Précédent
Index du Forum Autres forums Autres maladies prolapsus vessie et utérus : opération
Sujet: [url=t48571] 

prolapsus vessie et utérus : opération

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet prolapsus vessie et utérus : opération Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
patricia06hors ligne
Inscrit le: 19.10.12
Messages: 672
Carcinome papillaire
gironde
féminin
60+
Message:

Messageprolapsus vessie et utérus : opération

 (p409057)
Posté le: 08. Juil 2015, 14:17
Répondre en citant

Bonjour,

Dans le programme de mes "festivités" personnelles, je dois me faire opérer d'un prolapsus de la vessie et de l'utérus. J'y passe le 24 juillet ce qui ne me réjouit pas. En effet depuis 2009 j'en suis à exactement à une opération tous les deux ans.

J'ai déjà eu une opération par voie basse d'un prolapsus rectum - une rectocèle (sans incontinence) - en 2011 qui m'avait à l'époque changé la vie. Mais j'avais énormément souffert. L'opération avait été un succès et l'est toujours. Selon le chirurgien qui va s'occuper de moi, le travail a été formidable.

Mais bref maintenant au niveau du "vestibule" c'est la vessie et l'utérus qui fichent le camps. Ce qui m'occasionne une gène car je suis en stade 3 sans pourtant sans aucune incontinence. Je vous prie de croire que quand ma gynéco me l'a annoncé suite à une infection de l'urètre sévère, j'en ai presque pleuré. Je me rends bien compte que je ne suis plus tout à fait normale de ce côté, mais l'opération nécessaire m'angoisse un peu. En plus dans ce cas-là les infections urinaires sont fréquentes.

Je suis opérée par voie haute (ouf) sous celio et je voudrai des témoignages. Comment cela s'est-il passé pour vous, avez-vous souffert, les suites opératoires sont-elles difficiles et se remet-on rapidement ? Avez-vous repris une vie sexuelle normale après.

Je suis déjà passée par là pour une cure de rectocèle mais le souvenir est douloureux. En effet le chirurgien ne m'a donné à ma sortie que du paracétamol et j'ai eu des douleurs terribles pendant plusieurs jours. Je peux dire que j'ai vécu l'enfer. Pourtant je n'avais aucune constipation ni rien mais j'avais l'impression d'avoir l'intérieur ravagé. J'ai eu du coup du mal à me remettre d'autant que je me suis fait en plus une grosse infection urinaire par dessus. Bref vous voyez le souvenir !!!!!

Donc histoire de me rassurer un peu plus, même si le chirurgien qui m'opère a une très bonne réputation et m'a tout de même rassurée, des témoignages positifs m'aideront à vaincre un peu plus mon angoisse.

Merci pour vos réponses.

A bientôt.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: patricia06 prolapsus vessie et utérus : opération
anne-clarahors ligne
Avatar

Inscrit le: 25.10.11
Messages: 2253
TT (goitre multi-nod...
77
féminin
50+
Message:

Message

 (p410428)
Posté le: 06. Aoû 2015, 16:40
Répondre en citant

coucou Patricia

comment ça va depuis ? Quelles sont les nouvelles ? J'espère que tout s'est bien passé pour toi et que tu récupères bien.

Je t'embrasse

_________________
Anne-Clara

Rejoignez l'Association "Vivre sans thyroide" qui permet au Forum d'exister! Cotisations libres à partir de 5€/an. Toutes les explications Lien à l'intérieur du forumftopic17801.html
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: anne-clara
patricia06hors ligne
Inscrit le: 19.10.12
Messages: 672
Carcinome papillaire
gironde
féminin
60+
Message:

Message

 (p410508)
Posté le: 08. Aoû 2015, 12:39
Répondre en citant

Bonjour Anna-Clara.

C'est très gentil à toi de prendre de mes nouvelles.

