Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Thyroïde - Généralités LEVOTHYROX : le point sur la situat...
Sujet: [url=t42569] 

LEVOTHYROX : le point sur la situation (2013 & 2014)

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
Poster un nouveau sujet: 
 

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. LEVOTHYROX : le point sur la situation (2013 & 2014) Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageLEVOTHYROX : le point sur la situation (2013 & 2014)

 
Posté le: 08. Aoû 2013, 10:13
Répondre en citant

Discussion de l'été 2013, où nous étions confrontés à une importante pénurie du Levothyrox - pour les problèmes d'approvisionnement (beaucoup moins importants) de mai-juin 2014, voir Lien à l'intérieur du forumLEVOTHYROX : Retour de la pénurie ?
---------------------------------------------------------------------------------

Depuis juin 2013, on assisté à des problèmes ponctuels d'approvisionnement du Lévothyrox, d'abord pour le 25 µg, ensuite pour tous les dosages.

Le "pic" de ces problèmes a eu lieu pendant les semaines 26 à 29 - mais c'est maintenant quasiment résolu (sauf pour le 25 µg et le 175 µg, où les difficultés continueront encore quelques semaines, et qu'il faudra remplacer par 1/2 de 50 ou 1/4 de 100, pour le 25, et en combinant p.ex. du 75 et du 100, du 125 et du 50, ou du 150 et 1/2 de 50 pour le 175).

Nous en parlons depuis le tout début des problèmes (fin mai 2013) :

Lien à l'intérieur du forumLévothyrox en rupture de stock ?
Lien à l'intérieur du forumLevothyrox : difficultés d'approvisionnement (sem. 26 à 29).

Grace aux nombreux patients présents sur le forum (12.000 utilisateurs) et dans notre groupe Facebook (près de 900 inscrits), nous suivons la situation au jour le jour, et tous les témoignages concordent : c'est en train de se normaliser !

Or, depuis hier, il y a eu un certain nombre d'articles et de communiqués dans les médias, avec des titres parfois alarmants, "pénurie du Lévothyrox qui inquiète les 3 millions de patients qui en prennent", ou même "rupture de stock du Lévothyrox".

La plupart de ces articles se refèrent à une action de l'AFMT, association française des malades de la thyroide, qui a envoyé une "lettre ouverte" à la ministre de la santé, Marisol Touraine, et qui communique actuellement assez largement sur ce sujet, dans les journaux, à la radio ... de manière souvent très anxiogène, en faisant l'amalgame entre plein de problèmes différents (génériques, Tchernobyl, augmentation des pathologies thyroidiennes, multinationales, Cahuzac ...) alors que les semaines les plus difficiles de ces problèmes d'approvisionnement sont déjà derrière nous !

Lettre ouverte de l'AFMT à Marisol Touraine : http://asso-malades-thyroide.org/article.php?id=226Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Tout cela, tous ces articles qui paraissent maintenant, risquent d'inquiéter inutilement les patients, alors qu'actuellement tout concorde pour normaliser la situation le plus rapidement possible :

1) Ce n'est pas une "rupture de stock", les difficultés sont ponctuelles et ne concernent jamais TOUS les dosages à la fois, il est généralement possible de se dépanner en combinant 2 dosages différents ou des 1/2 comprimés d'un dosage supérieur pour obtenir son dosage habituel (voir notre tableau des équivalences : Levothyrox, tableau des équivalences )

2) Le Lévothyrox est actuellement fabriqué dans une seule usine, en Allemagne - jusqu'il y a peu, la production pour la France avait la même priorité que pour les autres pays, mais elle est maintenant passée en "priorité 1", avec des quantités beaucoup plus importantes

3) Le laboratoire a reçu l'autorisation de l'ANSM d'importer de l'Eutirox italien (qui est exactement IDENTIQUE au Lévothyrox, c'est la même formule, les mêmes excipients, fabriqué sous licence de Merck par le laboratoire Bracco, juste le nom change d'un pays à l'autre) - qui sera mis à la disposition des pharmacies gratuitement (et non en rétrocession hospitalière, ce qui est une première dans ce cas de situation)

4) Pour les cas où la pharmacie n'arrive vraiment pas à dépanner un patient, le laboratoire a mis en place une "procédure d'urgence" avec un numéro vert que le pharmacien peut appeler pour recevoir le dosage manquant le lendemain, par Chronopost

5) Merck est en train de mettre en route une deuxième usine, au Mexique, qui vient de recevoir l'agréement et devrait être opérationnelle d'ici novembre environ - ce qui va doubler la capacité de production.

Le problème devrait donc devenir de moins en moins perceptible, et être totalement résolu d'ici peu.

Nous sommes régulièrement en contact avec le laboratoire Merck-Serono et avec l'ANSM, et vous tiendrons bien sûr immédiatement au courant s'il y a du nouveau !

Derniers communiqués de l'ANSM :

1er août : http://ansm.sante.fr/content/downlo.....tes-Approvisionnement.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
9 août : http://ansm.sante.fr/S-informer/Poi.....oxine-Point-d-informationLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
13 août : http://ansm.sante.fr/S-informer/Poi.....irox-Point-d-information/Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Revue de presse : http://www.forum-thyroide.net/pdf/VST_Levothyrox_Revue_Presse_Aout2013.pdf

Citation:
Pour que ce "Point sur la situation" reste lisible, la fonction "commentaires" a été désactivée - cette discussion-ci sert uniquement à publier, au jour le jour, les informations officielles. Pour discuter de ces problèmes d'approvisionnement, il y a la discussion Lien à l'intérieur du forumLévothyrox en rupture de stock ?


Dernière édition par Beate le 27. Juin 2014, 12:13; édité 6 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate LEVOTHYROX : le point sur la situation (2013 & 2014)
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p359220)
Posté le: 08. Aoû 2013, 15:08
Répondre en citant

Bonjour,

j'imagine bien à quel point les informations apparemment publiées un peu partout, et souvent très alarmistes, peuvent inquiéter les patients à qui on a toujours dit que leur traitement était VITAL, et "A VIE" ... de quoi avoir peur, s'il venait à manquer !

Mais justement, non, il n'y a PAS de "rupture de stock", les problèmes ne sont que PONCTUELS, jamais pour tous les dosages à la fois, et en train d'être résolus !

Au pire, si votre pharmacien ne peut pas vous donner de quoi remplacer votre dosage habituel (soit en combinant deux dosages, p.ex. du 100 et du 50 pour faire du 150, soit en coupant des comprimés en deux, p.ex. 1/2 de 200 au lieu d'un comprimé de 100), ni vous fournir le générique à la place (qui n'est pas "inférieur" au Lévothyrox, au pire la variation de la biodisponibilité sera de quelques microgrammes (et beaucoup de patients ne ressentent aucun changement !), ce sera toujours mieux de prendre le générique que de ne RIEN prendre !), il y a la "procédure d'urgence", où le pharmacien peut appeler le numéro vert chez Merck et être livré le lendemain matin !

Et d'après l'immense majorité des témoignages que nous recevons, sur le forum et sur Facebook, l'approvisionnement est déjà quasiment revenu à la normale, par rapport à il y a quelques semaines !

Donc, à condition d'éviter l'effet de panique suite à tous ces articles et émissions radio, qui pourraient avoir comme effet pervers de créer une pénurie là où, jusqu'à maintenant, il n'en a quasiment pas, il ne devrait pas y avoir de problèmes majeurs !

Pensez à renouveller votre préscription quelques jours avant de prendre le tout dernier comprimé, finissez vos "fonds de tiroir" s'il vous reste des boites d'un dosage différent, en calculant les équivalences grace à notre tableau : Levothyrox_Tableau_Equivalences.pdfLien à l'intérieur du forum qui ouvre une nouvelle fenêtre

Et j'espère que la situation va très vite se normaliser !

Bon courage à tous !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageLevothyrox : mail reçu de Merck-Serono

 (p359332)
Posté le: 09. Aoû 2013, 11:20
Répondre en citant

Voici le mail que je viens de recevoir à l'instant (faisant suite à de nombreux échanges téléphoniques au cours de ces derniers mois) :

Citation:
Objet : Réponse à votre demande du 07/08/2013 concernant les ruptures de stock de notre spécialité Levothyrox.

Madame,

Le Groupe Merck fait face depuis quelques mois à des difficultés d’approvisionnement de ses spécialités à base de lévothyroxine sodique, et ce au plan international.

En ce qui concerne plus spécifiquement le marché Français, les équipes de Merck Serono sont régulièrement en relation avec celles de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé et du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens afin de garantir une information appropriée et continue des professionnels de santé.

Concernant l’approvisionnement des patients en ville, Merck Serono a d’ores et déjà pris les mesures suivantes :

- Constitution d’un stock de sécurité limité pour dépannages des officines, pour l’ensemble des dosages.

