Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Cancer d'iode 131 prévue en ambulatoire à ...
Sujet: [url=t26552] 

d'iode 131 prévue en ambulatoire à Cochin

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet d'iode 131 prévue en ambulatoire à Cochin Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
E.T.hors ligne
Inscrit le: 06.03.09
Messages: 31
Carcinome papillaire
Seine et Marne 77
féminin
60+
Message:

Messaged'iode 131 prévue en ambulatoire à Cochin

 (p205771)
Posté le: 14. Juin 2009, 00:39
Répondre en citant

bonsoir à tous,
Suite à une thyroïdectomie totale le 2 mars 2009 pour 2 foyers de carcinome papillaire de 12mm et 2mm, et curage 12 ganglions ( au total : pT1 (m) N0[/b[b]](O+/12) Mx 2002 ) , je suis allée hier 12/06/09 à Cochin voir le Pr. de médecine nucléaire qui m'a expliquée la procédure pour la cure d'iode 131. Je suis agréablement surprise que celle ci se passe en ambulatoire car j'ai vu sur le forum des témoignages de cure à Cochin qui se faisaient toutes en chambre plombée.
c'est prévu comme suit :
- mercredi 1er juillet : 1ère injection de thyrogen par une infirmière en cabinet
- jeudi 2 juillet: 2ème injection de thyrogen
- vendredi prise de l'iode 131 je reste environ 2 h au total et je repars le week end chez moi avec comme précaution de ne pas cotoyer ni de bébé ni de femme enceinte.
- lundi 6/07 scintigraphie corps entier prévoir 1h30 à 2h

il est prévu de faire cette même procédure 6 mois après. si tout est ok, cela voudra dire guérie.
Je suis contente de ne pas être obligée d'être isolée dans une chambre. Je vais quand même dormir dans une autre chambre que mon mari pour ne pas lui faire prendre de risque si minime soit il.
pendant 15 jours avant, je ne dois pas prendre de produits iodés (sel, poissons, crustacés, algues, bétadine...)

quelqu'un connait il cette procédure que je n'ai pas encore vue sur le forum?
merci d'avance.
Cela veut il dire que le dosage de la gélule d'iode 131 est plus faible que pour les autres et que cela suffit ? Le professeur de médecine nucléaire était tout à fait confiant.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: E.T. d'iode 131 prévue en ambulatoire à Cochin
Sabine Sourirehors ligne
Inscrit le: 03.05.04
Messages: 2700
féminin
Message:

Message

 (p205795)
Posté le: 14. Juin 2009, 11:33
Répondre en citant

il y a de forte chance que ce soit lié à la dose d'iode qu'ils vont t'injecter
as tu des infos sur la dose ? demande Smile
moi je vais être à l'hopital :p
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Sabine Sourire
E.T.hors ligne
Inscrit le: 06.03.09
Messages: 31
Carcinome papillaire
Seine et Marne 77
féminin
60+
Message:

Message

 (p205797)
Posté le: 14. Juin 2009, 11:56
Répondre en citant

bonjour,

merci pour ta réponse. Non, je n'ai pas d'info sur la dose. Je vais appeler le service pour le savoir s'il veulent bien me donner l'info par téléphone.

pour les recommandations concernant l'iode c'est marqué texto ainsi dans le document qui m'a été remis:

Restrictions des apports iodés.
Il est préférable de diminuer votre statut iodé les semaines précédant l'absorption de la gélule pour que l'iode 131 soit bien fixé. Pour ce faire, il faut limiter le sel (ou acheter du sel non iodé), éviter les aliments de la mer (poissons, coquillages et crustacés) et les algues (sushis...). Il faut également proscrire les produits de beauté ou diététiques contenant des algues. Sur le plan médicamenteux, sont formellement interdits les médicaments suivants: bétadine sous toutes ses formes, alcool iodé, cordarone, produits de contraste radiologiques: informez votre médecin dans ces cas.

j'espère que cela pourra t'aider.
E.T.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: E.T.
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 46436
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p205817)
Posté le: 14. Juin 2009, 14:22
Répondre en citant

Bonjour E.T.,

cela m'étonne, cette "cure d'iode en ambulatoire" - il est vrai que cela existe dans d'autres pays, p.ex. aux USA, où même avec une dose standard de 100 mCI, on peut (parfois) faire la cure en ambulatoire, voir p.ex. ce récit de talocar : Lien à l'intérieur du forumMessage ... ou au Canada, où c'est apparemment possible jusqu'à 30 mCI (voir les récits de st-michel, Lien à l'intérieur du forumMessage , et de julie24, Lien à l'intérieur du forumMessage ...