L'opération s'est très bien passée et le chirurgien était tout heureux de m'annoncer que cela avait été facile pour moi car tout était "propre" à l'intérieur Razz . Mais hélas l'après midi, on ne sait pourquoi j'ai fait une poussée de fièvre très importante et j'ai eu des douleurs atroces dans tout le corps. En plus je me vidais littéralement. L'horreur Shocked

Le chirurgien en perdait son latin d'autant qu'on venait de m'enlever la perf qu'il a fallu me remettre en urgence ce qui chez moi est assez difficile, les veines ne tenant pas ! Bref sous antibiotiques et antidouleurs à très fortes doses pendant trois jours. Ma prise de sang était très inquiétante. Limite septicémie et on me reparlait de réopération pour enlever le matériel de prothèse. Super. Mon moral en a pris un drôle de coup. Et puis d'un coup c'est rentré dans l'ordre.

Je suis donc restée bien plus longtemps que prévu à l'hôpital avec une fatigue que tu peux imaginer. Je suis sortie avec un traitement à forte dose d'antibio qui me détraque totalement. Mais ouf je vais mieux et c'est mon dernier jour de médocs. Alors à l'hosto, ils m'ont dit que s'agissait sûrement d'une bactérie opportuniste qui a profité de ma faiblesse pour attaquer en force. Pourtant je rentrais de vacances et j'étais plutôt en forme même si je stressais.

Et donc j'ai quasi autant souffert que la première opération ce qui me laissera encore un souvenir douloureux.

J'espère que maintenant je suis tranquille..... pour deux ans, non je rigole, j'espère être tranquille enfin durablement. Mais quelle poisse. Normalement ces trucs-là ça dure 30 ans. Rolling Eyes Le plaisir d'être une femme et d'avoir eu trois enfants et une vie pas facile.

Maintenant il me reste à me reposer et reprendre des forces. Mais le moral est remonté, ouf. Etant quelqu'un d'optimiste j'ai tendance à regarder plutôt devant moi que verser du sel sur mes plaies.

Voilà pour ma petite histoire du coup pas aussi simple que je l'espérais.

A bientôt.

Bisous
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: patricia06
Heliotropehors ligne
Avatar

Inscrit le: 28.08.12
Messages: 2838
Basedow
Drôme
féminin
60+
Message:

Message

 (p420948)
Posté le: 23. Fév 2016, 10:05
Répondre en citant

Où en es-tu actuellement Patricia.
Je viens de découvrir ce sujet.
J'ai subi une rextopexie au promontoire fin 2005 et une opération par voie basse (méthode Delorme) début 2014.
Depuis j'ai une petite incontinence fécale quand j'ai les selles molles et je ne mange plus que ce qui a tendance à me constiper...
Il est actuellement question de me faire participer à un programme opératoire pour contrer ce genre de problème : soit la pose d'un "pace maker" dans une fesse soit le cerclage de l'anus par un bracelet magnétique. La deuxième solution me paraît plus adaptée à mon cas et je verrai au moment du tirage au sort si je me laisse encore une fois "charcuter". La méthode par voie basse a été une horreur pour moi aussi et on s'est rendu compte en octobre 15 que j'avais le sphincter interne très délabré. (En revanche je n'ai plus de prolapsus !)
En attendant j'ai commencé une rééducation auprès d'une kinésithérapeute qui n'est pas franchement du feed back mais de la gym abdominale hypopressive. Il faut des mois pour un résultat tangible et ce n'est pas incompatible avec l'opération envisagée.
J'espère que ces exercices, surtout respiratoires pour l'instant, me redonneront le tonus qui me manque au niveau de certains muscles internes.
Donne de tes nouvelles patricia06.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Heliotrope
patricia06hors ligne
Inscrit le: 19.10.12
Messages: 672
Carcinome papillaire
gironde
féminin
60+
Message:

Message

 (p420960)
Posté le: 23. Fév 2016, 16:00
Répondre en citant

Bonjour Heliotrope (il est sympa ton pseudo)

Ben ma pauvre, en fait tu as subi la même chose que moi, effectivement, mais si j'ai énormément souffert lors de la rectocèle (ou rectopexie) je n'ai aucune incontinence anale, ouf ! Je savais même pas qu'on pouvait avoir ce genre de soucis après une telle opération ou bien j'avais occulté (ce qui est fort possible). Mais ce que j'ai un peu de mal à comprendre c'est le pourquoi de l'incontinence. Quand le chirurgien m'a opérée en 2011 il est passé par le vagin qu'il a ouvert pour passer le filet et j'ai donc été reconstruite ce niveau là si l'on peut dire.

