Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Basedow Le récit d'Azuré : iode radioactif ...
Sujet: [url=t1624] 

Le récit d'Azuré : iode radioactif ------ Premier jour

[/url].
dans le forum: 
Page 9 sur 10
Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Le récit d'Azuré : iode radioactif  ------ Premier jour Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
stingerchathors ligne
Inscrit le: 29.04.05
Messages: 7
Basedo
LYON
féminin
40+
Message:

Message

 (p25980)
Posté le: 21. Juil 2005, 10:25
Répondre en citant

Bonjour Azuré,


Tu sais, tu as un rare talent pour décrire tes émotions, ton ressenti, ton parcours ... ça fait du bien de te lire, je me retrouve un peu, je me cherche, je me découvre et quand tu parles ça m'extériorise aussi; ce que je n'arrive pas à sortir, à deviner, à discerner ... ça parle quand même par ta bouche ! Merci pour ça Very Happy !
Je viens d'apprendre qu'apparemment l'iode a marché sur moi cette fois-ci ! Donc, je suis plutôt contente, même si je reste sur la réserve ... J'ai attaqué le Lévothyrox pour éviter l'hypo et je continue la cortisone et je comprends enfin ton expression "visage de lune" !!! C'est tout à fait ça : un épanouissement lunaire du visage !!! Mais tout ceux qui ont pris de la cortisone, m'ont dit que ça disparaissait rapidement dés l'arrêt du traitement ... à voir donc ...
En attendant, j'apprends la sérénité et je découvre que j'aime ça, le lent balancement de la vie après toutes ces années de course, de débordement d'énergie, j'apprends à profiter ! Et mon choup' est ravi de voir mes humeurs se stabiliser : pas facile de vivre avec une hyptethyroïdienne !!!
Bon courage à toutes et tous vers cette nouvelle vie ... Wink

Lalie apaisée
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: stingerchat
Azuréhors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.09.04
Messages: 134
Maladie de Basedow a...
Montréal
féminin
50+
Message:

MessageSalut stingerchat...

 (p26093)
Posté le: 22. Juil 2005, 03:14
Répondre en citant

Merci Stingerchat pour le beau compliment.

J'écris parce que c'est un bon moyen de mettre de l'ordre dans mon vécu et de partager avec des gens comme toi, comme moi, ce que je vis. Ne pas être seule, être accompagnée c'est important.

J'suis heureuse d'entendre que ton deuxième traitement d'Iode a fonctionné. T'est yeux ont réagis comment ?

De mon côté, j'ai appris aujourd'hui même que mes résultats étaient enfin normaux. Youppie ! Ça me fait tellement plaisir de pouvoir ressentir ce mot dans mon corps et de l'entendre de la bouche d'un grand spécialiste. Yesssss! On s'en sort de cette maladie, c'est comme un mauvais sort qui finit par passer et nous apprendre des choses sur nous et la vie.


À plus...
Very Happy Azuré
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Azuré Salut stingerchat...
Azuréhors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.09.04
Messages: 134
Maladie de Basedow a...
Montréal
féminin
50+
Message:

MessageJe vous souhaite une belle année 2006 à venir

 (p49273)
Posté le: 26. Déc 2005, 17:21
Répondre en citant

Bonjour à tous,

Ce petit mot pour vous dire que l'année 2005 s'achève, pour laisser place à 2006 bientôt. Une changement d'année pour le meilleur toujours. Comme l'être humain est un être qui évolue dans le temps, ce sera encore une année améliorée donc meilleure.

Je pense à vous, et ce, même si je n'écris plus beaucoup. Ma santé s'améliore et je suis en période de repos ............. Ce que j'accepte maintenant : m'arrêter un peu pour prendre soin de moi. C'est important !

Bonne année et on se reparle...
Azuré Wink
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Azuré Je vous souhaite une belle année 2006 à venir
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 47963
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p49275)
Posté le: 26. Déc 2005, 17:23
Répondre en citant

Coucou Azuré,

merci de passer nous donner de tes nouvelles ! Et si elles sont bonnes, tant mieux !

Je te souhaite tout ce qu'il y a de mieux pour cette année 2006, enfin débarrassée de la maladie, tu pourras croquer la vie à pleines dents !