- Mise en œuvre d’un centre d’appel dédié pour les professionnels de santé et notamment pour prendre en charge les demandes de dépannage.

- Révision du planning de production sur le site fabricant et mise en œuvre de mesures organisationnelles visant à avancer au maximum l’ensemble des dates de prochaines livraisons.

- Autorisation de distribuer gratuitement, en dépannage, des unités de modèle hospitalier, via les pharmacies d’officine.

- Identification des possibilités d’approvisionnement de spécialités comparables destinées à l’étranger. Nous avons d’ores et déjà importé un produit d’Italie, Eutirox®, équivalent au médicament français, qui sera délivré gracieusement aux patients en cas d’indisponibilité des modèles France, via les pharmacies d’officine. Cette spécialité en provenance d’Italie est extrêmement proche de Lévothyrox (Eutirox est fabriqué sous licence Merck, les deux médicaments ont la même composition y-compris concernant les excipients). Chaque boîte comportera une étiquette supplémentaire en français et sera accompagnée d’une notice en français ainsi que d’une lettre à l’intention des patients dont vous trouverez le modèle ci-joint.

La Direction et les équipes du Groupe Merck en France et à l’international sont mobilisées et mettent en œuvre leurs meilleurs efforts pour assurer une continuité d’approvisionnement pour les patients.

Nous restons à votre disposition pour tout complément d’information et vous prions d’agréer, Madame, l’expression de nos sincères salutations.

Valérie LETO
Pharmacien Responsable Merck Serono
DQAP - Direction Qualité et Affaires Pharmaceutiques
Division Merck Serono
Merck Serono s.a.s.
Merck Santé s.a.s.
37 rue Saint-Romain
F-69379 Lyon cedex 08

Lettre aux patients :

Citation:
Information patients

Difficultés d’approvisionnement en LEVOTHYROXINE

Quelques éléments de contexte

Des difficultés d’approvisionnement ponctuelles limitent la disponibilité de lévothyroxine depuis quelques semaines dans plusieurs pays, dont la France. Des actions sont en cours pour assurer le retour à un approvisionnement normal en lévothyroxine, le plus rapidement possible.

Votre médecin et votre pharmacien ont été informés de cette situation.

En accord avec l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), un dispositif d’urgence a été mis en place.

Afin d’assurer la continuité de votre traitement, votre pharmacien a été amené à vous proposer un médicament équivalent à votre médicament habituel, y compris lorsque la mention non substituable est indiquée sur votre ordonnance.

Quelques informations et conseils

 Le médicament qui vous a été délivré est équivalent à celui que vous prenez habituellement ; il peut exister de légères différences dans la présentation des comprimés, sans incidence sur la qualité du médicament.

 Respectez les doses prescrites et suivez bien les conseils de votre pharmacien concernant le nombre de comprimés à utiliser, notamment si vous devez utiliser plusieurs comprimés ou des fractions de comprimés pour retrouver votre dosage habituel.

 Dans tous les cas, durant les 3 à 6 semaines ayant suivi ce changement de traitement, consultez votre médecin traitant afin qu’il s’assure du bon équilibre de votre traitement. Votre médecin pourra être amené à vous prescrire une nouvelle prise de sang (dosage hormonal, TSH) pour vérifier que votre dose est bien adaptée à votre situation.

 En respectant cette précaution, ce changement de médicament n’aura pas de conséquence sur votre santé.

 Néanmoins, en cas de symptômes inhabituels tels que fatigue prolongée, constipation, ralentissement, sueurs, tachycardie, palpitation.… il vous est conseillé de consulter votre médecin dès que possible.

Il est rappelé que votre traitement à base de lévothyroxine doit être pris tous les jours et qu’il ne faut pas l’arrêter sans avis médical
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Levothyrox : mail reçu de Merck-Serono
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageLevothyrox : appel de l'ANSM

 (p359333)
Posté le: 09. Aoû 2013, 11:23
Répondre en citant

Suite à mon courrier à l'ANSM, j'ai reçu un long appel de leur responsable des ruptures de stock, des problèmes de qualité, de la publicité et de l'économie des produits de santé, et nous avons discuté des problèmes actuels concernant les différents médicaments "thyroide".

Il confirme les informations reçues par Merck. Ils feront tout pour que la situation se normalise le plus vite possible, et me tiendront au courant s'il y a du nouveau.

Ils viennent d'ailleurs de publier un nouveau texte, avec beaucoup d'explications (9/8/2013) : Lévothyroxine : Questions-Réponses

Leur article les problèmes actuels (1/8/13) : Levothyrox (levothyroxine) - Difficultes d'approvisionnement
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Levothyrox : appel de l'ANSM
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageLevothyrox, REVUE DE PRESSE

 (p359344)
Posté le: 09. Aoû 2013, 12:27
Répondre en citant

Voilà une petite liste - non exhaustive - des articles (souvent inutilement alarmistes) publiés ces derniers jours. Il y a également plusieurs vidéos, notamment sur France 3 et BFMTV. On trouve même des articles dans les journaux canadiens, sénégalais ...

C'est effarant à quel point certains médias se recopient les uns les autres, sans faire la moindre recherche ... et en publiant des titres inexacts, genre "rupture de stock" (alors qu'il n'y en a pas eue), mais qui sont certainement plus accrocheurs que "difficultés ponctuelles d'approvisionnement" ...

Exemple : "Les 3 millions de Français suivis pour des problèmes de thyroïde ne peuvent plus se fournir en Lévothyrox." Rolling Eyes

Dans les articles, on parle de coma et de mort ... certes, ce risque existe, mais il faudrait alors arrêter son traitement pendant des mois, on n'en est pas là ! Même avec les difficultés d'approvisionnement actuels, aucun patient, même en s'y prenant au dernier moment, ne devrait rester sans traitement plus de 2 ou 3 jours (et en s'y prenant quelques jours avant la fin de sa boite, il ne devrait pas en manquer du tout !)

L'association AFMT elle aussi dit certaines choses très anxiogènes, par exemple, dans une interview d'une des co-présidentes : "Après un cancer, après un mois sans Levothyrox, la récidive est assurée" (or, pour qu'il y ait récidive, d'une part il faudrait déjà qu'il RESTE des cellules cancereuses ... sinon, même si la TSH augmente, elle n'aura rien à stimuler ! Et d'autre part, il faudrait une TSH élevée, et pendant longtemps - 2 ou 3 jours sans traitement n'auront pas d'incidence !)

C'est vraiment dommage de provoquer ainsi autant d'angoisses, qui ne sont pas vraiment justifiées !! (sauf si, en entretenant ainsi une psychose, les médias provoquent une ruée sur les pharmacies et donc la pénurie dont on avait si peur ...)

Fort heureusement, il commence à y avoir quelques articles un peu plus équilibrés, p.ex. celui de La Croix, "Thyroide : Le risque de pénurie de Levothyrox semble écarté" ...

Liste d'articles (certainement non exhaustive, mais aussi complète que possible)
Dernière mise à jour : 30-08-2013, 0h45


Egalement disponible au format PDF : http://www.forum-thyroide.net/pdf/VST_Levothyrox_Revue_Presse_Aout2013.pdf

7 août :

Sciences & Avenir : Thyroïde : le Lévothyrox est en rupture de stock
Nouvel Observateur : Inquiétude des malades face à la pénurie de Lévothyrox
Vidal : Difficultés d'approvisionnement de LEVOTHYROX : Merck Serono met en place un système de dépannage d’urgence
PsychoMedia (Canada) : Thyroïde : pénurie de Levothyrox pris par 3 millions de personnes en France
Le Figaro : Thyroide : La pénurie du Levothyrox crée l'inquiétude
France Info : La pénurie de Levothyrox inquiète les malades de la thyroide
Europe 1 : Santé : une pénurie de Levothyrox
Sud-Ouest : Les malades de la thyroide dans l'inquiétude
Le Point : Une pénurie de Levothyrox touche la France

8 août :

France TV info : VIDEO. Des patients s'inquiètent d'une pénurie du médicament thyroïdien Lévothyrox
Direct Matin : Pénurie de Levothyrox, les patients s'inquiètent
La Nouvelle République : Thyroïde : la colère des malades face au risque de pénurie de Lévothyrox
Viva : Lévothyrox, les malades de la thyroide s'inquiètent
JIM : Thyroïde : la rupture de stocks de Lévothyrox inquiète
Dossier Familial : Rupture d'approvisionnement du Lévothyrox dans les pharmacies
24 matins : Thyroïde : pénurie de Lévothyrox dans les pharmacies
BFMTV : Approvisionnement en Levothyrox : des difficultés préoccupantes, mais passagères
France 24 : Levothyrox : Aucune rupture d'approvisionnement, assure Touraine
Le Parisien : Lévothyrox: "aucune rupture d'approvisionnement" assure Touraine
Sénégal Actu : Marison Touraine veut rassurer face à la pénurie du Levothyrox