A ce qu'il paraît, aux dires de mon second chirurgien sur Bordeaux, le travail de son prédécesseur avait été remarquable, lui ne voyait pas souvent une opération aussi "parfaite". Il s'inquiétait d'ailleurs du coup du résultat de la sienne d'opération (rassurant)

Si j'ai bien compris, pour toi c'est revenu. Et donc il a fallu réopérer au même endroit. Quelle poisse.

Moi c'était l'utérus et la vessie qui fichaient le camps. Les joyeusetés bien féminines du corps qui a subi. Ainsi ma gynéco actuelle m'a dit, franchement vous auriez accouché sous césarienne, tout ceci vous aurait épargné sans doute.

Je comprends franchement que tu ne veuilles plus te faire charcuter. Rien que d'y penser. En définitive au bout du compte de ce côté là tout va bien pour moi. Pour l'instant ni incontinence anale, ni urinaire quoique, je trouve que le soir il faut que j'aille vite au toilette pour uriner, un peu trop vite à mon goût. Mon chirurgien m'a dit que si cela apparaissait il suffisait d'une toute petite intervention au niveau de l'urètre. Ben à vrai dire, ça me fait peur tellement que je regarde tout le temps si c'est pas redescendu:roll: C'est ma grande angoisse. Pire que le retour du crabe sur ma thyroïde, c'est dire.

J'espère que tu auras un résultat avec la rééducation. Moi-même j'y pense pour le périnée, mais bon mon chirurgien m'a dit que cela ne servirait pas à grand chose dans mon cas. Ma chance quant à moi c'est que mes sphincters, que ce soient anal ou urinaire, sont super costauds. Le plancher pelvien non quant lui, il est très faiblard.

Donc au bout du compte je vais bien sur le plan santé, le moral, et bien je viens de divorcer, de déménager, donc de changer radicalement de vie à 58 ans et il faut que j'absorbe tout ceci. Je creuse un peu au fond de la mine mais je ne désespère pas de voir la lumière au bout du tunnel.

Bon courage surtout. J'aime bien ce forum où on peut lire les histoires des uns et des autres et parler en tout anonymat de nos soucis même très intimes.

A bientôt.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: patricia06
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 45496
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p420961)
Posté le: 23. Fév 2016, 16:06
Répondre en citant

Bonjour Héliotrope,

après notre coopération au sujet de la traduction de l'étude sur les anticorps de Basedow, voici un autre sujet sur lequel nous pourrons échanger ...

Si tu descends un peu dans cette rubrique, tu tomberas sur une discussion que j'ai initiée il y a quelque temps (sans m'attendre á ce que cela concerne autant de personnes !) : Lien à l'intérieur du forumIncontinence anale

Perso, on me parle aussi du Pacemaker - jusqu'à maintenant je ne me sentais pas vraiment prête, mais comme j'en suis maintenant au prolapsus moi aussi, je commence à y penser ... malheureusement, l'autre méthode ne conviendra sans doute pas dans mon cas, vu que j'ai eu des rayons dans cette zone il y a 13 ans, qui ont fait pas mal de dégâts et risqueraient de compliquer la cicatrisation en cas d'opération ...

J'en suis encore à la rééducation avec sondes posées sur le tibia (Urostim), mais après une petite amélioration au début, j'ai l'impression que maintenant cela ne me fait plus rien ... il va falloir que je reprenne une série de rendez-vous, proctologue, spécialiste du périnée ... Ce que tu dis sur la gym abdominale hypopressive semble intéressant, je poserai la question à l'occasion !

Nous pouvons échanger par mail ou PM si tu veux !