Gros bisou !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
caroupanin
Message:

Message

 (p55111)
Posté le: 28. Jan 2006, 16:33
Répondre en citant

Azuré
Je viens de prendre connaissance de ton récit pour la deuxième fois depuis que j'ai découvert ce site ce mois ci. Ces événements se sont déroulés il y a maintenant deux ans et j'espère qu'a ce jour tu as trouvé un équilibre et ta thyroïde ne te fais plus souffrir. Ton témoignage m'a touché car moi aussi je viens de prendre hier un comprimé d'iode radioactif pour lutter contre une hyperthyroïdie découverte en décembre 2005. Je me reconnais dans ton histoire et cela aide moralement pour surmonter cette épreuve. Merci encore.... et deux ans après comment se sent-on ?
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Invité
Azuréhors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.09.04
Messages: 134
Maladie de Basedow a...
Montréal
féminin
50+
Message:

MessageDeux ans, déjà !

 (p55178)
Posté le: 29. Jan 2006, 06:22
Répondre en citant

Bonjour Caroupanin,

ta réponse me reflète le temps qui a passé. Si rapidement! Deux ans et un an depuis mon opération (ablation total de la thyroide).

Je suis contente de lire, que malgré la folie que Basedow mettait dans mes veines et mon corps tout entier, je suis arrivée à transcrire sa route dans ma vie. Wink J'espérai extirper de ma tête ce démon qui s'emparait de mon corps et par l'écriture, j'arrivais à dénoncer, dire ce qu'il me faisait vivre au quotidien. Bien entendu, tous savons, que ce n'est qu'une petite partie de la maladie que j'ai écrit ici pour nous tous. Et, je refais l'écriture de tout ça. Lentement ! Chez moi, je retranscris les textes, en ajoutant les détails qui n'y sont pas, pour raconter ce qu'est cette maladie si méconnue, et ce, même par nous les Basedowiens.

J'espère en pondre un livre, genre roman, qui saura dire et encourager tout ceux qui passent par là. Rien de très lithéraire et ou psychologique, juste de l'humain et de l'expérience. Alors, quand je lis encore que mon récit à su répondre et aider des gens, comme toi, je me dis que ce travail que je fais en sourdine est important et ça m'encourage. Wink

Pour parler de l'iode .... justement aujourd'hui j'y repensais encore. J'entendais une chansson de sting qui parlais des enfants russes qui ont fait l'objets de recherches bio-chimique. Des tests pour des tests que le chanteur Sting à dénoncé. Et, je me disais que (Shernobile) radioactif était un chauchemard, mais que je comprenais mieux leur peur. À la différence que l'iode contenu dans la capsule que l'on avale s'en va directement sur la thyroide. Mais, la peur n'est pas moindre !

Je t'encourage à guérir ! Les traitements sont curieux (iode, médicaments de toutes sortes, ablation, yeux, etc. ) comme la maladie en est une aussi curieuse. Je t'encourage à conserver ton courage face aux peurs qui peuvent surgirent et embrouiller ton esprit. Rien, n'arrivera de pire, le meilleur s'en vient. Sois-en assuré ! Wink

Merci pour ta réponse et je reviendrai encore lire et écrire ici, jusqu'à ce que j'ai réussi ce fameux livre pour nous. Wink

Azuré qui pense à vous autres toujours... Freunde


Dernière édition par Azuré le 16. Mar 2006, 18:40; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Azuré Deux ans, déjà !
caroupanin
Message:

Message

 (p55269)
Posté le: 29. Jan 2006, 17:33
Répondre en citant

Bonsoir Azuré,
Je suis ravie que tu te portes mieux aprés tant de mois de combat contre cette maladdie. c'est rassurant pour nous autres. ce qui es incroyable c'est que je vis à l'autre bout du monde ( l'île de la réunion) , l'espace et le temps ni font rien nous vivons les mêmes choses face à cette maladie. Je t'encourage donc à écrire ce livre, je suis sûre de sa réussite mondiale. A bientôt.
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Invité
Azuréhors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.09.04
Messages: 134
Maladie de Basedow a...
Montréal
féminin
50+
Message:

MessageJe vous salue du Québec!

 (p109817)
Posté le: 26. Jan 2007, 21:51
Répondre en citant

Bonjour à tous,

Je suis revenue faire mon p'tit tour sur ce superbe site! Hey! Il y a beaucoup de monde.............. C'est impressionnant! Dire que l'isolement n'existe plus, à cause de Beate. Merci à toi! Et, à tous ceux qui partagent leur vécu, leurs craintes, leurs expériences etc. Le monde à besoin du monde ! Wink

Pour vous donner des nouvelles .................... j'ai eu la chirurgie des paupières, cet été. Et, je suis très contente du résultat. Bien entendu, jamais je ne serai comme avant, mais nous ne sommes jamais plus comme avant................ c'est une espèce d'évolution du corps et de l'esprit. L'important, c'est que je sois contente du résultat.