9 août :

Topsante.com : Maladies de la thyroide, pénurie de Levothyrox
i-Télé : Thyroïde : pénurie de Lévothyrox
Doctissimo : Thyroïde : des difficultés d’approvisionnement en Lévothyrox®
JOL : Le Lévothyrox, une question de survie pour les malades
L'Express : Pénurie de Lévothyrox: "aucune rupture d'approvisionnement", clame Marisol Touraine
L'Humanité : Rupture de stock de Lévothyrox ?
Notre Temps : Levothyrox, aucune rupture n'a été observée
La Croix : Thyroide : Le risque de pénurie de Levothyrox semble écarté
Metronews : Que se passe-t-il avec le Levothyrox ?
Dernières Nouvelles d'Alsace : Thyroïde : pas assez de Lévothyrox
Usine Nouvelle : Sous tension en France, Merck Serono réorganise sa production de Lévothyrox
Midi Libre : Levothyrox® : un retour à la normale « dans les prochains mois » ?
Le Parisien : Pénurie de lévothyrox : l'agence du médicament autorise l'utilisation de substitut
Le Parisien : Pénurie de Lévothyrox : des mesures pour assurer la continuité des traitements
Vosges Matin : Thyroïde : une pénurie des médicaments ?
RMC : Pénurie du Levothyrox : Des mesures pour assurer la continuité du traitement
20 Minutes : Pénurie de Lévothyrox: L'ANSM autorise la substitution par le générique
Réponse à tout : Pénurie de Levothyrox, a-t-on des raisons de paniquer ?
RFI : Les malades de la thyroïde inquiets de ne pas trouver leur traitement vital en France
Côte-Ivoire.com : Levothyrox (lévothyroxine) : Aucune rupture d'approvisionnement ?
Sénégal Actu : Continuité du traitement des patients prenant de la lévothyroxine
Buzz Santé : Pénurie de Lévothyrox en France
Actu Soins : Des mesures pour compenser la pénurie de Lévothyrox

10 août 2013 :

Sud-Ouest : L’Italie palliera le manque de Lévothyrox
Le Progrès : Firminy. Pas de pénurie de Lévothyrox dans les pharmacies appelouses

11 août 2013 :

Nice Matin : Pas de pénurie de Lévothyrox® en vue
Var Matin : Pas de pénurie de Lévothyrox® en vue

12 août 2013 :

Metronews : Lévothyrox : toutes les mesures pour assurer la continuité du traitement
Top Santé : Pénurie de Lévothyrox : l’ANSM assure la continuité du traitement
Information hospitalière : L’ANSM assure la continuité du traitement des patients prenant de la lévothyroxine
News Yay : Shortage Levothyrox: measures to ensure continuity of treatment

13 août 2013 :

Le Parisien : Lévothyrox : l'équivalent italien arrive dans les pharmacies françaises
BFMTV : Levothyrox: un équivalent italien arrive en pharmacie
Doctissimo : Lévothyrox® : l’équivalent italien arrive dans nos pharmacies
Nouvel Observateur : Pénurie de Lévothyrox : l'équivalent italien demain en pharmacie
Direct Matin : Levothyrox, l'équivalent italien débarque en France
La Santé Publique.fr : Pénurie de Lévothyrox : l'Italie à la rescousse
Sénégal Actu : Pénurie de Levothyrox : Marisol Touraine se veut rassurante
Côte Ivoire News : L'ANSM assure la continuité du traitement
Maxisciences : Levothyrox : l'ANSM réagit face à une éventuelle pénurie du médicament
Santé Log : LÉVOTHYROX: Substitution par Eutirox autorisée
Sénégal Actu : Pénurie de Levothyrox : mise à disposition d'Eutirox
Monde Actu : Levothyroxine : Mise à disposition de la spécialité italienne Eutirox
Le Point : Un équivalent du Lévothyrox délivré gratuitement à partir de mercredi
Nouvel Observateur : Un équivalent du Lévothyrox délivré gratuitement à partir de mercredi
Nouvel Observateur : Pénurie de Lévothyrox : l'équivalent italien demain en pharmacie
TF1 : L'équivalent du Lévothyrox, disponible gratuitement à partir de mercredi dans les pharmacies
Terra Femina : Levothyrox : l’alternative Eutirox disponible dans les pharmacies
Ouest France : Thyroide : l’équivalent du Lévothyrox, délivré gratuitement, disponible mercredi

14 août :

BFMTV : Levothyrox: un équivalent italien arrive en pharmacie
Monde Actu : Levothyrox : Mise à disposition de la spécialité Eutirox
JIM : Thyroïde : l’alternative italienne pour faire face à la pénurie
Santé AZ : Levothyrox : un équivalent italien importé
Metronews : Lévothyrox : l'équivalent italien est disponible en France
JOL Press : L'Eutirox, équivalent italien du Lévothyrox, disponible dans les pharmacies
La Croix : Un équivalent du Lévothyrox délivré gratuitement dans les pharmacies
Le Figaro : Thyroïde: un substitut du Lévothyrox est disponible
Top Santé : Lévothyrox: mise à disposition d’ Eutirox autorisée
Sciences & Avenir : Thyroïde : l'Eutirox à la rescousse du Levothyrox
Allo Docteurs : L'équivalent du Lévothyrox® disponible gratuitement en pharmacie
Notre temps : Pénurie de Lévothyrox: son équivalent disponible gratuitement en pharmacie
Zinfos974 : Levothyrox : L'equivalent italien dans les pharmacies françaises ce mercredi
Clicanoo.re : La Réunion en pénurie de médicaments contre les troubles de la thyroïde
News Yay : Equivalent of Levothyrox issued free from Wednesday
7 Seizh info : Ohi de Lévothyrox, pourqhi don ?

15 août :

Buzz Santé : La pénurie de Levothyrox se confirme en France
Le Télégramme : médicaments. L'équivalent du Lévothyrox disponible dans les pharmacies

16 août :

Nouvelle République : Thyroïde (Lévothyrox) : pas de panique en pharmacie

17 août :

Le Parisien : Chantal a lancé l'alerte à la pénurie de Levothyrox
Le Parisien : Ces médicaments en rupture de stock
France Info : Après le Levothyrox, 45 médicaments en rupture de stock
Le Point : Quarante-cinq médicaments en rupture de stock
L'Express : 45 médicaments sont en rupture de stock
Le Figaro : 45 médicaments en rupture de stock
Miwim : Des médicaments en rupture de stock
Huffington Post : 45 médicaments en rupture de stock
TF1 : Environ 40 médicaments seraient en rupture de stock
Le Journal de la Saône-et-Loire : Trop tôt pour parler de pénurie
La Provence : 45 médicaments en rupture de stock

18 août :

Nouvel Observateur : Médicaments : comment expliquer les ruptures de stock
La Voix du Nord : 45 médicaments désormais en rupture de stock
Tixup : ANSM : 45 médicaments en rupture de stock
Monde Actu : 45 médicaments seraient en rupture de stock
Sénégal Actu : L'ANSM liste 45 médicaments en rupture de stock
Buzz Santé : 45 médicaments en rupture de stock, annonce l'ANSM

19 août :

Newsring : Médicaments : vers une rupture de stock généralisée ?
Nouvel Observateur : Lévothyrox : la mise en garde de l‘Académie de médecine
JOL : Face à la pénurie: la substitution au lévothyrox doit être encadrée
Santé Log : LEVOTHYROX : L'académie de médecine appelle à une substitution mieux encadrée
JIM : La liste noire des 45 médicaments en rupture de stock
La Croix : Une quarantaine de médicaments seraient en rupture de stock
Réponse à tout : Votre médicament est-il en rupture de stock ?
Top Santé : Médicaments, 45 traitements en rupture de stock
Nouvel Observateur : Votre médicament est-il en rupture de stock ?
BFMTV : Pénurie de médicaments, la liste s'allonge
Maxisciences : Médicaments : au moins 45 produits pharmaceutiques seraient en rupture de stock
Allo Docteurs : 45 médicaments en rupture de stock
Sénégal Actu : 45 médicaments en rupture de stock en France
Côte Ivoire News : 45 médicaments en rupture de stock
Terra Femina : Une liste de 45 médicaments en rupture de stock
Buzz Santé : 45 médicaments seraient en rupture de stock
Doctissimo : Lévothyrox : la substitution doit être mieux encadrée, estime l'Académie de médecine
La Nouvelle République : Plus de 40 médicaments en rupture de stock
Age Village : Pénurie en vue de médicaments
Midi Libre : Lévothyrox® : l’Académie de médecine réclame un meilleur encadrement
L'Indépendant : Lévothyrox® : l’Académie de médecine réclame un meilleur encadrement
Continental News : 45 médicaments en rupture de stock et 17 autres le seront bientôt
Nouvel Observateur : Bientôt un logiciel pour anticiper les ruptures de stocks de médicaments

20 août :

La Dépêche du Midi : Demain, ruée sur le Levothyrox italien ?
Newsring : Médicaments : Un logiciel capable de prédire les pénuries ?
Monde Actu : 45 médicaments actuellement en rupture de stock
SanteNews.eu : Ruptures de stock de plusieurs médicaments
Actualités-News-EnvironnementEutirox remplacera temporairement Levothyrox
Santé Magazine : Isabelle Adenot : « Les ruptures de stock de médicaments sont un problème mondial croissant »
La Santé Publique : La substitution du Levothyrox doit être mieux encadrée
Le Quotidien du Médecin : Risque de pénurie du Levothyrox : l’ANSM autorise exceptionnellement la substitution par Eutirox
Neuilly Journal : Rupture de stock d'environ 45 médicaments ?