En tout cas, gros bisou - tu n'es pas seule dans cette galère ! (le spécialiste du centre de périnéologie me disait même que je devrais "créer un site pour les patients concernés", mais bon, je ne m'en sens pas vraiment le courage, déjà que le forum "thyroide" m'accapare à temps plein, ou presque ...)

Beate Blume
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Heliotropehors ligne
Avatar

Inscrit le: 28.08.12
Messages: 2838
Basedow
Drôme
féminin
60+
Message:

Message

 (p420986)
Posté le: 24. Fév 2016, 08:54
Répondre en citant

Beate, je ris car je viens de m'apercevoir que je suis la dernière à avoir répondu sur le sujet incontinence anale et ce après l'échographie anale donc un peu avant Noël vraisemblablement.
Nous avons donc deux sujets ouverts un peu sur le même thème et beaucoup de malades de la thyroïde concerné(e)s par un affaiblissement des muscles internes et il serait peut-être intéressant de voir si un lien existe entre les deux problèmes.
C'est un tirage au sort qui va déterminer qui, parmi les patients de mon chirurgien (un spécialiste vraiment reconnu dans son domaine) "subira" la neuromodulation des racines sacrées avec la pose d'un neurostimulateur en haut d'une fesse (pour les voyages en avion ça revient au port d'un pace maker Rolling Eyes) -ce procédé est déjà validé par la sécurité sociale- et qui se verra proposer le programme MOSstic qui est la pause d'un sphincter anal magnétique. Ce dernier procédé n'est pas encore validé par la SS et je suppose que l'étude comparative va aider la SS à prendre une décision pour le remboursement ou non.
Je dois retourner au CHU le 13 avril avec un dossier bien rempli et j'avoue que je traîne des deux mains pour le remplir...
La gym abdominale hypopressive selon la méthode Marcel Caufrier me plaît beaucoup. Il s'agit d'une gym posturale associée à une méthode respiratoire
http://www.marcel-caufriez.net/fr/faq.phpLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
J'ai le sentiment que grâce à elle je vais pouvoir retrouver du tonus là où je n'en ai plus alors qu'il faut en avoir !
Tout cela me laisse à penser qu'il serait vraiment bon de pouvoir recenser tous les problèmes cliniques rencontrés dans le cadre des différentes pathologies de la thyroïde comme je l'ai déjà suggéré sur un autre sujet.
Avec uniquement un pseudo, le sexe, l'âge et peut-être le groupe sanguin on peut créer un tableur en remplissant chaque jour de nouvelles données. J'ai suivi un cours sur six semaines au centre informatique de ma médiathèque en fin d'année 2015. Au besoin je sais même à qui demander de m'aider à créer une base de données cohérentes pour établir ensuite des recoupements.
Ce serait sans doute un travail de longue haleine mais je crois sincèrement que la thyroïde est le parent pauvre des préoccupations médicales alors qu'elle "régule ou dérégule" tant de paramètres du fonctionnement de nos organismes.
Il faudrait pouvoir se faire un chat un de ces jours pour discuter de tout ça.
Je veux bien, en fonction de mon temps disponible, faire autant que possible.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Heliotrope
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 45496
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p420992)
Posté le: 24. Fév 2016, 09:35
Répondre en citant

Bonjour Héliotrope !

Merci pour toutes ces infos !

Concernant le rapport éventuel entre ce genre de problèmes et la thyroide, je suis quand-meme un peu dubitative, je pense qu'il sera très difficile de prouver quoi que ce soit - ne serait-ce pas simplement parce que a) les maladies de la thyroide sont TRES fréquentes (1 Français sur 10) et concernent en grande majorité des femmes b) les problèmes le relâchement musculaire, prolapsus etc concernent des femmes - donc, réunir les 2 problèmes n'est pas exceptionnel, sans qu'il y ait forcément une relation de cause à effet ...