Mais en France, je ne pense pas que cela soit possible ! Car les lois sur la protection contre les radiations sont beaucoup apparemment moins strictes aux USA et au Canada qu'en Europe ... en Europe, il est impensable de faire sa cure "en ambulatoire", tout au moins avec la dose standard de 100 mCi ! Les délais de l'isolement ont été raccourcis, c'est maintenant 2 ou 3 jours (quand j'ai fait la mienne, en 2000, c'était 5 jours ...)

Voir p.ex. les Lien à l'intérieur du forumprécautions recommandées aux patients après Iode 131 de l'ASN (autorité de sûreté nucléaire), de 2006 ...

Es-tu sûre que chez toi, c'est vraiment une CURE, et pas uniquement une scintigraphie corps entier ? Pour la scintigraphie, la dose est généralement d'environ 5 mCI, et là, en effet, pas besoin d'être hospitalisé (il y a quelques années, on hospitalisait tout le monde, mais maintenant on peut généralement la faire en ambulatoire) ... c'est d'ailleurs pareil pour le traitement à l'iode des hyperthyroïdies, où l'on prend environ 10 mCI, là aussi la plupart des patients rentrent chez eux avec juste quelques consignes de prudence (éviter femmes enceintes et jeunes enfants pendant quelques jours).

Remarque, dans l'agenda des cures, j'ai vu qu'UNE fille du forum a également dit avoir fait une cure à Cochin "en ambulatoire", Cantate106, en septembre 2007 - mais je viens de relire son récit, et je pense qu'en fait, ce n'était qu'une scintigraphie ... : Lien à l'intérieur du forumMessage

A l'époque, j'avais fait quelques recherches sur les doses autorisées en ambulatoire, et apparemment, on mentionne souvent que jusqu'à 20 mCI, cela peut se faire en ambulatoire :

http://dossier.univ-st-etienne.fr/l.....revue/2003/pdf3/guyot.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Citation:
- La radioprotection de la famille et de l’environnement est assurée par l’isolement du patient en chambre protégée. En France, cet isolement est obligatoire au delà de 740 MBq (= 20 mCI). La durée de l’isolement est souvent fixe (3 à 5 jours) mais peut être modulée selon le débit de dose. A la sortie, des recommandations écrites doivent être conseillées au patient afin de respecter les nouvelles normes en terme de radioprotection du public.


Et cette dose maxi de 740 MBq, soit 20 mCI, est également mentionné p.ex. dans ce document de l'INRS, de 2006 : Médecine nucléaire, thérapeutique sans hospitalisation

Citation:
L'hospitalisation n'est pas obligatoire pour les administrations d'iode 131 d'activité inférieure à 740 MBq (20 mCI).


Or, voici ce qu'on dit de la "chasse à l'iode", ou "totalisation isotopique", c.à.d. la cure d'iode :

Citation:
post chirurgie : réalisation d’une CHASSE A L’IODE :

C’est un balayage corps entier post ira thérapie à la recherche d’éventuels résidus extra thyroïdiens fixants : La dose est variable de 30 à 100 millicuries administré par voie orale sous forme de solution (30 mci ) ou de comprimé (100 mci).

L’isolement en chambre radio- protégée n’est obligatoire qu’en cas de dose unique de 100 milli curie. La dose fractionnée peut être administrée en ambulatoire.

http://tabib.ma/download/docs/Presc.....tigraphie_en_Medecine.docLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Et aussi, dans Wikipedia (ca parle du cancer vésiculaire, mais c'est la même chose pour le cancer papillaire, au-delà d'une certaine taille):

Citation:
VI-2-2-1 ) Totalisation isotopique .

La totalisation isotopique est systématique, pour la plupart des auteurs, dans le protocole de prise en charge du cancer vésiculaire, après la thyroïdectomie totale. Elle est ainsi appliquée , au CPMC , depuis 1982 et s’intègre dans le principe de carte blanche qui implique, donc , une thyroïdectomie totale suivie d’une totalisation isotopique systématique .