21 août 2013

Dossier familial : Pénurie de médicaments dans les pharmacies
News Assurances : Rupture de stock de 45 médicaments, quelles solutions pour les assurés ?
Journal de la Haute Marne : Levothyrox, quand il n'y en a plus, il y en a encore
Medscape : Pénurie de médicaments, faut-il en avoir peur ?
L’Indépendant : Pharmacies cherchent médicaments désespérément
Lutte Ouvrière : Ruptures de stock de médicaments : Le monopole des laboratoires …

22 août :

Vidal : « Les ruptures de stock vont devenir un fleau“, I. Adenot, présidente de l’ordre national des pharmaciens
La Dépêche du Midi : Pénurie de Levothyrox : patients inquiets, pharmaciens agacés
La Nouvelle République : Pénurie de médicaments : surtout ne pas s’affoler
WK Pharma : Médicaments, le logiciel d’alerte sur les ruptures expérimenté dès le 26 août
TV5 Monde : Pénurie de Lévothyrox : quand la santé se mondialise

23 août :

Acrimed : Vague de fausses alertes médiatiques sur la rupture de stock d'un médicament
AFMT : L’AFMT n’est pas responsable de la pénurie mondiale de thyroxine
JIM : Bientôt un logiciel d’alerte dédié aux ruptures de stock, via le DP

25 août :

France Inter : Des médicaments en rupture de stock
TSA Algérie : Selon les pharmaciens, plus de 200 médicaments manquent sur le marché algérien

26 août :

Rue89 : Thyroïde : Arrêtons la psychose du Levothyrox !

Vidéos :

8 août :
BFMTV : Pénurie de Lévothyrox: "Notre survie en dépend"
France TV Info : Des patients s'inquiètent d'une pénurie du médicament thyroïdien Levothyrox
i-télé : Pénurie de Lévothyrox, l'angoisse des patients
France 3, Infos 8/8/2013 : Levothyrox
9 août :
France 3 : Pénurie de lévothyrox en France : exemples dans le Tarn et dans le Gers
TF1 : Et si les patients venaient à manquer de Lévothyrox ?
13 août :
i-télé (13-8-13), interview de M. Touraine (à partir de 6:35)
17 août :
Télématin : Pourquoi y a-t-il une pénurie de médicaments ?
TF1, infos : Environ 40 médicaments seraient en rupture de stock


Dernière édition par Beate le 29. Aoû 2013, 23:46; édité 34 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Levothyrox, REVUE DE PRESSE
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p359419)
Posté le: 09. Aoû 2013, 22:16
Répondre en citant

Texte du communiqué du ministère de la santé (9 août 2013) :

http://www.social-sante.gouv.fr/actualite-presse,42/communiques,2322/approvisionnement-de-levothyrox-r,16064.html

Citation:
Approvisionnement de Levothyrox®

L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été informée au mois de juin par le laboratoire Merck Serono d’une situation de tension temporaire sur l’approvisionnement de Levothyrox®, médicament indiqué dans les hypothyroïdies, maladies de la thyroïde. Ce traitement doit faire l’objet d’un suivi médical et ne doit pas être interrompu. Cette situation est liée à des difficultés de conditionnement sur les sites de production du laboratoire Merck Serono alors que, par ailleurs, les deux génériqueurs ont choisi d’abandonner cette fabrication. Il n’existe pas de problèmes sur les matières premières.

Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, soucieuse de la sécurité de l’approvisionnement en médicaments, a demandé à l’ANSM de prendre les mesures utiles de gestion afin que la continuité de traitement soit assurée.

Elle a en outre souhaité qu’un plan d’information et de communication à destination des patients, des médecins et des pharmaciens soit élaboré.

L’ANSM a immédiatement mobilisé le laboratoire Merck Serono afin de rechercher toutes les possibilités d’approvisionnement du marché français et de suivre au plus près l’évolution de la situation des stocks. Le laboratoire Merck Serono a ouvert le 26 juin dernier un numéro vert à l’attention des pharmaciens pour qu’ils puissent exposer leurs besoins et prévoir leur approvisionnement.

Par ailleurs, l’ANSM a veillé, dès juillet, à ce que le laboratoire Merck Serono constitue un stock de sécurité en recourant à des boites commercialisées dans d’autres pays européens et a préparé, au cas où ce stock serait mobilisé, une information spécifique des patients. Enfin, l’ANSM a assuré le 1er août l’information des prescripteurs et des pharmaciens afin de rappeler, dans ce contexte, les modalités de traitement des patients.

Aujourd’hui, aucune rupture d’approvisionnement n’a été observée, même si quelques difficultés locales de disponibilité sont décrites. Le stock de sécurité n’a pas été utilisé à ce jour.


Dernière édition par Beate le 15. Aoû 2013, 18:22; édité 2 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageCommuniqué de presse du laboratoire MERCK

 (p359500)
Posté le: 10. Aoû 2013, 22:37
Répondre en citant

Communiqué de presse du laboratoire Merck-Serono, 9 août 2013 :

http://www.merckserono.fr/cmg.merck.....082013_tcm2153_110532.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Citation:
Communiqué de presse

9 août 2013

Le laboratoire Merck Serono met tout en œuvre pour répondre à la
demande de Lévothyrox®

• Des stocks de Lévothyrox® restent disponibles sur l’ensemble du territoire français
• Prises en concertation avec l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé, et le concours du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens, des mesures d’urgence sont en place pour fournir Lévothyrox® ou un traitement alternatif équivalent, et ce afin d’assurer une continuité du traitement pour tous les patients concernés

Lyon, le 9 Août 2013 – Merck Serono, division biopharmaceutique de Merck, en collaboration avec l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) et le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens (CNOP), indique mettre tout en œuvre pour répondre à la demande de Lévothyrox® (lévothyroxine sodique), spécialité pharmaceutique prescrite dans les hypothyroïdies et dans les situations où il est nécessaire de freiner la sécrétion de TSH, une hormone stimulant la thyroïde. Le laboratoire, qui commercialise huit dosages de Lévothyrox® confirme que le médicament reste disponible sur le territoire français avec une distribution contingentée dans les 22 000 officines en France, ou chez les grossistes-répartiteurs, ou encore sous forme de stock de sécurité chez Merck Serono.

Depuis le mois de juin 2013, l’approvisionnement de cette spécialité pharmaceutique est difficile en France du fait d’un accroissement de la demande mondiale, et de l’arrêt de la production d’autres médicaments à base de lévothyroxine par d’autres fabricants dans le monde. Pour prévenir toute éventuelle pénurie, le laboratoire Merck Serono, en concertation avec l’ANSM, a mis en place plusieurs mesures visant à couvrir les besoins des patients.

« Nous sommes pleinement conscients de l’importance de Lévothyrox® pour les patients atteints d’une maladie de la thyroïde, et très attentifs aux contraintes que cette tension sur les stocks pourrait avoir pour les patients s’ils devaient avoir recours aux alternatives envisagées. La Direction de Merck Serono, en France et à l’international, se mobilise pour mettre en œuvre tous les moyens possibles visant à assurer une continuité d’approvisionnement pour les patients », a déclaré Pierre-Henry Longeray, Président de Merck Serono France. « Actuellement, pratiquement tous les dosages de Lévothyrox® sont disponibles. A défaut, il est possible d’utiliser d’autres dosages pour atteindre la posologie recherchée. Les comprimés étant sécables, ils peuvent être fractionnés ou encore combinés pour obtenir la dose prescrite. D’autres alternatives sont possibles et nous conseillons vivement aux patients de s’informer auprès des pharmaciens sur les différentes mesures en place pour assurer la continuité de leur traitement. »

Le laboratoire a en effet régulièrement tenu informés les autorités de santé, les médecins prescripteurs et tous les pharmaciens en France des difficultés d’approvisionnement, ainsi que des mesures exceptionnelles prises en accord avec l’ANSM, et en concertation avec le CNOP, pour répondre aux demandes.