J'ai recommencé à me maquiller, à me retrouver à mon goût, ça m'a redonner confiance en moi et même que je me fais reluquer par de superbes hommes Français de France (Très drôle, car je suis du Québec!) Mais, faut croire que je plais aux français! Laughing

Le chirurgien qui a fait le travail m'a dit que très souvent cette fichue maladie arrivait à de très belles femmes ( Very Happy Hey! prenez le compliment, car il doit savoir de quoi il parle, car il en opère beaucoup!) et il a ajouté qu'il était bien heureux de redonner cette belle apparence à ces patientes. Quel homme! (C'est un anglais! Et, il a marié une québécoise Laughing )

Durant l'opération, qui se fait sous anestésie local (seulement gelée), j'étais nerveuse, au point d'avoir envie de vomir, mais l'anestisiste m'a tenu la main pendant toute l'opération. Le chirurgien m'encourageait et était très délicat dans ses paroles avec moi. Ça été une épreuve épeurante, mais en même temps délivrante. Ce médecin, faisait réapparaître mon regard lentement sous ses doigts agiles.

J'ai passé l'été sous un grand chapeau, à mettre des pommades et le résultat est bon. Il me reste une légère correction à faire et je serai complètement à point.

Toute cette expérience de vie, m'a donné de l'espace en moi pour accepter qui je suis et apprendre à m'aimer comme je suis. Bien entendu, j'ai eu un peu d'aide, et ce, même beaucoup d'aide, mais je suis une femme basedowienne heureuse, maintenant!

Bonne semaine à vous tous et je reviendrai vous parler de ce livre... et vous reparler encore. Je vous aime!

À bientôt!
Azuré
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Azuré Je vous salue du Québec!
Azuréhors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.09.04
Messages: 134
Maladie de Basedow a...
Montréal
féminin
50+
Message:

MessageChirurgie des yeux et guérison de l'âme

 (p209440)
Posté le: 18. Juil 2009, 20:56
Répondre en citant

Aujourd'hui j'ai relu ce récit,

Et, cette lecture m'a fait reprendre contact avec cet événement de ma vie qui m'aura marqué à jamais. Sa marque en est une difficile à cerner, comme un mystère sous nos paupières gonflées d'hormones d'où se cachent des pensées chamboulées de peurs, de joies, d'extases et de volontariat. Dans l'esprit comme dans le corps, j'ai compris le courage qui vient habiter cette épreuve, sans que l'on ne l'ait vraiment appelé. J'ai compris, la force de nos combats.

Oui, oui, les basdowiens, nous sommes des volontaires malades, de grands malades forts. Nous nous bâtons, sans cesse, en silence ............. sans vraiiiment comprendre notre état. J'ai beaucoup d'amour pour nous, car nous ne lâchons jamais. Et, que dire des combats que nous menons, des deuils que nous faisons? Je suis une basedowienne fière d'avoir réussi à tenir le coup! Et, vous êtes là ......... en sourdine à exprimer les mystères nébuleux de cette maladie foudroyante. Je suis toujours avec vous! Car, je suis comme vous Wink


Aujourd'hui, je voulais vous parler de mes yeux... des opérations multiples et de superbes spécialistes qui ont su m'accompagner dans cette quête de retour à la beauté. Mais, la beauté ......... c'est quelque chose qui part de l'intérieur et qui vient pétiller l'oeil, même celui exorbité. Faut jamais perdre de vu (sans jeux de mots) qui nous sommes et même si la maladie à transformer notre visage.

Je me rappelle comment je n'arrivais pas à réellement réaliser, à voir l'état de mon visage, durant les pénibles tumultes de Basedow. En faite, j'arrivais à ne voir que la crainte de cette laideur du combat que je menais. Sans vraiment voir la vraie personne que j'étais: courageuse! .......... J’avais peur de cette laideur qui s'emparait de moi et l'ignorer m'aidait dans ce combat. Je n’avais vraiment pas besoin de ça en plus, puisque je mettais toutes mes énergies ailleurs.