Ce complément isotopique est généralement prescrit dans les 4 à 6 semaines après la chirurgie thyroïdienne. Ce délai est nécessaire pour l’obtention d’une stimulation optimale des cellules thyroïdiennes résiduelles , par la TSH endogène ; cette stimulation est recherchée en vue d’une captation du radioiode suffisante par la cellule tumorale ( 3, 58, 83, 95, 96, 97 ) . Pour cela des taux de TSH de l’ordre de 40 µU/ml sont nécessaires ; de tels taux ne sont possibles qu’après thyroïdectomie totale ou subtotale .

Dans ces conditions la destruction du reliquat post opératoire, d’ailleurs toujours présent, est obtenue , en général , après une seule cure d’iode radioactif d’une dose standard de 100 mCi ( 3,7 GBq ) .

Certains auteurs estimant que la dose ablative de 100 mCi n’est pas très justifiée , après une chirurgie maximaliste, préconisent des doses plus faibles, de l’ordre de 50 mCi ( 1,85 GBq ) ( voire moins ).

Cette approche prend en compte des considérations de radioprotection individuelle concernant les malades, et , collective pour le personnel hospitalier et le public. Aux Etats-Unis la dose maximale d’iode radioactif qui peut être prescrite à titre ambulatoire est fixée à 30 mCi ( 1,11 GBq ).

Certains auteurs préfèrent ainsi prescrire des cures , si nécessaires itératives , de 30 mCi , limitant ainsi le temps d’occupation des lits d’hospitalisation.

Lorsque le reliquat est détruit et qu’il n’y a aucun foyer de fixation pathologique au balayage corps entier ( ou Whole Body Scaning des anglo-saxons : WBS ), pratiqué 4 à 6 mois après la prise d’iode , on parle de carte blanche ( ou scintigraphie blanche ) .

http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:MahdamineLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Dans un document (belge) sur la radioprotection, j'ai trouvé comme dose limite pour le traitement en ambulatoire, 400 à 600 MBq, soit 11 à 15 MCi ... et ca, normalement, c'est trop faible pour une administration "thérapeutique" après cancer ? Voir http://www.controlatom.be/pdf/doc/a.....0HGR%20therapie%20FR.pdf,Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre page 10 et annexes (à partir de la page 31), très intéressants (ca mentionne, entre autres, la recommandation de ne PAS utiliser les transports publics ...)

Autre document très intéressant, et très complet : Recommandations en radiothérapie métabolique vis à vis de la radioprotection des populations.

Ce serait donc vraiment intéressant de demander au service de médecine nucléaire quelle dose tu vas recevoir ... une dose "thérapeutique", "ablative", d'au moins 30 mCI, ou une dose "diagnostique", pour une scintigraphie corps entier, d'environ 5 mCI ??

Remarque, dans ton cas, il est vrai que la cure d'iode ne semble pas indispensable : tu as eu non seulement une thyroidectomie totale, qui a montré un cancer classifié pT1, soit la plus petite taille (cela va jusqu'au pT4), mais aussi, ce qui est très rassurant, un curage ganglionnaire, on a enlevé 12 ganglions et ils étaient TOUS indemnes, on peut donc être quasiment sûr à 100% que le cancer n'avait pas quitté la thyroïde, et qu'il n'en reste donc RIEN ...

Sans curage, on recommanderait peut-être la cure, à cause de la taille supérieure au microcarcinome (moins de 1 cm, le tien faisait 1,2 cm) et surtout de la présence de DEUX carcinomes, et non d'un seul - mais avoir fait un curage, et en plus, un curage apparemment vraiment complet (les recommandations disent qu'il faut enlever au moins 6 ganglions, chez toi on en a enlevé 12), qui n'a pas trouvé la moindre cellule cancéreuse, est un facteur vraiment rassurant, et à mon avis pourrait te dispenser de cure d'iode, avec juste une scintigraphie corps entier "par sécurité", histoire de s'assurer qu'il ne reste vraiment rien (par ailleurs, cette petite dose de 5 mCi sera vraisemblablement tout à fait suffisante pour détruire les quelques cellules thyroidiennes, bénignes, encore présentes dans la loge thyroidienne ...)

