à 10 gouttes par jour, je refais un contrôle d'ici 3/4 semaines et ajusterait encore...

J'ai augmenté le dosage il y a deux semaines suite à la prise de sang, j'ai tout de suite senti un très grand mieux. Je ne sais pas si c'est lié à cela, si l'assimilation se fait aussi rapidement ? Mais là je ne vais pas bien depuis 2 jours, à nouveau, retour en arrière... C'est peut-être lié au sport, je m'étais remise au cardio la semaine dernière, étant à nouveau en forme depuis bien longtemps, et c'était peut-être prématuré... Je paye le prix fort de mes efforts.

nikky a écrit:
Bonjour
La seule réponse personnelle que je peux apporter à Hashimoto , que j'ai depuis mon enfance, la voici: Il y a un lien indéniable entre intestin et Hashimoto. Le meilleur remède à Hashimoto c'est notre nourriture. Difficulté à respirer, surtout le soir en me couchant, s'est réglé en abandonnant tout gluten et à 80% le lactose de vache, remplacé par lait de brebis, délicieux par ailleurs. Le ventre gonflé a disparu depuis que je prends des probiotiques. J'ai récupéré mon transit intestinal et depuis je dors mieux. Car des soucis de transit vous créent de l'insomnie. Du Zinc, de la vitamine D et du selenium sont les secours indispensables de ma vie. je rajoute depuis un complément alimentaire formidable que vous pouvez commander en pharmacie qui s'appelle Nathyroid, formule fabriquée par une pharmacienne elle même touchée par hashimoto. Son laboratoire s'appelle Papillon, vous le trouverez sur internet.
Cela a pris du temps avant que je trouve le bon dosage, mais je suis en forme depuis que je frise l'hyper. Je suis à 1,75 en règle générale même si cela peut chuter je ne sais pas pourquoi à plus de 3. J'ai pris pour règle de me battre avec mon endocrino pour rester à un dosage où je suis bien et non au dosage où il faudrait être. Il faut écouter son corps, c'est essentiel, suivre ses injonctions. Essayer de comprendre pourquoi après tel repas ou tel médicament je ne me sens pas bien. J'ai des sortes de névralgies et des douleurs musculaires à répétition. Après maints contrôles ou l'on ne me diagnostiquait rien, j'ai décidé d'ignorer tous ses symptômes et je fais de l'exercice régulièrement. Le calme revient, votre cerveau relativise et la vie devient belle.
En esperant que mon expérience vous serve.


Merci beaucoup Nikky pour ce retour très complet, j'explore aussi depuis plusieurs mois la piste du gluten et du lactose... J'ai du mal toutefois à le supprimer entièrement, même si j'en consomme pas des masses. Je vais refaire un essai sur une plus longue période. J'en ai toujours consommé quand j'allais bien, c'est pour cela que je n'ai pas fait le lien directement.
Je prend également du Zinc en plus de la Vitamine D. J'ai des noix du brésil dans mon placard mais j'ai du mal avec le goût... Est-ce que vous auriez des recommandations de sélénium en complément alimentaire ? Je n'ose pas prendre n'importe lesquels...
J'avais entendu parler de Nathyroid, je vais faire un essai aussi.

Depuis dimanche, c'est très grosse fatigue, crises de panique, gène à la déglutition, à la respiration... Ça va un peu mieux cette après-midi.
Je ferai n'importe quoi pour aller mieux.

Merci encore à toutes les deux pour vos conseils précieux.
Blume
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Masoushka
nikkyhors ligne
Inscrit le: 05.09.17
Messages: 22
Message:

MessageMashouska

 (p543602)
Posté le: 27. Avr 2021, 17:27
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : T3LOW
Répondre en citant

Selenium + Zinc Orfito
ou alors le selenium liquide Catalyons

La panique, l'anxiété, le stress font très mauvais ménage avec Hashimoto.
Il faut tenter de reprendre confiance.
Moi le gluten j'ai été obligé de l'arrêter à 100%. Il n'y a que comme ça que l'intestin retrouve son imperméabilité. Chouette que tu aies trouver un endocrinologue avec qui tu t'entendes bien car le bon équilibre c'est une vraie quête du Grall. Si je peux te donner encore un conseil mais c'est vrai que nous avons tous nos différences, c'est de suivre tes ressentis. J'ai eu affaire à des endocrinos qui n'avaient que des normes à me proposer alors que j'ai eu des périodes ou je me sentais bien à 4 de tsh. Non il fallait augmenter. Je ne suis pas médecin mais j'ai eu l'impression que ça allait trop vite pour moi, comme quand on change de lunettes. Si on est bien à un taux X même s'il est bas on le garde jusqu'à ce que ça déraille et là on augmente et ce jusqu'à effectivement arriver à une tsh de 1 car tes anticorps pour qu'ils te foutent la paix, il faut les endormir à coups de thyroxine. Je te l'ai déjà dit dans mon précédent mail, même équilibrée j'ai du jour au lendemain une tsh qui descend à 4 et une semaine plus tard elle est à 1. Donc le moment de la prise de sang est un facteur important car on n'est jamais stable en Tsh. Si tu es stressée elle chute, si tu es fatiguée , elle chute. Donc écoute toi. Fais un peu à ta guise et surtout apprend à contrôler tes peurs. J'ai vécu une période très éprouvante pour moi, avec des enjeux professionnels et j'avais des vertiges tous les jours. Je me suis forcée à les ignorer, à les dompter et très étonnamment les choses s'apaisent. Quand on te dit de faire du Yoga pour la respiration et la maitrise d'une certaine sérénité, ils n'ont pas tort. Il faut apprendre à calmer le jeu et petit à petit la vie reprend son cours normal et même parfois avec plus d'énergie qu'on ne s'y attendait. Bon courage et crois en toi.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: nikky Mashouska
Masoushkahors ligne
Inscrit le: 07.09.20
Messages: 19
Message:

Message

 (p543627)
Posté le: 28. Avr 2021, 17:27
Répondre en citant

Merci beaucoup Nikky pour ce message très positif. Blume
Je pense comprendre le sens de tes propos sur le stress et je les rejoins. Le stress n'aide vraiment pas.
Actuellement, je ne suis pas vraiment stressée par des facteurs externes. Ni professionnels, ni personnels, tout est très stable de ce côté là dans ma vie. J'aurai tout pour être heureuse, comme on dit... Les symptômes que j'ai depuis dimanche sont réapparus sans que je puisse faire le lien avec un quelconque évènement stressant. J'essaie de vivre avec les symptômes mais malheureusement le yoga, la respiration, ça ne fait pas tout même si ça aide un peu bien sûr. Le sport me fait du bien, mais ça ne passe pas encore...

J'aimerai tellement pouvoir m'écouter, mais depuis la NF du Lévothyrox, je suis perdue... J'ai du mal à m'appuyer sur mon ressenti.
Je continue à chercher... J'ai l'impression que le problème vient des mes T3 qui sont trop basses. Je vais tenter de faire remonter tout ça avec l'augmentation de la vitamine D, le zinc, le sélénium, l'abandon du gluten.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Masoushka
Aller à la page 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
imprimer le sujet: SOS, au bout du rouleau / Symptômes Hashimoto non résolus
Sujet: 

SOS, au bout du rouleau / Symptômes Hashimoto non résolus

dans le forum: 

Répondre au sujet SOS, au bout du rouleau / Symptômes Hashimoto non résolus Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Hashimoto SOS, au bout du rouleau / Symptômes...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com