Ces mesurent comprennent :

• Une répartition contingentée des stocks de Lévothyrox® auprès des
pharmacies, des grossistes-répartiteurs et des hôpitaux ;
• La possibilité pour les pharmaciens de commander les boîtes de Lévothyrox® qui leur feraient défaut auprès du laboratoire via un numéro vert dédié ;
• La possibilité pour les pharmaciens de proposer, grâce à l’autorisation
exceptionnelle de l’ANSM, une spécialité équivalente de marque différente.

Par ailleurs, l'ANSM a autorisé Merck Serono à importer et distribuer gratuitement auprès des officines une spécialité équivalente, afin de couvrir les besoins des patients dans le cas où les stocks de sécurité en Lévothyrox® de Merck Serono atteindraient un seuil critique. Cette spécialité italienne de lévothyroxine sodique, équivalente à Levothyrox®, est fabriquée sous licence Merck KGaA et possède la même composition que Lévothyrox®, tant au niveau du principe actif qu’au niveau des excipients. Elle se présente en boîtes de 50 comprimés non sécables.

« Merck Serono a entrepris depuis plusieurs mois d’augmenter ses capacités de production de Lévothyrox® sur son site de production principal en Allemagne qui fonctionne désormais en permanence 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Au niveau mondial, un site de production alternatif est en cours d’homologation et nous travaillons par ailleurs avec des sous-traitants européens afin d’augmenter nos capacités de conditionnement de Lévothyrox® », continue Pierre-Henry Longeray.

« Nous espérons voir les résultats de ces initiatives ainsi qu’une levée des mesures de contingence en France avant la fin de l’année. Dans l’intervalle, nous continuons de collaborer étroitement avec l’ANSM, les professionnels de la santé et l’ensemble des acteurs de la chaîne de distribution du médicament, grossistes-répartiteurs et pharmaciens, dont le rôle est primordial dans la gestion des stocks et l’information aux patients ; et ce en vue d’assurer la continuité du traitement pour tous les patients. »


Dernière édition par Beate le 15. Aoû 2013, 14:41; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Communiqué de presse du laboratoire MERCK
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageLevothyrox, communiqué de l'ANSM

 (p359555)
Posté le: 11. Aoû 2013, 20:48
Répondre en citant

Communiqué de l'Agence Nationale de la Sécurité des Médicaments :

http://ansm.sante.fr/S-informer/Act.....oxine-Point-d-informationLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Citation:
L’ANSM assure la continuité du traitement des patients prenant de la lévothyroxine - Point d'information

09/08/2013

Des mesures permettant d’assurer le maintien de la prise en charge des patients traités par Lévothyrox (lévothyroxine) sont mises en place pour faire face aux tensions apparues depuis plusieurs semaines sur l’approvisionnement en ce produit.

Les médicaments à base de lévothyroxine sodique sont indiqués dans les hypothyroïdies ou dans les situations où il est nécessaire de freiner la sécrétion d’une hormone stimulant la thyroïde, encore appelée TSH[1] .En France, près de 3 millions de patients sont actuellement traités par Lévothyrox.

Informée dès le mois de juin 2013, par le laboratoire Merck Serono (principal fournisseur du marché français) de difficultés d’approvisionnement de plusieurs dosages de Lévothyrox (lévothyroxine), l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a pris, en concertation avec le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens et le Conseil national de l’Ordre des médecins, un certain nombre de mesures pour assurer le maintien de la prise en charge des patients concernés

1. La distribution des stocks disponibles a été contingentée afin d’assurer une répartition équitable sur tout le territoire.

2. A titre dérogatoire et temporaire, l’ANSM a autorisé les pharmaciens à délivrer un médicament similaire lorsque la mention « non substituable » figurait sur l’ordonnance du patient. Dans ce cas, le pharmacien est invité à en informer le prescripteur et à orienter les patients vers leur médecin traitant pour une consultation dans les 3 à 6 semaines suivant la délivrance du produit, afin qu’il s’assure du maintien de l’équilibre thérapeutique.

3. Des conditionnements hospitaliers ont été mis à disposition gratuitement pour les patients des pharmacies de ville.

4. Le laboratoire Merck Serono a été autorisé à importer d’Italie une spécialité équivalente qui sera disponible gratuitement dans les prochains jours, accompagnée d’une notice en français et d’une note d’information destinée aux patients.

Par ailleurs, l’Agence engage les patients à anticiper de quelques jours leur renouvellement d’ordonnance de manière à permettre aux officines qui n’auraient pas de stock de pouvoir se procurer le produit auprès des grossistes-répartiteurs ou le cas échéant, du laboratoire Merk Serono. L’ANSM rappelle que le traitement par lévothyroxine doit être pris tous les jours et ne doit pas être arrêté sans avis médical

L’ANSM rappelle que ces difficultés d’approvisionnement sont liées à un problème de conditionnement du médicament et que le laboratoire Merck Serono s’est engagé dès le mois de juin dans des actions afin d’accroître ses capacités de production. Ces tensions dans l’approvisionnement devraient se résoudre dans les prochains mois. Dans cette attente, l’ANSM réévalue régulièrement la situation et prend les mesures nécessaires dans l’intérêt des patients.

Lire aussi :

Levothyroxine : Questions-Réponses
Fiche Levothyrox
Information patients - difficultés d'approvisionnement en Levothyroxine
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Levothyrox, communiqué de l'ANSM
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessagePrécisions concernant la substitution du Levothyrox

 
Posté le: 13. Aoû 2013, 09:42
Répondre en citant

Quelques précisions concernant les informations publiées par l'ANSM :

ANSM a écrit:
A titre dérogatoire et temporaire, l’ANSM a autorisé les pharmaciens à délivrer un médicament similaire lorsque la mention « non substituable » figurait sur l’ordonnance du patient. Dans ce cas, le pharmacien est invité à en informer le prescripteur et à orienter les patients vers leur médecin traitant pour une consultation dans les 3 à 6 semaines suivant la délivrance du produit, afin qu’il s’assure du maintien de l’équilibre thérapeutique.

Il ne faut pas vous inquiéter si, dans les jours à venir, votre pharmacien vous propose, à la place du Levothyrox, de l'EUTIROX italien !

Ce n'est pas seulement un "médicament similaire" (comme le serait p.ex. le princeps d'un autre laboratoire, genre Eltroxin, L-Thyroxine, Synthroid, Tirosint ...) - c'est le MEME médicament, avec exactement la MEME formule, fabriqué également par Merck-Serono !

Il n'y a que la présentation qui est légèrement différente (50 comprimés au lieu de 30, et ils ne sont pas aussi facilement sécables).

Mais, du moment que la FORMULE est la même (même principe actif ET mêmes excipients), l'action sera exactement la même, il n'y a pas à craindre de problèmes de bioéquivalence (comme cela peut arriver en changeant de marque, en passant d'un princeps à un générique, d'un générique à un princeps, ou d'un princeps à un autre princeps) !

Il existe donc actuellement DEUX options pour remplacer le Lévothyrox, tant que dureront les problèmes d'approvisionnement :

1) l'Eutirox italien, identique (qui devrait arriver dans les pharmacies à partir de mercredi) - pas de problème de bioéquivalence, donc normalement vous n'aurez pas besoin de consulter et de faire des analyses, prendre temporairement l'Eutirox à la place du Levothyrox ne devrait rien changer)

2) la levothyroxine générique : il reste encore des réserves, et Biogaran va reprendre la fabrication en septembre (par contre, Ratiopharm, repris par Téva, a arrêté).

Si on ne peut avoir ni du Levothyrox, ni de l'Eutirox, il sera bien sûr préférable de prendre le générique, plutôt que de ne rien prendre ! Et les nouveaux patients peuvent bien sûr commencer un traitement directement avec le générique - les réticences concernant la levothyroxine générique ne sont pas liés à un problème quelconque de "qualité", juste au fait qu'en changeant de produit, chez un patient auparavant bien dosé, cela peut modifier les taux.

Dans ce cas, en passant du Levothyrox au générique, il faut rester attentif aux éventuels symptômes de sous-dosage, et ne pas hésiter à consulter et à refaire une analyse de la TSH après environ 6 semaines, pour pouvoir éventuellement ajuster le dosage.

Petite précision, par rapport au communiqué de l'ANSM :
La mention "non substituable" ne figure que rarement sur les ordonnances pour le Levothyrox : car c'est l'un des rares médicaments à ne PAS être "substituable" d'office, il est officiellement exempté de ce dispositif de substitution automatique par les génériques ! Nous en avons longuement parlé sur le forum : Lien à l'intérieur du forumGénériques, substitution 'obligatoire' - SAUF pour le Lévothyrox !