Après l'ablation de la thyroïde, je me regardais avec hésitation ......... je fuyais les miroirs ou les regards devenaient presque insupportables et le maquillage .......... très peu pour moi, fallait surtout pas attirer l'attention sur mes yeux et mon visage devenu maintenant joufflu et trop carré.

Il m'a fallu que je prenne du recule, que je me repose, que j'arrête un peu de m'occuper de cet état sur ma santé. Il m'a fallu un arrêt, un stop linéaire, en repli, comme une bête blessée qui attend le moment de sortir de sa tanière.

Mais un jour, je devais affronter la réalité, réapprivoiser ce corps nouveau, ces cheveux fins, ces ongles cassants, cette nouvelle voix qui ne pouvait plus chanter, cette ligne rose foncé à la limite de mon cou, ces kilos en trop et ces yeux globuleux.

C'était l'heure, j'étais rendue à m'occuper de ces marques que m'avait laissé Basedow. Et, affronter mon visage, la réalité qui m'avait transformé.

Comme j'avais déjà eu l'opération, au public, pour aider mes paupières à redescendre de mon front, je ne pouvais plus bénéficier de ce traitement payé. Alors, j'ai fait des recherches, ici et là, Internet, demandé à des spécialistes, envoyé des courriels partout et prenant bien soin d'y ajouter un texte qui exprimait ma volonté de régler cet état physique. Un jour, un appel m'a dirigé jusqu'au Docteur O. Une nouvelle clinique de chirurgie des yeux venait d'ouvrir à Montréal. Quelle chance! Au même moment que ma capacité à régler le tout .......... j'ai de la veine! =)

Dans la même semaine, j'ai eu un rendez-vous avec ce génie de spécialiste. Car, elle est ophtalmologiste et chirurgienne plastique. Wow! Tout un cerveau cette femme.

Elle m'a reçu, dans cette salle de consultation et j'ai pu constater combien elle était humaine ............ puisqu'elle m'a exprimé toute sa compassion et sa compréhension sur l'état de mes yeux. Elle a insisté pour me dire que je pouvais très bien demeurer ainsi, que l'opération pouvait améliorer de beaucoup mon regard, mais que je n'en avais pas réellement besoin. J'étais trop surprise de l'entendre dire: Votre regard est très légèrement ressorti, il a l'air un peu grand, sans être anormal ........... même que très peu de personnes pourraient dire que votre regard est exorbité. J'étais doublement perplexe! Ce travail pour reconquérir mon corps et mon aspect d'avant était plus important que ce commentaire apaisant. Je devais aller jusqu'au maximum de l'apparence que je cherchais à retrouver. Je devais!

Alors, nous avons décidé d'une date et j'ai attendu ce moment avec impatience. Même la journée de Noel n'avait jamais été aussi attendue. Je comptais les jours, me regardais davantage dans les miroirs, acceptais les compliments, souriais... Déjà, cette transformation beauté faisait son œuvre, sans que je m'en rende compte. J'allais peut-être recommencer à aimer mon visage.

Bien sûr, je ne vous parle pas du prix!? Aye-aye, pas donné cette chirurgie: 5000$. Mais, rien ne pouvait arrêter ce besoin, c'était devenu un besoin. Pouvais-je reconquérir l'assurance d'une apparence meilleure, d'un look qui me plairait à moi premièrement? Avais-je ce droit, après Basedow? Je me le permettais et je me le devais bien, comme un présent à la guerrière que j'avais été. Et, je ne parle pas des injections de Botox que j’ai reçu, un mois avant l’intervention chirurgicale…… Bien entendu, cela a aidé aux rides naissantes, mais devait d’abord aider à l’opération des paupières. Puisque le simple fait de relâcher les muscles des paupières, la spécialiste pouvait mieux mesurer l’intervention à poser. J’ai appris que le Botox était souvent utilisé pour aider le strabisme. D’ailleurs, au jour où je vous parle, je pense retourner me faire injecter encore du Botox, pour améliorer ce regard que j’aime maintenant. Car, Basedow étant Basedow, nous ne guérissons pas de cette maladie, nous vivons avec et un des dégâts et le rétrécissement des nerfs des paupières supérieures, donnant ainsi un regard surpris et trop grand.