Voici ce qu'ils disent dans les nouvelles recommandations européennes :

Citation:
Indication probable (utiliser une activité élevée ou faible [3,7 ou 1,1 GBq (100 ou 30 mCi)] après sevrage ou après rhTSH)
Thyroïdectomie moins que totale
Ou résection tumorale incomplète
Ou absence de curage ganglionnaire
Ou âge <18 ans
Ou T1 supérieure à 1 cm et T2, N0 M0
Ou histologie défavorable papillaire : cellules hautes, cellules en colonne, sclérosant diffus
folliculaire : invasif ou peu différencié

alors que la présence d'un carcinome pT1 unifocal fait partie de la catégorie "à TRES faible risque" pour laquelle, surtout si en plus c'est N0, pas de ganglions atteints, on estime généralement la cure d'iode inutile.

Voilà, de quoi "cogiter" ... à mon avis, vu ton rapport anapath, tu peux être vraiment rassurée, tu as été très bien opérée (où, à Cochin ? Et par qui ?)

Gros bisou et à bientôt !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
E.T.hors ligne
Inscrit le: 06.03.09
Messages: 31
Carcinome papillaire
Seine et Marne 77
féminin
60+
Message:

Message740 MBq iode 131 en ambulatoire

 (p205898)
Posté le: 15. Juin 2009, 00:11
Répondre en citant

merci Beate pour ta réponse rapide et très documentée.

je viens de relire le document donné par Cochin. C'est bien une cure d'iode 131 à environ 740 MBq, ce qui correspond à 20 mCI si j'ai bien compris ( c'est à dire 5 fois moins qu'une dose "normale").
Je me suis faite opérée en clinique privée à Pontault Combault en Seine et Marne et j'en suis tout à fait satisfaite. (opération et suivi très bien et humain)
Pour être précise, je note ci-dessous les 3 premiers paragraphes du document :

en titre :
INFORMATIONS AUX PATIENTS QUI VONT ËTRE TRAITES PAR UNE DOSE MODEREE D'IODE 131 EN AMBULATOIRE APRES THYROIDECTOMIE TOTALE ( MINIHOT)

Intentions thérapeutiques de l'iode 131 :
1) visualiser grâce à la scintigraphie du corps entier, le tissu thyroïdien résiduel après la chirurgie (même si la chirurgie est "totale", il reste presque toujours un peu de tissu thyroidien correspondant à la partie arrière des lobes, on appelle ce tissu "des reliquats"),
2)détruire le tissu thyroidien résiduel, ce qui survient en moyenne en trois mois,
3)faciliter la surveillance qui pourra être réalisée par un dosage sanguin de la thyroglobuline, une protéine fabriquée par le seul tissu thyroidien; lorsqu'il n'y a plus de tissu thyroidien, la valeur de ce marqueur est <1ng/ml et
4) autoriser la prescription d'un montant physiologique d'hormones thyroidiennes (c'est souvent du Lévothyrox).
Une dose modérée (environ 740 MBq) d'iode 131 est suffisante dans votre cas et peut être administrée en ambulatoire, sans hospitalisation, sous réserve de certaines précautions. ( voir plus bas le résumé des précautions)

Le traitement
Il comporte deux phases identiques espacées de 6 à 12 mois, toutes les deux réalisées en externe. Chaque phase comprend deux visites pour :
1) absorber la gélule et
2) faire la scintigraphie et une prise de sang;
Il consiste à admninistrer une gélule d'iode 131, que vous absorberez par voie orale avec un verre d'eau. Le traitement ne présente pas d'effets secondaires mais certaines précautions sont à respecter. (cf.infra).

résumé des précautions:
- être à jeun 2 heures avant et après l'absorption de la gélule. on peut boire de l'eau à volonté
- faire une miction pour mesurer le statut iodé
- dans les 48 heures suivant la gélule, de façon réglementaire, éviter le contact prolongé (>2 heures) et rapproché ( < 2 mètres) avec les enfants de moins de 10 ans et les femmes enceintes. Dans le même esprit, évitez les voyages prolongés, l'avion, les lieux confinés ouverts au public, durant cette courte période.
- prescription d'un traitement laxatif doux (souvent du X-Prep, 1/2 sachet à prendre dans un verre d'eau, la veille de la scinfigraphie), pour éliminer la petite quantité d'iode 131 qui se fixe dans le tube digestif.