Et puis, problème "logistique", si on voulait recenser quelque chose, en faisant une enquête parmi les utilisateurs du forum, cela ne toucherait QUE les personnes ayant un problème thyroïdien - et représenterait donc un biais important, car si on voulait faire une enquête vraiment exhaustive, il faudrait également inclure la population SANS problème thyroidien ... Et puis, comme savoir quelle cause "thyroidienne" éventuelle attribuer à un souci d'affaiblissement musculaire - il y a les éventuels anticorps, ok, mais aussi les périodes d'équilibre et de déséquilibre hormonal (sans doute importantes dans ce contexte) - or, une même patiente, au cours de son histoire, sera probablement passée par x périodes d'hypo, d'hyper et d'euthyroidie, comment recenser ces périodes (qu'elle ne se rappellera pas forcément dans le détail, si la maladie est ancienne) et laquelle aura eventuellement joué dans la perte de tonicité musculaire (qui peut s'être produite avec un certain décalage dans le temps) ...

Pour avoir vu, notamment l'année dernière, à quel point il est difficile d'élaborer un questionnaire qui tienne la route et qui donne des resultats vraiment exploitables et sans trop de biais même pour un sujet à priori "simple" (étude VST sur la qualité de vie après thyroidectomie, avec un poster au cingrès SFE, l'analyse finale des données est toujours en cours), je dois dire que pour ce sujet-ci, je ne vous vraiment pas comment faire, il y aurait énormément de biais et tellement de situations différentes à prendre en compte que je doute vraiment de pouvoir obtenir des resultats exploitables et utiles. L'idée est très intéressante, mais je ne pense pas que ce soit faisable (pas de manière suffisamment vaste et suffisamment scientifique pour que les resultats tiennent vraiment la route, en tout cas), sans parler du manque de temps et de forces vives pour ce type de projet ...

Nous pouvons tout à fait en discuter un jour par Skype ou par telephone si tu veux ! Et meme sans lancer une enquête, cela reste un sujet très important pour les personnes concernées - et je suis très contente que ce forum et sa rubrique autres maladies permette d'en parler et de voir qu'on n'est pas toutes seules avec ces problèmes, et que c'est même plus fréquent qu'on ne croit.

Grosses bises !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Heliotropehors ligne
Avatar

Inscrit le: 28.08.12
Messages: 2838
Basedow
Drôme
féminin
60+
Message:

Message

 (p420997)
Posté le: 24. Fév 2016, 09:52
Répondre en citant

Je suis bien d'accord que les difficultés de procédure ne manqueraient pas...
Une telle initiative avec quelques pistes intrigantes permettrait peut-être, néanmoins, à quelques spécialistes motivés de lancer une vraie recherche très scientifique et dans les règles de l'art.
Je n'ai nullement l'ambition de mener une enquête scientifique. Je n'ai jamais été une scientifique. Attirer l'attention de spécialistes sur quelques points qui font réfléchir serait plus dans ma nature...
Quand je lis certains témoignages de personnes porteuses d'autres maladies de la thyroïde que la mienne, je constate des soucis en commun. Et, comme je ne crois pas trop aux coïncidences... (j'aurais dû être enquêtrice de police, j'ai râté ma vocation... Laughing )
L'idée est là. Elle pourrait servir de base de réflexion à quelques rares médecins attirés par les problèmes de thyroïde...
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Heliotrope
patricia06hors ligne
Inscrit le: 19.10.12
Messages: 672
Carcinome papillaire
gironde
féminin
60+
Message:

Message

 (p421006)
Posté le: 24. Fév 2016, 11:43
Répondre en citant

Bonjour,

Juste pour apporter un rien d'eau à ton moulin, Héliotrope, même si peut-être il n'y aucun rapport, avec les maladies thyroïdiennes. Mon chirurgien "prolapsus" m'a dit qu'en principe ce type de fragilité des ligaments internes ou muscles internes était bien souvent héréditaire, du moins la plupart du temps.

De qui je tiens donc moi : de ma mère, non elle avait eu six enfants et n'a jamais souffert de ce genre de pathologies. Mes soeurs, et elles sont nombreuses, j'en ai quatre, on se suit de très près, qu'elles aient ou non des enfants (dont une des jumeaux !) ne souffrent absolument pas de ce type de problèmes. Alors un lien de cause à effets, je ne sais, je peux juste constater.