J’ai eu deux chirurgies, la première a duré 5 heures et la seconde 2 h 30. La chirurgienne a retiré un surplus de graisse de mes paupières supérieures. Car, l’un des effets de la maladie et l’excès de graisse qui s’ajoute et une multitude de petites cicatrices dues au combat des hormones contre les yeux. Pour aider à mon regard, elle a choisi de retirer les poches sous mes yeux (encore dû à Basedow) et cela a grandement amélioré mon regard. Cette intervention a été longue, mais chaque minute je me disais que j’approchais de la délivrance totale et elle savait me rassurer avec sa tonalité de voix douce et sa précision presque obsessionnelle. Le résultat de la première chirurgie a donné un résultat inégal : les paupières n’étant pas égales, puisque la gauche était plus haute que l’autre. Elle m’a revue plusieurs fois, avant que nous décidions (elle et moi) une seconde et dernière intervention…. Sans garantie de succès, je décidais donc de repasser à la moulinette. Redescendre un peut, quelque millimètre, ou micromètre l’œil gauche, afin d’égalisé le tout. Mais, j’étais confiante que ça allait réussir, j’étais convaincu que je devais aller jusqu’au bout de cet état de choses. Encore une fois, couché, gelée pleurant des larmes de sang dans l’assurance que je pourrais me trouver belle, ou mieux. Vous savez, ça a réussi!
Aujourd’hui, je n’irai plus en chirurgie, car j’ai topé mon maximum d’opérations des yeux, mais je n’ai plus besoin non plus de chirurgie.
J’ai retrouvé un regard que je peux regarder dans le miroir, qui peut fixer les regards des autres sans crainte de moqueries, j’ai retrouvé un regard, plus jamais celui d’avant ………………. Mais, ça ne me dérange pas. Puisque j’arrive à me maquiller…………….. J’ai dû réapprendre à le faire, car j’ai aujourd’hui des paupières que je n’avais jamais eues (même avant Basedow), j’ai aujourd’hui de grands yeux ronds et je les aime beaucoup!

Il faut aller jusqu’au bout de sa santé, en respectant que la vie nous change …….. Il faut prendre soin de soi en s’acceptant, sans pour autant avoir un combat d’acceptation au quotidien à faire. Il faut aussi guérir l’âme et le cœur qui pleurent de porter les marques du combat que Basedow laisse sous ses pas.


Azuré qui pense toujours à vous! Freunde


Dernière édition par Azuré le 19. Juil 2009, 05:46; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Azuré Chirurgie des yeux et guérison de l'âme
tatiehors ligne
Avatar

Inscrit le: 27.06.09
Messages: 80
Micro-carcinomes pap...
Petite Sibérie - Doubs -
féminin
60+
Message:

Message

 (p209444)
Posté le: 18. Juil 2009, 21:14
Répondre en citant

Bonsoir,

Je découvre ton histoire.
ton écriture, si limpide.
On croirait lire un de ces beaux livres de bibliothèque....
je n'ai rien àdire, à ajouter.
Des personnes comme toi qui ont ce vécu
Sont le rayon de soleil sur un tel forum
Tu appaises avec tes mots si imagés.

Tu sais expliquer comment se battre sans se faire mal.
Comment aprivoiser le mal.....

Bravo et merci à Toi
Et surtout ne change pas .....


kiss

_________________
not-ssl
http://moe.mabul.org/up/moe/2009/07/18/img-214514p5m0e.gif
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: tatie
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 47963
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p209447)
Posté le: 18. Juil 2009, 21:24
Répondre en citant

Bonjour Azuré,

merci beaucoup pour ce long récit, captivant !

Vous êtes nombreux dans le forum à avoir subi ce genre d'opération, difficile, pénible, mais qui peut parfois vraiment "changer la vie" - certains ont même mis des réportages "avant-après", avec photos, par exemple Sylvie54, bigeyes, Bob, Myloup ...

Ce n'est jamais une décision facile à prendre, mais quand l'intérieur n'est plus en accord avec l'extérieur, il faut parfois passer par là, pour se reapprivoiser son corps, son visage, son aspect ...

Je t'embrasse très fort, et j'ai hâte de faire ta connaissance, d'ici 15 jours !

Beate


Suite : Lien à l'intérieur du forumJe veux vous dire ceci ...
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Azuréhors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.09.04
Messages: 134
Maladie de Basedow a...
Montréal
féminin
50+
Message:

Message

 (p408144)
Posté le: 25. Juin 2015, 03:02
Répondre en citant

Déjà, 10 ans!
Aujourd'hui, je vais toujours bien ... Je suis toujours stable et je pense à celles et ceux qui commence leur combat.
Alors, cest un petit (coucou! ) à vous que je fais d'abord, pour vous encourager et un autre (coucou!) à vous tous!