Même quand l'ordonnance dit juste "Levothyrox", sans mention NS, le pharmacien doit vous délivrer le Levothyrox de chez Merck (c'est différent si le médecin a utilisé la dénomination commune, DCI, "levothyroxine") .

C'est juste en ce moment, à cause des problèmes ponctuels d'approvisionnement, qu'on peut éventuellement vous proposer de vous donner soit le produit italien (mais qui est identique !), soit le générique.


Bon courage à tous !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Précisions concernant la substitution du Levothyrox
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageANSM, information Levothyrox du 13-8-2013

 (p359685)
Posté le: 13. Aoû 2013, 16:07
Répondre en citant

Voici le texte du tout dernier "point information" sur le Levothyrox, que l'ANSM, avec qui je suis en contact permanent, vient de m'envoyer avant même sa mise en ligne (et qu'ils ont modifié suite aux remarques que je leur avais faites, concernant notamment la substitution par le générique (non recommandée) et la mention "non substituable" (rarement apposée sur les ordonnances du Levothyrox, qui est non substituable même sans cette mention) :

www.forum-thyroide.net/pdf/ANSM_Levothyrox_13_8_13.pdf

Citation:
Lévothyroxine : mise à disposition de la spécialité italienne EUTIROX

Pour faire face aux tensions apparues depuis plusieurs semaines sur l’approvisionnement en LEVOTHYROX (lévothyroxine) du laboratoire Merck Serono, la spécialité EUTIROX sera disponible à partir du mercredi 14 août 2013 pour les officines. Importée d’Italie, cette spécialité est de composition identique au LEVOTHYROX, en principe actif et en excipients.

Le plan d’actions mis en place depuis plusieurs semaines par l’ANSM, en concertation avec le Laboratoire Merck Serono, les Conseils nationaux de l’Ordre des pharmaciens et des médecins, les sociétés savantes et les associations de patients, pour assurer la continuité des traitements des patients prenant des médicaments à base de lévothyroxine sodique, se poursuit. Dans ce cadre, la spécialité EUTIROX, fabriquée sous licence Merck KGaA, importée d’Italie sera disponible à partir du mercredi 14 août.

La spécialité EUTIROX sera délivrée gratuitement aux patients. Il s’agit d’une mesure temporaire qui cessera dès la remise à disposition de l’ensemble des dosages de LEVOTHYROX, dans les prochaines semaines.

Elle se présente en boites de 50 comprimés non sécables (contrairement aux comprimés de Lévothyrox).

L’ANSM rappelle aux patients :

- que leur traitement par lévothyroxine doit être pris tous les jours et ne doit pas être arrêté sans avis médical ;
- qu’ils sont invités à anticiper de quelques jours le renouvellement de leur ordonnance de LEVOTHYROX afin de permettre aux officines qui n’auraient pas les produits en stock de se les procurer ;
- qu’ils peuvent obtenir des informations concernant leur médicament à base de lévothyroxine auprès de leur médecin, de leur pharmacien, sur le site internet de l’ANSM ou en appelant le numéro vert dédié mis en place par le laboratoire Merck Sérono : 0800 00 86 22


L’ANSM précise aux pharmaciens :

qu’en cas d’indisponibilité d’un dosage de LEVOTHYROX dans leur officine, ils doivent :
o en vérifier la disponibilité auprès de leurs grossistes répartiteurs ;
o en cas d’indisponibilité effective, vérifier si le dosage prescrit peut être obtenu par combinaison de plusieurs comprimés d’autres dosages disponibles ;
o si une telle solution ne peut être mise en oeuvre, contacter Merck Serono via le numéro vert réservé aux professionnels qui proposera l’alternative appropriée : modèle ville, modèle hospitalier ou, à défaut, la spécialité importée EUTIROX ;
o dans ce dernier cas, la spécialité EUTIROX comportant des mentions et une notice en italien, remettre au patient avec la boite d’EUTIROX, une notice en français (celle du LEVOTHYROX).

Un sticker en français a par ailleurs été apposé sur la boîte d’EUTIROX.

L’ANSM précise aux médecins prescripteurs qu’il est important, à l’occasion d’une consultation, d’informer le patient sur le possible
remplacement par le pharmacien des boites de LEVOTHYROX auxquelles il est habitué par de l’EUTIROX.

L’ANSM rappelle que ces difficultés d’approvisionnement en LEVOTHYROX sont liées à une capacité insuffisante de conditionnement du médicament et que le Laboratoire Merck Serono a engagé les actions nécessaires pour y remédier.

L’ANSM, en collaboration avec les professionnels de santé, les associations de patients et le Laboratoire Merck Serono, reste mobilisée et prendra les mesures nécessaires dans l’intérêt des patients jusqu’au retour à un approvisionnement normal pour l’ensemble des dosages de LEVOTHYROX, qui devrait intervenir dans les prochaines semaines.

Ce point d’information complète les points d’information précédemment diffusés le 1 et le 9 août 2013.

Lire aussi : Levothyrox, questions-réponses destiné aux patients


Dernière édition par Beate le 16. Aoû 2013, 18:06; édité 1 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate ANSM, information Levothyrox du 13-8-2013
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageEt voici l'Eutirox !

 (p359690)
Posté le: 13. Aoû 2013, 16:29
Répondre en citant

Et voici, en avant-première, à quoi vont ressembler les boites que vous trouverez en pharmacie à partir de demain :



Il y aura, en plus, un autocollant, indiquant qu'il s'agit d'un médicament de remplacement du Levothyrox, et il y aura une notice en français (du Levothyrox) en plus de la notice italienne.

L'Eutirox italien n'est pas directement fabriqué PAR Merck, mais sous LICENCE de Merck (par la société Bracco), avec le MEME brevet, la même formule, il contient donc exactement le MEME principe actif (au même dosage) et les MEMES excipients.

La présentation est légèrement différente : les comprimés ne sont pas aussi facilement secables (ils ont un trait, mais ce n'est pas un véritable trait de fractionnement - reste qu'il doit être possible de les casser en 2 entre les doigts, ou en s'aidant d'une fine lame. Vu la longue demi-vie de la thyroxine, ce n'est pas grave si on prend 45% un jour et 55% le lendemain ...), le blister est orange, il y a 50 comprimés au lieu de 30 et la boite est marquée "Bracco" au lieu de Merck-Serono.

En cas de questions, n'hésitez pas à contacter directement le numéro vert que Merck-Serono (à la demande de l'ANSM) a mis en place : 0800 00 86 22.

Et, comme il est spécifié dans le communiqué de l'ANSM (suite à la demande que je leur en ai faite par mail), le remplacement du Levothyrox par l'Eutirox ne devra intervenir qu'en dernier lieu, après que le pharmacien ait essayé toutes les autres options :

o vérifié la disponibilité auprès des grossistes répartiteurs ;
o en cas d’indisponibilité effective, vérifié si le dosage prescrit peut être obtenu par combinaison de plusieurs comprimés d’autres dosages disponibles ;
o si une telle solution ne peut être mise en oeuvre, contacté Merck Serono via le numéro vert réservé aux professionnels qui proposera l’alternative appropriée : modèle ville, modèle hospitalier ou, à défaut, la spécialité importée EUTIROX ...

Bon courage à tous !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Et voici l'Eutirox !
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p359831)
Posté le: 15. Aoû 2013, 14:00
Répondre en citant

Dernière version des "Questions-Réponses sur le Levothyrox" publiées par l'ANSM (version 4 du 14-8-2013) :

http://ansm.sante.fr/content/download/51869/667825/version/4/file/Levothyrox+-+Questions+r%C3%A9ponses+ansm_14+08+2013.pdf

Suite à nos remarques, le texte a été amélioré, pour minimiser le risque de confusion : ils ont totalement enlevé l'option "substitution du Levothyrox par le générique" (ainsi que le passage sur la mention "non substituable" dans les ordonnances, car cette mention n'est que rarement apposée sur les ordonnances du Levothyrox, qui est exempté de l'obligation de substitution).

Le texte est maintenant bien plus clair.

Et les options pour remplacer votre dosage habituel de Levothyrox, s'il n'est pas disponible, sont les suivantes, par ordre de priorité :

1) remplacer par une combinaison d'autres dosages de Levothyrox (genre prendre 1/2 de 200 au lieu de 100, ou combiner 50 et 75 pour faire 125, par exemple).

2) si aucun remplacement par Levothyrox n'est possible, le pharmacien devra appeler le numéro d'urgence mis en place par Merck, et on lui proposera :

- soit de lui envoyer du Levothyrox, par Chronopost, en 24h (si disponible)
- soit de lui envoyer de l'Eutirox italien

3) Il ne devrait donc PAS être nécessare de substituer le Levothyrox par un générique, sauf situations d'exception (p.ex. dans d'autres pays que la France).

