Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Substitution Biermer et Levothyrox NF (mannitol) ?
Sujet: [url=t58648] 

Biermer et Levothyrox NF (mannitol) ?

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Biermer et Levothyrox NF (mannitol) ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
AndSo Lhors ligne
Inscrit le: 07.12.18
Messages: 2
Message:

MessageBiermer et Levothyrox NF (mannitol) ?

 (p503036)
Posté le: 07. Déc 2018, 16:48
Répondre en citant

Bonjour,
J'ai subi un thyroïdectomie totale en 2001 suite à une maladie de Basedow. En 2010 on m'a diagnostiqué une maladie de Biermer. Tout au long de ces années, je n'ai eu aucun souci particulier avec mon traitement par Levothyrox.
Evidemment, comme pour beaucoup, depuis l'arrivée de la nouvelle formule, j'ai vécu les montagnes russes, avec les effets secondaires qui vont de pair.
Concernant la maladie de biermer, j'ai effectué hier ma fibroscopie de contrôle sans souci, mais cela me rappelle que, même sans symptôme, mon estomac n'assimile pas correctement tous les aliments. D'où ma question, biermer est-il compatible avec la nouvelle formule du levothyrox (manitol) ? Aucun médecin ne sait me répondre, quelqu'un est-il dans le même cas ?
Nouvelle sur ce forum, j'espère que ma question ne fait pas doublon....
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: AndSo L Biermer et Levothyrox NF (mannitol) ?
bobettehors ligne
Inscrit le: 22.03.09
Messages: 3493
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

Message

 (p503053)
Posté le: 08. Déc 2018, 13:19
Répondre en citant

Bonjour,

Hélas apparemment personne n'en sait rien.
D'autant qu'on ne sait toujours pas ce qui pose problème dans la nouvelle formule.
Ceci dit, à ma connaissance, Biermer pose surtout problème pour l'assimilation de la vitamine B12, et provoque une anémie grave si elle n'est pas prise en charge ?
Donc je ne sais pas s'il peut y avoir un souci avec le mannitol.

Le bon côté de la maladie de Biermer, c'est que, même si elle peut être très grave si elle n'est pas détectée, elle est une des maladies que se soigne très facilement !

Bon courage pour la suite...
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette
laurent1hors ligne
Inscrit le: 29.09.14
Messages: 105
Basedow et syndrome ...
seine et marne
masculin
Message:

Message

 (p503552)
Posté le: 24. Déc 2018, 17:31
Répondre en citant

Bonsoir
La maladie de BIERMER ( Gastrite atrophique ) influence aussi l absorption de la vitamine b9 et fer entre autre.donc a surveiller. .
Effectivement si traité à temps par im de b12 une grande partie des symptomes sont réversibles. ..
Reste a esperer que l assimilation du levothyrox ne devienne pas aléatoire
( évolution de la gastrite )

Bon courage à toutes et tous.

Et
Joyeux Noël
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: laurent1
AndSo Lhors ligne
Inscrit le: 07.12.18
Messages: 2
Message:

Message

 (p503747)
Posté le: 04. Jan 2019, 18:11
Répondre en citant

Bonjour,
Merci pour vos réponses et désolée d'y répondre si tardivement.

Effectivement, la maladie de Biermer ne me pose pas de problème particulier, les injections de B12 font leur effet depuis plus de 8 ans, et j'ai appris à gérer les aliments que je digère difficilement.
Mais, comme le dit Laurent, ce qui me préoccupe plus, c'est l'absorption du levothyrox nouvelle formule, je me demande si, comme la B9, la B12 et le fer, mon estomac est capable ou non d'assimiler le mannitol ?
Je ne sais pas si quelqu'un sur ce forum est dans le même cas que moi ?

En attendant de trouver une réponse (ou de changer de médicament), BONNE ANNEE à tous !! Wink
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: AndSo L
bobettehors ligne
Inscrit le: 22.03.09
Messages: 3493
Hypothyroïdie auto i...
France - Lorraine sud-est
féminin
60+
Message:

Message

 (p503753)
Posté le: 04. Jan 2019, 22:55
Répondre en citant

laurent1 a écrit:

La maladie de BIERMER ( Gastrite atrophique ) influence aussi l absorption de la vitamine b9 et fer entre autre.donc a surveiller. .
Effectivement si traité à temps par im de b12 une grande partie des symptomes sont réversibles. ..
Reste a esperer que l assimilation du levothyrox ne devienne pas aléatoire
( évolution de la gastrite )


J'ignorais les incidences de la maladie de Biermer sur le fer et la B9.