Tout ceci est bien compliqué mais on peut imaginer que ce tout petit organe à la forme si sympathique et qui a un tel impact sur l'ensemble du corps, pourrait pourquoi pas fragiliser certaines zones. On comprend d'ailleurs mal le pourquoi de ce désintérêt des médecins pour cette si petite chose qui est si importante pourtant. Mais enfin bon autour de moi quand je dis que j'ai eu un cancer de la thyroïde, à part quelques personnes directement concernées, ils sont tous unanimes, c'est pas grand chose ! Ce qui me blesse encore surtout lorsque c'est des proches. Mais bon....

Donc je trouve ton idée plutôt intéressante en effet, j'ai toujours eu du mal aussi quant à moi à croire aux coïncidences, les coïncidences qui expliquent tellement de choses et c'est tellement pratique.

A bientôt.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: patricia06
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 45496
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p421027)
Posté le: 24. Fév 2016, 14:58
Répondre en citant

Rebonjour,

je n'ai pas dit que c'est "forcément" une coincidence - j'ai juste essayé de souligner les difficultés (pour ne pas dire l'impossibilité totale ...) de réaliser une enquête d'envergure dans de bonnes conditions, suffisamment sérieuse et non-biaisée pour que cela puisse intéresser un quelconque spécialiste ...

Déjà parce que faire une enquête rien que parmi la population du forum (TOUS concernés par un problème thyroidien) serait totalement biaisée, il faudrait pouvoir la comparer à une population de référence SANS problème thyroidien (mais avec également des problèmes de relachement, prolapsus, incontinence etc), à laquelle nous n'avons pas accès ...

D'ailleurs, même si on se limitait à la population AVEC problème thyroidien du forum, ce serait biaisée (on nous l’a déjà fait remarquer au sujet de notre enquête « qualité de vie » de l’année dernière), car ce ne sont pas TOUS les malades de la thyroïde qui fréquentent le forum, mais en majorité ceux qui ONT des problèmes (de dosage ou autre) …

Pour assister régulièrement à des congrès de médecins, écouter des présentations ou voir des posters résumant toute sorte d’études comparatives, rétrospectives, prospectives, etc etc, et pour, même là, et même en tant que « néophyte » et non-médecin, constater souvent tout de suite qu’il y a de sacrés biais, même pour des sujets à priori bien plus simples, je ne vois vraiment pas comment nous, en tant qu’association « thyroïde », pourrions faire une étude qui tiendrait la route et apporterait vraiment des informations exploitables sur un aussi vaste sujet (et "prouver", ou non, le rapport entre les problèmes thyroïdiens et ces problèmes-là) ?

Il faudrait plutôt procéder dans l’autre sens : prendre la population d’une association, d’un centre, d’un forum etc consacré aux problèmes d’incontinence, et ensuite, dans cette population-là, essayer de voir combien ont également des problèmes thyroidiens, et lesquels … mais vu que la plupart des patients concernés ne sont sans doute ni suivis, ni « organisés » en association ou groupe de soutien etc, mais souffrent en silence, cela me semble également très difficile …