Contrairement à ce qui a été écrit dans un grand nombre de médias, "L'Eutirox italien arrive dans les pharmacies dès le 14-8", ce médicament italien n'a PAS été envoyé directement aux pharmacies - c'est seulement en cas de rupture de stock du Levothyrox, dans une pharmacie, que le pharmacien devra contacter le numéro d'urgence du laboratoire, qui lui enverra soit du Levothyrox, soit de l'Eutirox, selon les disponibilités.

Concernant les inquiétudes de tous ceux qui s'angoissent à l'idée de "changer de médicament" :

Il faut bien faire la différence entre SUBSTITUTION (par un AUTRE médicament, avec une autre composition et d'autres excipients, p.ex. un générique - ou un princeps d'un autre laboratoire, dans les pays où il en existe plusieurs) et REMPLACEMENT !

Dans le cas de l'EUTIROX italien, ce n'est PAS une substitution, puisque le médicament est exactement identique ! Il est fabriqué par Bracco, laboratoire italien, mais sous licence Merck, avec le même brevet, la même formule, les mêmes ingrédients que le Levothyrox !

Il n'y a donc pas les mêmes risques de modification des taux que lors d'une substitution (et il n'est pas nécessaire de refaire des contrôles, comme lors d'un changement de médicament).

Le problème d'approvisionnement du Levothyrox, lui, n'est pas dû à un manque de matière première (il y en a plus qu'assez), c'est un "bête" problème de conditionnement (concernant la mise sous blister et sous boite des comprimés), en train d'être résolu.

Par ailleurs, l'ANSM, avec qui je suis en contact quasi quotidiennement (parfois plusieurs fois par jour) m'a dit que c'est bien le laboratoire Merck, responsable de ces problèmes, qui en supporte le coût (importation et distribution de l'Eutirox, étiquettage, procédure d'urgence par Chronopost, mise à disposition de numéros verts pour les pharmaciens et pour les patients ...)

N'hésitez pas à contacter le numéro vert "patients" pour toutes vos questions - et si vous le faites, tenez-nous au courant, l'ANSM m'a justement demandé de leur faire part de nos commentaires concernant l'efficacité de ce service !

Numéro vert dédié mis en place par le laboratoire Merck Sérono : 0800 00 86 22

Bon courage à tous !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageCommuniqué du ministère de la santé, 14-8

 (p359833)
Posté le: 15. Aoû 2013, 14:32
Répondre en citant

http://www.social-sante.gouv.fr/actualite-presse,42/communiques,2322/approvisionnement-de-levothyrox-r,16067.html

Citation:
14 août 2013

Approvisionnement de Levothyrox®

Compte tenu des tensions persistantes dans l’approvisionnement de Levothyrox®, médicament indiqué dans les hypothyroïdies, maladies de la thyroïde, Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, souhaite rappeler toutes les mesures prises pour éviter aux patients une rupture de leur traitement. Le traitement par Levothyrox® doit faire l’objet d’un suivi médical et ne doit pas être interrompu.

Ainsi, pour remplacer les dosages de Levothyrox®, temporairement indisponibles dans certaines pharmacies, le laboratoire Merck met à la disposition des pharmaciens, l’Eutirox®, une spécialité équivalente, commercialisée en Italie. En effet, dès le mois de juillet, un stock d’Eutirox avait été constitué en France, à la demande de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

En cas de délivrance de l’Eutirox®, le pharmacien remettra au patient la notice en français.

La ministre a rappelé au laboratoire Merck qu’en tant que fabricant du Levothyrox®, il est également de sa responsabilité d’assurer l’information des patients. Elle lui a demandé de mettre en place un numéro vert dédié, disponible 24h/24 et 7 jours/7 (0800 00 86 22).

Les professionnels, prescripteurs et pharmaciens, ont été régulièrement informés et sont pleinement mobilisés sur ce dispositif provisoire. La ministre souligne l’implication importante et précieuse des pharmaciens qui accompagnent les patients pour le bon respect de leurs prescriptions. Marisol Touraine a demandé au laboratoire Merck, en situation de quasi monopole, de tout mettre en œuvre pour un retour à une situation normale le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions.


Message diffusé via le système des "messages d'alerte aux professionnels" (DGS-Urgent) :

DGS-Urgent message 554

Citation:
Le 13/08/2013 16:47 Réf : 2013-INF-10

Recommandations de prise en charge des patients traités par Lévothyrox®

Compte tenu des tensions d’approvisionnement de Lévothyrox® (lévothyroxine sodique), pour assurer la continuité des traitements de vos patients, le laboratoire Merck Serono met à disposition pour les officines, en accord avec l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), un autre médicament l’Eutirox®, présent sur le marché italien et dont la composition est identique à celle du Levothyrox® en principe actif et en excipients.

Dans ce contexte, les patients pourront se voir délivrer plusieurs dosages de Lévothyrox® de façon à atteindre la dose prescrite. L’ANSM autorise par ailleurs les pharmaciens à remplacer le Lévothyrox® par de l’Eutirox, si nécessaire.

Les premières commandes d’Eutirox® pourront être passées à partir du mercredi 14 août pour le dosage 75µg. La distribution de cette spécialité sera mise en œuvre dès lors qu’aucun stock de Lévothyrox® ne sera disponible pour le dosage recherché. Elle est temporaire et cessera dès la remise à disposition de l’ensemble des dosages de Lévothyrox®, dans les prochaines semaines.

Les patients seront informés de ce remplacement par leur pharmacien lors de la délivrance d’Eutirox®, laquelle sera accompagnée de la notice du Levothyrox® (la notice d’Eutirox® étant en italien). Leur médecin pourra également les prévenir, à l’occasion d’une consultation, de cette possibilité de remplacement.

Les modalités pratiques d’approvisionnement en Eutirox® par les pharmaciens d’officine feront l’objet d’un message spécifique via le dossier pharmaceutique.

Le laboratoire Merck Serono met en place un numéro vert spécifique pour les patients : 0800 00 86 22

Pour mémoire n° vert spécifique professionnels de santé : 0800 40 80 52.

Informations complémentaires sur www.ansm.sante.fr
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Communiqué du ministère de la santé, 14-8
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageANSM : Questions-réponses sur le Levothyrox, Version 5

 
Posté le: 16. Aoû 2013, 21:51
Répondre en citant

Nouvel appel de l'ANSM, aujourd'hui, qui me tiennent quotidiennement au courant de la situation.

Les problèmes d'approvisionnement deviennent de plus en plus rares, Merck vient de recevoir une grosse livraison.

Pour l'instant, il n'a encore quasiment jamais été nécessaire d'avoir recours à l'Eutirox reçu d'Italie !

Car les grands titres des médias étaient erronés : ce n'est pas directement aux pharmacies que ce médicament de remplacement a été livré ! Il est stocké dans un seul entrepôt, et si un pharmacien n'a vraiment plus de Levothyrox, il peut appeler le numéro d'urgence mis en place par Merck, et on lui livrera, selon les cas, soit du Levothyrox soit de l'Eutirox.

L'ANSM a actualisé une fois de plus ses "questions-réponses sur le Levothyrox" (en adaptant le texte aux nombreuses remarques que je leur ai faites, pour le rendre le plus clair possible).

Voici le lien vers la version N 5 (du 16-8) :

http://ansm.sante.fr/content/downlo.....R_Levothyrox_16082013.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Citation:
Questions – Réponses

A l’ATTENTION DES PATIENTS TRAITES PAR LEVOTHYROXINE

1. A quoi sert la levothyroxine ?
La lévothyroxine est une hormone thyroïdienne utilisée dans les hypothyroïdies ou dans les situations où il est nécessaire de freiner la sécrétion d’une hormone stimulant la thyroïde, encore appelée TSH.

2. Quels sont les médicaments disponibles en France contenant de la levothyroxine ?
- LEVOTHYROX ;
- LEVOTHYROXINE BIOGARAN ;
- EUTIROX (spécialité italienne disponible transitoirement).

3. Combien de temps les difficultés d’approvisionnement en LEVOTHYROX vont-elles durer ?
Les difficultés d’approvisionnement sont rencontrées depuis le mois de juin 2013.
L’ANSM en lien avec le laboratoire MERCK SERONO a mis en place un dispositif pour assurer la continuité de traitement des patients sous lévothyroxine.
Selon les prévisions du laboratoire MERK SERONO, les difficultés devraient s’estomper dans le courant du mois de septembre.