C'est vrai également, je n'y avais pas pensé, que les soucis d'acidité gastrique sont évoqués dans diverses études sur l'assimilation de la lévothyroxine...Biermer a peut-être les mêmes incidences ??? il faudrait creuser les documents et études disponibles sur le net...
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: bobette
NoLaghors ligne
Inscrit le: 07.10.18
Messages: 1
Message:

MessageAnalyses et prise en compte globale de la maladie

 (p505654)
Posté le: 06. Mar 2019, 15:31
Répondre en citant

Bonjour à tout(te)s,

J'aimerai rebondir sur ce post en partageant ma pensée !

Après 10 ans de traitement sous Lévothyrox puis L-Thyroxine en raison d'une Hypo liée à Hashimoto, des problèmes de poids malgré une activité physique soutenue m'ont fait rencontrer une Endocrinologue-Nutritionniste, qui a eu la bonne idée de me faire faire l'analyse de mon taux de fer mais aussi des vitamines B9 et B12. Et ... Bingo, je suis en carence de ces trois éléments. Piqure immédiate de B12 + traitement de 1 mois de B9 re-piqure de B12 à 1 mois 2 fois. Nouvelle analyse après 3 mois indiquant un taux de fer à 0.69mg/L (réf.70/180), ferritine à 11ng/L (réf. 20/200), vitamine B12 Sérique à 125 ng/L (Réf 180/914) et Anticorps anti-cellules pariétales - estomac à 80! Bref peu de changement hormis le fer et surtout une nouvelle indication d’anémie pernicieuse possible.

Je lis au cours de mes recherches sur le net (pour comprendre l'implication de ces mauvais résultats), que :

" La gastrite atrophique métaphasique auto-immune est transmise selon un mode autosomique dominant. Certains patients peuvent développer une thyroïdite d’Hashimoto et 50% ont des Ac antithyroïdiens; à l’inverse, les Ac anticellules pariétales sont présents dans 30% des cas de thyroïdite auto-immune."
Je comprends que la thyroïdite d'Hashimoto peut être déclenchée par une gastrite atrophique métaphasique générant une carence de B12! Soit : carence en B12/Gastrique/Hashimoto/destruction thyroïde... bah voilà on y est! Non non je ne fais pas de raccourcie, j'envisage...

J'ai vu un certain nombre d'endocrinologues et de généralistes, qui n'ont jamais fait le rapprochement entre mon manque de fer régulier ainsi que de B12 (en 2015 déjà j'étais à 135ng/L) et ma thyroïdite. J'ai perdu un temps considérable (j’espère que ma prochaine coloscopie ne révélera pas une catastrophe) et suis restée cette décennie dans l'ignorance de la possible raison de ma maladie de Hashimoto et des conséquences de cette mauvaise assimilation de la B12.
Déjà en 2008, j'avais découvert seule, grâce au Web, mon problème de thyroïde) et ce, après 10 ans de galère chez les différents médecins et spécialistes.

Je désespère de trouver enfin un médecin (et/ou spécialiste), qui ait une vision globale de la maladie. On parle d'eux comme des coordinateurs mais que coordonnent-ils, quand ils sont incapables de faire le rapprochement de symptômes, d'analyses ou de maladies ?

On ne leur demande pas d'être des spécialistes (ce n'est pas leur rôle), non, juste de faire des rapprochements basiques et d'alerter le patients et surtout les spécialistes vers lesquels ils sont sensés les renvoyer, des possibles concordances entre les différents symptômes. Ainsi que bien sûr, prescrire à leurs patients, des analyses complètes.

(Désolée je suis un peu énervée).

Le problème de déficience de la thyroïde à des impacts multiples et je dirais globaux sur le corps humain, or on ne parle que de symptômes ou manifestations. Il serait pourtant judicieux de prendre le problème dans toutes ses dimensions, ses complexités pour supprimer avant qu'elles n'apparaissent, toutes nouvelles maladies.

Dans mon cas, qui de l’œuf ou de la poule est arrivé en premier ? Peut-importe, il aurait fallu traiter en profondeur l'ensemble des symptômes et carences dès leur détection.

Je vous laisse réagir, ou pas.

Très bonne journée.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: NoLag Analyses et prise en compte globale de la maladie

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: Biermer et Levothyrox NF (mannitol) ?
Sujet: 

Biermer et Levothyrox NF (mannitol) ?

dans le forum: 

Répondre au sujet Biermer et Levothyrox NF (mannitol) ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Substitution Biermer et Levothyrox NF (mannitol) ?


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com