Et puis, je ne vois vraiment pas comment on « prouverait » le rapport entre tel ou tel problème thyroidien et un problème d’incontinence, tellement les cas de figure peuvent être différents (même pour un seul et même patient) : exemple (prenons le mien, juste en tant qu’exemple), patiente ayant eu 3 enfants, opérée de la thyroïde (cancer) depuis 16 ans. Avant l’opération, thyroidite (sans doute Hashimoto, mais anticorps jamais analysés). Plusieurs périodes de grosse hypo (sans doute déjà dans les années précédant la découverte thyroidien, mais non diagnostiquées), 3 défrénations avec TSH jusqu’à 150 … plusieurs années avec la TSH freinée … maintenant en euthyroidie. Et pour compliquer un peu, radiothérapie du bas-ventre dans le cadre d’un carcinome du canal anal, 3 ans après le cancer de la thyroïde. Comment voulez-vous demander « l’anamnèse », quels évènements voulez-vous lister, comment savoir si les problèmes actuels sont liés à l’autoimmunité, aux périodes d’hyper, d’hypo, à l’absence de thyroïde, au carcinome anal et ses traitements ? Ou aux accouchements, ou même aux périodes de constipation pendant les périodes de défrénation, ou à l’iode radioactif, ou que sais-je … Il y a TELLEMENT de cas de figure différents, tellement d’influences « probables » … pour être « complets », et n’exclure aucune cause « possible », il faudrait demander le nombre de grossesses, des accouchements par voie basse, peut-être aller jusqu’au poids de naissance des bébés … toutes les autres maladies, combien de fois et pendant combien de temps les gens ont été en hyper ou en hypo, etc etc … - et puis, comme je l’ai dit, il faudrait pouvoir comparer entre personnes AVEC et SANS problème thyroidien, sinon nos résultats ne voudront RIEN dire (car peut-être qu’on trouve autant d’incontinences chez les patients SANS problème thyroidien ? Et quid de ceux qui en ont un, mais qui n’ont jamais été officiellement diagnostiqués ? Et ceux qui sont « dans les normes », mais pas à leur véritable « set-point » personnel ?) Et puis, les tendances familiales – les patientes concernées ont-elles des mères, des sœurs, des filles, ont-elles également ce genre de problème (et ont-elles des soucis thyroidiens) ?

Plus j’y pense, plus cela me semble irréalisable … pour avoir une (toute petite) idée, on pourra déjà tenter de faire une liste de tous ceux (celles) qui ont participé à la discussion « incontinence anale » et essayer de lister les détails de leur histoire thyroïdienne, afin de tenter de voir s’il y a une « trame » quelconque ? Essayez, ce sera peut-être intéressant (mais risque de donner un « panel » sacrément varié d’antécédents …)

Grosses bises !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
patricia06hors ligne
Inscrit le: 19.10.12
Messages: 672
Carcinome papillaire
gironde
féminin
60+
Message:

Message

 (p421034)
Posté le: 24. Fév 2016, 16:24
Répondre en citant

Bonjour Béate,

Oui je trouve l'idée intéressante mais réalisable, je ne crois pas en effet. J'ai longtemps travaillé auprès de ceux qui nous gouvernent et milieu de la santé en plus et je sais que c'est extrêmement difficile de réaliser ce genre d'études. Très compliquée déjà pour des professionnels. Mais c'est le propre des humains (en dehors du rire Wink ) de vouloir tout savoir tout expliquer tout comprendre.

J'ai quant à moi aussi je pense eu des soucis de thyroïde avant mon cancer mais à l'époque personne n'est allé voir l'explication de mes problèmes de fatigue extrême et autres manifestations (j'ai eu aussi trois enfants). J'ai "découvert" si l'on peut dire la thyroïde quand ma propre fille a développé ce cancer suite à tous ses autres traitements. Du moins ce fut l'explication de son cancérologue. Pour moi après pas d'explications. Et je n'avais pas connaissance de ce forum qui pour moi fut d'une aide précieuse et m'a permis de comprendre le fonctionnement de ce petit organe. Car comprendre pour moi et beaucoup d'autres c'est primordial. D'où l'utilité de ce genre de forum, pouvoir discuter, et échanger et enfin comprendre et être rassurée.

Je pense que la médecine dans les années à venir pourra de plus en plus expliquer les dérèglements multiples du corps humain et trouvera sans doute un remède à tous ces dérèglements. J'ai bon espoir ma fille ayant guéri, (par miracle Question )d'une leucémie pourtant récidivante et mortelle.
J'ai foi dans ces progrès qui rendront je l'espère le destin des hommes moins injuste sur le plan de la santé du moins. Car pour le reste.....