Je ne sais plus quoi penser. J'étais contente de faire la cure d'iode en ambulatoire. Mais d'après ce que tu expliques, Beates, aux vues de mes résultats anapath, la cure n'est peut être pas nécessaire - surtout qu'il faut que j'en fasse 2 identiques à 6 mois d'intervalle et que les doses ne sont pas si petites que ça.
c'est dommage que je n'ai pas de scanner, sinon je pourrai t'envoyer le doc entier si tu le souhaites.
biz
E.T.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: E.T. 740 MBq iode 131 en ambulatoire
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 46436
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p205899)
Posté le: 15. Juin 2009, 01:01
Répondre en citant

Coucou,

désolée de t'avoir déboussolée, c'est vrai que ce n'est vraiment pas facile de s'y retrouver, hein ?

Merci de m'avoir recopié les détails, c'est très intéressant !

La dose utilisée à Cochin, 20 mCI, est un peu "entre les deux", une sorte de "mini-cure", un peu plus forte qu'une dose de scinti (5 mCI), ou une dose telle qu'on l'utilise chez les hyperthyroïdiens pour détruire leur thyroide hyperactive (généralement 10 mCi), mais moins forte qu'une "vraie" cure d'iode standard (100 mCI), et encore un peu en-dessous de la nouvelle "cure allégée", telle qu'on la propose p.ex. dans le protocole ESTIMABL, de 30 mCI ...

Et j'ai l'impression que Cochin est le seul hôpital à proposer cette dose-là ? C'est étonnant, je ne sais pas s'il y a eu des études là-dessus ? Je vais poser la question à nos médecins-conseil, pour voir ce qu'ils en pensent ...

Je ne sais pas trop quoi conseiller, dans ton cas ... cette cure a-t-elle été décidée par une commission pluridisciplinaire (RCP) ? Normalement, les cas qui sont un peu "entre les deux", c.à.d. ni un cancer "à très faible risque", un seul microcarcinome, où la cure est inutile, ni un cancer "à risque élevé", ou elle est indispensable, doivent être discutés au cas par cas, devant cette commission, pour décider individuellement de la meilleure solution pour chaque patient ...

Chez toi, s'il n'y avait pas eu de curage (et si, en plus, celui-ci n'avait pas montré qu'aucun ganglion n'était atteint), on se casserait moins la tête, on dirait "cure d'iode" (car "cancer multifocal", 2 carcinomes et non un seul, même si tous deux étaient petits).

Et dans ce cas, il ne resterait plus qu'à décider si on te donnait 100 mCI ou 30 mCI (même si, pour l'instant, la dose de 30 mCI n'est pas encore officiellement homologuée, on attend la fin de l'étude d'ESTIMABL, je crois), et en défrénation ou sous Thyrogen.

Mais vu que ce curage est tout de même TRES rassurant, on veut apparemment te proposer "la sécurité, tout en allégeant la procédure", avec une dose encore un peu plus faible, et sans hypo ni isolement, mais qui permettra tout de même de s'assurer qu'il ne reste rien (scintigraphie), et de détruire les quelques cellules restantes ... ce n'est pas forcément une mauvaise solution ! Et les avantages qu'elle représente, par rapport à une cure classique, sont indéniables ...

Personnellement, ça ne me semble pas mal, et même intéressant ! Je suis juste un peu étonnée de ne pas en avoir entendu parler plus tôt, de cette procédure "minihot" ... ça m'intrigue, et je vais donc poser la question à mon médecin nucléaire !

Je te tiens au courant !

Gros bisou !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
E.T.hors ligne
Inscrit le: 06.03.09
Messages: 31
Carcinome papillaire
Seine et Marne 77
féminin
60+
Message:

Message

 (p206041)
Posté le: 15. Juin 2009, 23:31
Répondre en citant

bonsoir,

ne t'inquiètes pas. Je préfère être au courant de tout ce qui se pratique et surtout j'essaie de comprendre les choix des médecins.

je ne pense pas que la décision ait été prise en commission pluridisciplinaire car le professeur de médecine nucléaire que j'ai vu lisait le compte rendu anapath devant moi en consultation. il cochait en même temps des cases et ensuite m'a expliqué tout de suite la procédure que je devrai suivre et donné les documents et ordonnances.
Il avait peut être déja discuté d'un cas similaire en équipe auparavant ??

merci pour tous ces renseignements . Je vois que tu te couches tard. Prends soin de toi aussi.
biz E.T.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: E.T.
jeanpierre2hors ligne
Inscrit le: 19.02.08
Messages: 69
non spécifié
Message:

Message

 (p206065)
Posté le: 16. Juin 2009, 09:59
Répondre en citant

Bonjour,


J'ai également suivi en Mars 2009 la même procédure que vous allez suivre prochainement à COCHIN.