Comme j' écris avec ma tablette et que je trouve ce principe difficile pour écrire aisément.. .. Je reviendrai bientôt.. .. Parce que je vous porte dans mon coeur...

Azuré toujours avec vous!
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Azuré
Azuréhors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.09.04
Messages: 134
Maladie de Basedow a...
Montréal
féminin
50+
Message:

Message

 (p408145)
Posté le: 25. Juin 2015, 03:03
Répondre en citant

Déjà, 10 ans!
Aujourd'hui, je vais toujours bien ... Je suis toujours stable et je pense à celles et ceux qui commencent leur combat.
Alors, cest un petit (coucou! ) à vous que je fais d'abord, pour vous encourager et un autre (coucou!) à vous tous!

Comme j' écris avec ma tablette et que je trouve ce principe difficile pour écrire aisément.. .. Je reviendrai bientôt.. .. Parce que je vous porte dans mon coeur...

Azuré toujours avec vous!
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Azuré
Azuréhors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.09.04
Messages: 134
Maladie de Basedow a...
Montréal
féminin
50+
Message:

MessageMénopause, baisse de synthroide, autre chose... À voir....

 
Posté le: 06. Jan 2022, 21:28
Répondre en citant

Bonjour vous autres!

Après mon rétablissement de l'ablation de la thyroïde, j'ai vécu ma vie sans trop me préoccuper de celle-ci. De toute façon on l'avait retirée et elle n'était plus dans mon corps. =) Les synthroïdes faisaient leur boulot de remplacement et me gardaient relativement stable. Mais, après la ménopause... Eh oui, cette ligne qui nous donne l'impression de franchir les portes de la vieillesse. Après cette ménopause, mon médecin a réduit mes synthroïdes et là, ouf!, ç'a basculé dans un autre tourbillon. Différentes douleurs musculaires, émotionnelles, étourdissements, crampes, vertiges extraordinaires qui me font quasiment perdre pied et cette nouvelle affaire de perte de force qui m'empêche d'ouvrir mon pot de confiture pour la savourer, ou d'ouvrir la porte quand la poignée est trop ronde et tous ces kilos en trop... sans compter, mes pensées lentes comme une plume qui tombe jusqu'à mon cerveau, ou ma voix toujours carrément débile qui pourrait faire fuirent des petits enfants. =)

Alors, je me retrouve ailleurs et encore là, à chercher pourquoi et qu'est-ce qui ne va pas encore avec ce corps qui est le mien.

Je fais d'autres tests sanguins et je vais tenir mon bout pour être soignée et faire disparaître cet ensorcellement qui m'a absorbé depuis près de 2 ans déjà. Effectivement, les problèmes endocriniens sont souvent ceux qui finissent par s'installer rares avant que l'on puisse les déloger, aussi, ce sont ceux qui se cachent avec des symptômes pas mal pareils et différents de plein d'autres atteintes physiques. Mais, Azuré ne lâchera pas prise! J'irai jusqu'au bout de ce nouveau chapitre encore, puisque c'est ainsi que je suis faite.


Dernière édition par Azuré le 09. Jan 2022, 20:13; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Azuré Ménopause, baisse de synthroide, autre chose... À voir....
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 47963
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p549184)
Posté le: 09. Jan 2022, 19:56
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Azuré
Répondre en citant

Bonjour Azuré,

merci de revenir nous donner des nouvelles ! Tu es sans doute l'une des plus "anciennes" de ce forum - ton récit date de 2004, bientôt 18 ans !!

Désolée de lire que tu ne te sens actuellement pas trop bien - apparemment c'est lié à cette réduction du Synthroid ? Tu es passée à quel dosage (et combien prenais-tu avant) ? Quand le corps a pris ses habitudes depuis longtemps, le moindre changement peut totalement chambouler l'équilibre, et il faut un certain temps pour le retrouver !

Peut-être que la baisse était un peu trop importante ? As-tu déjà, en plus de la TSH, fait vérifier T4 et T3, pour voir s'il y a un déséquilibre ?

Bon courage, à bientôt !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Page 9 sur 10
Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
imprimer le sujet: Le récit d'Azuré : iode radioactif  ------ Premier jour
Sujet: 

Le récit d'Azuré : iode radioactif ------ Premier jour

dans le forum: 

Répondre au sujet Le récit d'Azuré : iode radioactif  ------ Premier jour Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Basedow Le récit d'Azuré : iode radioactif ...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com