Quant au prolapsus, avant d'en être "victime", je savais même pas que ça existait ça aussi. Mais je ne me plains pas car contrairement à Héliotrope et d'autres, je n'ai pas d'incontinence et j'ai bénéficié d'opérations qui m'ont totalement réparée. Et j'apprécie ce fait d'être à nouveau "normale", enfin c'est ce que je ressens, d'où ma peur que cela revienne.

Grosses bises et à très bientôt. Je vous lis toujours et j'essaie d'aider quand je le peux.


kiss kiss
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: patricia06
Heliotropehors ligne
Avatar

Inscrit le: 28.08.12
Messages: 2838
Basedow
Drôme
féminin
60+
Message:

Message

 (p421091)
Posté le: 25. Fév 2016, 08:54
Répondre en citant

Juste une base de données aussi complète que possible que des chercheurs pourraient ensuite, éventuellement, intégrer à une étude plus complète... ce devrait être faisable.
De toute façon, en ce qui concerne ma science toute nouvelle des tableurs, je suis surtout "habile" à la collecte des données. Dès qu'il s'agit d'élaborer une formule mathématique pour rapprocher certaines données j'ouvre de grands yeux Rolling Eyes et je reste sans voix et sans idée ! - Idea
Une base de données où on enregistre le problème thyroïdien de la personne, les manifestations cliniques qui accompagnent le problème et qu'on attribue + ou - à la dysthyroïdie et les autres problèmes de santé de chaque personne...
Un tel registre élaboré sur plusieurs années pourrait apporter quelque chose surtout si nous ne cherchons rien nous mêmes, juste élaborer un recueil de données et uniquement auprès des inscrits qui veulent y participer à l'abri de leur pseudo. C'est comme ça que je vois les choses.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Heliotrope
mouniahors ligne
Inscrit le: 07.04.13
Messages: 409
Hashimoto détectée e...
Seine Maritime
féminin
Message:

Message

 (p426648)
Posté le: 30. Avr 2016, 18:13
Répondre en citant

Bonjour

Moi aussi rectocèle qui me gêne et m'occasionne une constipation terminale,
si pas de suppo à la glycérine impossible d'aller à la selle. Pas d'incontinence anale par contre. Aussi bien l'Irm a montré une rectocèle, une légère descente de l'utérus, et une descente importante de la vessie.

On m'a franchement déconseillé l'opération, qui est souvent bien décevante et peut amener d'autres problèmes notamment l'incontinence anale.
Les suites sont paraient t'il douloureuses.

J'ai fait de la réeducation périnéale sans grand succès.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: mounia
patricia06hors ligne
Inscrit le: 19.10.12
Messages: 672
Carcinome papillaire
gironde
féminin
60+
Message:

Message

 (p426657)
Posté le: 30. Avr 2016, 23:56
Répondre en citant

Bonsoir Mounia.

Je me suis faite opérée malgré les risques. Mais je ne regrette rien. Malgré la douleur après le résultat est parfait. Mais vraiment parfait. Si cela peut vous encourager.

Franchement un bon chirurgien peut vous faire un travail impeccable et cela vous changera la vie. Qui vous a déconseillé l'opération ? je suis étonnée car le chirurgien qui m'a opérée dernièrement (descente vessie et descente utérus) préconisait quant à lui l'opération. Pour celle-ci je n'ai pas beaucoup souffert. J'ai eu une infection nosocomiale mais cela arrive parfois pour n'importe quelle opération. Ce serait à refaire, même en sachant ça je referai.

La seule chose importante mais très importante c'est le repos après et surtout éviter absolument de porter des charges lourdes. Je m'abstiens quant à moi mais je refais du sport et je vis tout à fait normalement sans incontinence aucune. Moi cela m'a changée la vie.

Autour de moi quelques femmes se sont faites opérées et aucune n'a d'incontinence et aucune n'est déçue.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: patricia06
Aller à la page 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
imprimer le sujet: prolapsus vessie et utérus : opération
Sujet: 

prolapsus vessie et utérus : opération

dans le forum: 

Répondre au sujet prolapsus vessie et utérus : opération Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Autres forums Autres maladies prolapsus vessie et utérus : opération


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com