Cela s'est passé exactement de la même façon à savoir 2 piqûres de THYROGEN, puis rendez-vous à COCHIN pour avaler la fameuse pillule d'iode 131;rendez-vous encore à COCHIN pour passer echographie ganglionnaire + scintigraphie corps entier avec résultats immédiats commentés par le professeur de médecine nucléaire.

Cependant je précise que j'ai déjà subi 2 cures d'iode 131 toujours à COCHIN à des doses nettement plus élevées nécessitant impérativement un isolement de 3 jours en chambre.

Bon courage mais en ambulatoire rien n'est vraiment contraignant mis à part peut être la scintigraphie si l'on souffre de claustrophobie.

Jean-Pierre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: jeanpierre2
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 46436
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p206258)
Posté le: 17. Juin 2009, 17:22
Répondre en citant

Bonjour E.T.,

j'en ai discuté avec mon médecin nucléaire, qui me dit que cela ne constitue aucunement un "risque", puisque ca ne s'adresse qu'aux cancers à faible risque, mais que ca reste un peu étonnant - et qu'on peut se demander si cette cure "en deux temps", 2 fois 20 mCi au lieu de 30 ou 50 mCi (ou 100, lors d'une cure standard) en une seule fois, n'est pas faite essentiellement dans le but de pouvoir traiter des patients atteints de cancer, sans disposer des chambres nécessaires ?

Il m'a dit de te poser la question si on t'a fait signer un protocole, et si oui est ce que ce protocole est dans la loi Huriet ?

Mais bon, même si ce n'est pas (en tout cas, pas encore) dans les recommandations officielles, tu ne risques rien, du moment que tu es bien surveillée ensuite, et le fait de faire ainsi une cure "en 2 temps" et en ambulatoire n'est pas forcément désagréable, par rapport à une cure classique avec isolement ...

Gros bisou !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
E.T.hors ligne
Inscrit le: 06.03.09
Messages: 31
Carcinome papillaire
Seine et Marne 77
féminin
60+
Message:

Message

 (p206483)
Posté le: 18. Juin 2009, 23:00
Répondre en citant

bonsoir,

merci Beate et Jean Pierre pour ces réponses

je me suis posée cette question de la disponibilité des chambres plombées. Au départ mon endocryno m'avait dit qu'il y aurait pas mal d'attente car peu de chambres et beaucoup de besoins.
Avec cette procédure, j'ai pu avoir la date de la prise de la gélule 15 jours après avoir vu le professeur, ce qui est le minimum pour suivre le régime sans sel et sans iode.

Pour l'instant, on ne m'a rien fait signer mais peut être que ce sera le jour de la prise de l'iode 131, c'est à dire le 3 juillet.
Je me pose maintenant la question: est ce que si cette dose de 20mCI peut suffire à avoir une scinti vierge; dans ce cas, pourquoi en faire une 2ème s'il n'y a plus rien de décelable? ou bien serait ce seulement une 2ème sécurité?

biz à vous

E.T.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: E.T.
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 46436
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p206488)
Posté le: 18. Juin 2009, 23:12
Répondre en citant

Coucou,

c'est vrai qu'on peut se poser pas mal de questions ...

20 mCI sont certainement tout à fait suffisantes, quand on a été bien opéré, pour détruire les quelques cellules résiduelles qui trainent encore par là (notamment autour des glandes parathyroides et des nerfs recurrents, que le chirurgien ne peut pas trop "racler" pour ne pas les endommager).

Chez moi, au contrôle 1 an après ma cure d'iode (cure avec 100 mCI, scinti de contrôle avec 5 mCI), il restait une petite fixation résiduelle dans la loge thyroidienne, et ces 5 mCI ont suffi, un an plus tard il ne restait plus rien.

Mais la 1ere scinti n'est jamais totalement "blanche", car justement, les cellules résiduelles fixent l'iode, et sont donc visibles ... c'est la scinti de contrôle qui sera vraiment "blanche". Reste à savoir s'il est vraiment nécessaire de donner une fois de plus 20 mCI, lors de cette deuxième scinti ... vraisemblablement, 5 mCI suffiraient, mais faire au total 40 mCi sert sans doûte de sécurité supplémentaire, histoire de dire que le patient a bien eu la dose qu'il fallait ...