4. Je n’ai bientôt plus de comprimés pour mon traitement et dois prochainement me rendre chez le pharmacien. Ce dernier va-t-il pouvoir me délivrer une nouvelle boite ?
Oui, les mesures nécessaires sont prises pour que les patients puissent continuer à bénéficier de leur traitement par lévothyroxine sur tout le territoire. Toutefois, dans le contexte actuel de difficultés d’approvisionnements, il vous est conseillé d’anticiper de 3 à 4 jours votre passage chez le pharmacien afin que ce dernier puisse commander votre traitement dans le cas où il ne l’aurait pas en stock. N’attendez pas le dernier comprimé.

5. Mon pharmacien peut-il me délivrer différents dosages de LEVOTHYROX ?
Si votre pharmacien ne dispose plus du dosage que vous prenez actuellement, il peut vous délivrer plusieurs boites permettant de reconstituer la dose qui vous a été prescrite : par exemple, si vous prenez du LEVOTHYROX 75 microgrammes et que ce dosage n’est plus disponible, votre pharmacien pourra vous délivrer :
- une boite de comprimés de 50 microgrammes et une boite de comprimés de 25 microgrammes, vous devrez alors prendre un comprimé de chaque boite ;
- ou 1 boite de 90 comprimés de 25 microgrammes, vous devrez alors prendre 3 comprimés ;
- voire, si les autres options de combinaisons ne sont pas disponibles, une boite de comprimés de 150 microgrammes, chaque comprimé pouvant être coupé en 2, vous devrez alors prendre un demi-comprimé. Dans ce cas, votre pharmacien s’assurera que cela vous est possible, en particulier si vous êtes une personne âgée.
Dans la mesure où votre pharmacien a été amené à reconstituer la dose en utilisant une combinaison de dosages qui peut ne pas vous être habituelle, il est conseillé de s’en tenir strictement aux consignes d’utilisation qui vous auront été indiquées et de ne pas associer vous-même les médicaments qui vous ont été remis avec ceux dont vous disposeriez encore.

6. Mon pharmacien peut-il me délivrer un autre médicament que le LEVOTHYROX que je prends d’habitude ?
Si le dosage de LEVOTHYROX prescrit par votre médecin n’est pas disponible en raison de tension d’approvisionnement du marché français, votre pharmacien peut remplacer votre boite habituelle de LEVOTHYROX par un médicament équivalent contenant également de la lévothyroxine. Ce remplacement peut être effectué :
- soit par plusieurs boites de LEVOTHYROX correspondant à différents dosages dont la combinaison va permettre au pharmacien de reconstituer le dosage qui vous a été prescrit (par exemple un comprimé de 25 microgrammes et un comprimé de 50 microgrammes permettent de remplacer un comprimé de 75 microgrammes) ;
- soit, si cela n’est pas possible, par de l’EUTIROX qui est un médicament importé d’Italie dont la composition est identique à celle du LEVOTHYROX (même composition en principe actif et en excipients).

7. Mon pharmacien peut-il me délivrer à la fois des boites de LEVOTHYROX et d’EUTIROX afin d’obtenir le dosage qui m’est prescrit ?
L’EUTIROX est utilisé en l’absence de dosage équivalent de LEVOTHYROX. En règle générale, il n’est donc pas prévu de combiner ces deux médicaments.
Le pharmacien vous délivrera préférentiellement l’ensemble de votre dosage :
- soit en vous remettant uniquement des boites de LEVOTHYROX ;
- soit en vous remettant uniquement des boites d’EUTIROX.

Toutefois, à titre exceptionnel votre pharmacien pourra vous délivrer LEVOTHYROX et EUTIROX pour atteindre le dosage prescrit.

8. Quelles sont les différences entre le LEVOTHYROX et l’EUTIROX ?
Les spécialités LEVOTHYROX et EUTIROX sont équivalentes, elles contiennent le même principe actif, les mêmes excipients.
EUTIROX se présente sous forme d’une boite de 50 comprimés : 2 plaquettes de 25 comprimés chacun.
Les boites et les plaquettes d’EUTIROX sont de tailles différentes des boites et des plaquettes de LEVOTHYROX.
Les comprimés d’EUTIROX présentent une apparence légèrement différente : ils sont gravés avec 1 croix sur 1 face et la mention EB ( + dosage) sur l’autre face.

9. Peut-on prendre un demi-comprimé d’EUTIROX ?
Non, on ne peut pas prendre un demi-comprimé d’EUTIROX pour ajuster le dosage.
La croix gravée sur le comprimé d’EUTIROX permet uniquement de le couper afin de faciliter son ingestion, si besoin.

10. Combien me coûtera la délivrance d’une boite d’EUTIROX ?
Pour le patient la délivrance de la spécialité EUTIROX est gratuite.
L’EUTIROX est mis à disposition gratuitement de façon transitoire pour assurer la continuité de traitement en lévothyroxine, lorsque votre pharmacien n’est plus en mesure de vous délivrer du LEVOTHYROX (soit en vous délivrant le dosage tel que prescrit par votre médecin, soit en combinant plusieurs dosages de LEVOTHYROX, voir question 2).
Le laboratoire MERCK SERONO prend en charge le coût financier de cette disposition transitoire.

11. Je suis traité actuellement par le médicament générique LEVOTHYROXINE BIOGARAN, suis-je concerné par ces difficultés d’approvisionnement ?
A ce stade, les difficultés d’approvisionnement concernent LEVOTHYROX. Vous pouvez donc poursuivre votre traitement avec le même médicament (LEVOTHYROXINE BIOGARAN).

12. A qui puis-je m’adresser pour obtenir des informations complémentaires sur LEVOTHYROX et EUTIROX ?
N’hésitez pas à interroger votre pharmacien, votre médecin généraliste, votre endocrinologue, qui pourront vous apporter des informations complémentaires.

Des informations sont également régulièrement mises en ligne sur le site de l’ANSM (www.ansm.fr).

Par ailleurs, le Laboratoire MERCK SERONO a mis en place un numéro vert à l’intention des patients : 0800 00 86 22.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate ANSM : Questions-réponses sur le Levothyrox, Version 5
Beateen ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 48699
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p360009)
Posté le: 18. Aoû 2013, 18:08
Répondre en citant

Depuis hier, alors que la situation commençait à se calmer, voilà qu'on assiste à une nouvelle vague d'articles ...

Lien vers notre revue de presse, régulièrement ténue à jour :
VST_Levothyrox_Revue_Presse_Aout2013.pdfLien à l'intérieur du forum qui ouvre une nouvelle fenêtre

Il semble que certains journalistes, à l'occasion de cette "crise du Levothyrox", découvrent à peine l'existence du site de l'ANSM et, en même temps, le fait qu'il y a certains médicaments qui, eux, sont réellement "en rupture de stock".

C'est pourtant un problème CONNU - très gênant pour les patients, bien sûr, et inacceptable, mais absolument pas NOUVEAU !

Or, les médias font tout un amalgame, avec des titres tels que "après le lévothyrox, 45 autres médicaments en rupture de stock" (titre qui contient 2 erreurs : 1) le Levothyrox, lui, n'est PAS en rupture, et 2) les autres médicaments ne sont pas en rupture de stock DEPUIS, mais l'étaient, pour certains, déjà AVANT ...)

Je viens de rédiger un communiqué, que je vais envoyer à quelques journalistes avec qui VST a déjà eu à faire dans le passé ...

Lien à l'intérieur du forumLe Levothyrox n'est PAS en rupture de stock ! Mais ...

Mais le mal est fait, avec tout le "matraquage" de ces derniers jours, les patients sont profondément angoissés ...

Les ruptures de stock existent, et sont inacceptables ! Je suis d'ailleurs personnellement concernée par celle du Téatrois, en rupture jusqu'en novembre/décembre, et commence à appréhender la fin de ma toute dernière plaquette (depuis 15 jours, je coupe les comprimés en 2, et je commence déjà à ressentir les effets, alors 2 mois sans rien, ça va être difficile ...)

Et il faudra à tout prix qu'on améliore cette situation, qu'on évite toutes ces ruptures de stock, de plus en plus fréquentes - en insistant auprès des laboratoires pour qu'ils gèrent mieux l'approvisionnement, mondialisation ou pas, car c'est inacceptable que des patients se trouvent sans traitement.

Mais faire de la "fausse" information, gonfler des faits, transformer des difficultés d'approvisionnement en "rupture de stock" et repéter en boucle que "3 millions de Français ne peuvent plus se soigner", uniquement pour faire du "scoop", c'est irresponsable !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Aller à la page 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
imprimer le sujet: LEVOTHYROX : le point sur la situation (2013 & 2014)
Sujet: 

LEVOTHYROX : le point sur la situation (2013 & 2014)

dans le forum: 

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. LEVOTHYROX : le point sur la situation (2013 & 2014) Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Thyroïde - Généralités LEVOTHYROX : le point sur la situat...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com