A discuter avec les médecins, quand tu les verras !

Gros bisou !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
chourlihors ligne
Inscrit le: 04.03.08
Messages: 58
Carcinome papillaire
versailles
féminin
Message:

Message

 (p206578)
Posté le: 19. Juin 2009, 14:03
Répondre en citant

Bonjour:!

Je dois également effectuer cette cure d'iode en ambulatoire à partir du 29 juin, mais il y a 1 an suite à un carcinome papillaire classifié PT3 j'ai du effectuer une cure d'iode dans une chambre plombée pendant 4 jours ..... et le 5 ème jour scintigraphie du corps .

Le 29 et 30 juin je dois faire effectuer par une infirmière les injections de Thyrogen , le 1 er juillet prise de sang et prise de la gélule d'iode (elle m'a dit qu'elle était moins dosée que la première.....) et le 3 juillet scintigraphie du corps........

A Cochin je suis suivie par le DR Tennenbaum si ça peut aider !!!

A bientôt

Chourli
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: chourli
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 46436
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p206582)
Posté le: 19. Juin 2009, 14:17
Répondre en citant

Bonjour Chourli,

es-tu sure que c'est une nouvelle CURE qu'on te propose, comme pour E.T., dosée à 20 mCI ??

Vu que tu as déjà eu une cure "standard", il est plus probable qu'on ne te fasse qu'un CONTROLE, avec une scintigraphie et une analyse de la TG, avec une dose de 5 mCI - c'est très fréquent, et cela se fait pratiquement toujours en ambulatoire ?

Le déroulement est quasiment identique, quand c'est sous Thyrogen, c'est pourquoi on peut facilement confondre entre "cure" et "contrôle", la seule chose qui change, c'est la dose ...

A 5 mCI, on parle de dose "diagnostique", à 30, 50 ou 100, de dose "thérapeutique" (et le protocole appliqué par Cochin - apparemment, uniquement par eux ?), avec 2 fois 20 mCI, donc au total 40 mCI, est lui aussi à visée "thérapeutique".

Gros bisou !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
chourlihors ligne
Inscrit le: 04.03.08
Messages: 58
Carcinome papillaire
versailles
féminin
Message:

Message

 (p206584)
Posté le: 19. Juin 2009, 14:28
Répondre en citant

Bonjour Beate,

Effectivement tu as raison il s'agit juste d'un bilan de contrôle et non d'une cure d'iode comme la fois précédente......

Lorsque l'on fait la piqure de thyrogen qu'elle est l'intérêt de prendre quand même la dose de lévothyrox ?

Le régime sans sel ni iode doit il être aussi bien respecté que pour une cure ou paws ?

Je te remercie d'avance et à très bientôt

Gros bisous

Chourli
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: chourli
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 46436
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p206586)
Posté le: 19. Juin 2009, 14:38
Répondre en citant

Rebonjour,

et bien, l'intérêt de continuer à prendre le lévo, c'est qu'on continue à avoir suffisamment d'hormones, et qu'on ne sera donc pas en hypo !

Le Thyrogen, c'est de la TSH qu'on injecte, et la TSH va donc augmenter, mais la T4 (apportée par le lévo) reste inchangée, on ne manquera donc pas d'hormones, comme lors d'une défrénation classique - et c'est une sacrée différence !

Le régime "sans sel" n'est pas nécessaire (c'est uniquement quand on est en hypo, pour éviter la retention d'eau) - mais le "sans iode" est important, si on fait une scintigraphie, car si les cellules sont gorgées d'iode, elles ne fixeront pas l'iode radioactif !

Donc, éviter tout ce qui apporte beaucoup d'iode, pendant les 15 jours qui précèdent : sel iodé, poissons et fruits de mer, algues, médicaments et désinfectants à base d'iode.

Gros bisou !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: d'iode 131 prévue en ambulatoire à Cochin
Sujet: 

d'iode 131 prévue en ambulatoire à Cochin

dans le forum: 

Répondre au sujet d'iode 131 prévue en ambulatoire à Cochin Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Cancer d'iode 131 prévue en ambulatoire à ...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com